Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tata-Georgette

Tricoter à Elbeuf

3 Août 2014 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles

Prenez une ville de 17 000 habitants, quelque part en Normandie, qui a eu une longue tradition drapière, du XVe siècle au courant du XXe. Toute cette vie industrielle, effondrée au cours des années 1950 (les Chinois étaient occupés à autre chose et n’y sont pour rien !) est retracée au musée de la ville avec une collection industrielle constituée de machines, d'échantillons ainsi que de nombreux témoignages de la vie des ouvriers et de l'organisation du travail, retrace le passé drapier de la ville d'Elbeuf et des communes environnantes.

Côté textile, le musée conserve aussi toute une garde-robe liturgique qui va du XVe siècle au début du XIXe siècle. Le vêtement liturgique catholique est intéressant car il utilisait les techniques de broderie et de dentelles des différentes époques, cousus par des mains expertes.

Ce musée, à large composante textile – parce qu’on y trouve les inévitables célébrités locales, art régional et restes archéologiques, arts et traditions populaires, etc. – est désormais installé sous les plafonds hauts et les toits en sheds des anciennes usines Blin&Blin et reçoit en ce moment l’exposition «Marie-Rose et les grosses machines». Marie-Rose Lortet est une plasticienne qui travaille la maille, elle tricote. Elle présente ses masques, ses sculptures tricotées dans ce lieux où étaient effectuées toutes les opérations du travail de la laine, de l’échardonnage au tissage.

Où : 76500 Elbeuf-sur-Seine
Quand : exposition «Marie-Rose et les grosses machines» jusqu'au 31 août.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article