Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tata-Georgette

Les expositions de mars : petit tour de France.

5 Mars 2013 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles

Les expositions de mars : petit tour de France.

À LYON

Un témoignage des métiers de la soie à Lyon : les plaques émaillées qui ornaient les cuves des dessiccateurs de la Condition des soies, au XIXe siècle. Les dessiccateurs étaient des machines à vapeur qui ont révolutionné le commerce de la soie au XIXe en permettant de sécher et d’évacuer toute l’humidité contenue naturellement dans la fibre. On pouvait à la suite de cette opération déterminer le poids exact et garantir ainsi l’exactitude des ventes de cette précieuse matière première. En cette époque lointaine, les machines pouvaient être belles : pour les orner on faisait appel à des artistes renommés, comme Antoine Vollon qui pour la circonstance développa toute une esthétique orientaliste, très en vogue au cours du XIXe siècle.
«Lyon et dragons» jusqu’au 17 mars au Musée des tissus

À CLERMONT-FERRAND

«Métamorphoses» propose une exploration de textures nouvelles dont la soie d’araignée, des broderies en fibre d’ananas, des vêtements en fibre de bananier, des textiles teints à l’indigo, des feutrages et des dentelles inédites : toutes ces pièces remarquable mettent du textile là où on ne l’attend pas et ont été créées par des artisans venus du monde entier.
Jusqu’au 31 mars 2013 au Musée Bargoin

À PARIS

«Fashionning Fashion : deux siècles de mode européenne 1700-1915»

Le titre de l'exposition dit tout. On peut préciser toutefois que les pièces présentées proviennent de deux remarquables collections rassemblées par des antiquaires du costume et des tissus anciens acquises par le LACMA (Los Angeles County Museum of Art), autrement dit, les deux cent costumes présentées ne sont pas près de revenir de sitôt en France.
Jusqu’au 14 avril au Musée des arts décoratifs


À CALAIS

«Plein les yeux : le spectacle de la mode» présente les costumes des grands de ce monde de la Renaissance à aujourd’hui. Cols fabuleux, tissus précieux, volumes extravagants, tout pour impressionner le bon peuple et le faire bisquer devant tant de merveilles. L’exposition présente aussi la réinterprétation de ces costumes qui en est faite par les créateurs actuels de costumes de scène.
Jusqu’au 28 avril à la Cité internationale de la dentelle et de la mode de Calais.

À SAINT-ÉTIENNE

«L'autre jean» de Marithé+François Girbaud

Le musée d’Art et d’Industrie invite les designers avant-gardistes à retracer leurs créations et leurs recherches et innovations industrielles qui, depuis les années 70, ont fait du jean le vêtement du mouvement Recherches sur les matériaux avec le stonewash, recherches sur les coupes, sur les assemblages pour allier confort et élégance d’une vie décontractée.
Jusqu’au 6 mai 2013 au Musée d’art et d’industrie

À JOUY-EN-JOSAS

«Indiennes sublimes» : ces indiennes étaient ces toiles de coton imprimées en Inde, et apparues en Europe à la fin du XVIIe siècle. Tout au long du siècle suivant, elles ont fait le bonheur des élégantes de la haute société avant que l’industrie européenne ne se mette aussi à produire ses propres étoffes originales, au début du XIXe siècle, dont celles de Jouy qui n’ont pas été seulement des toiles monochromes à personnages dans des scènes bucoliques.
Jusqu'au 23 juin 2013 au Musée de la Toile de Jouy

Et à Toulouse, alors ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article