Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tata-Georgette

Les sens du beau

12 Mars 2015 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles

Comme le signalaient les intervenants de la récente conférence Pénélopée, au Centre Bellegarde, le design est actuellement entré dans une phase de participation à l'innovation et à la compétitivité des entreprises, et non appelé à la rescousse comme une petite cerise sur un gâteau, pour faire joli. Souvent à notre insu, le design modèle l'environnement de notre vie quotidienne, qu'il s'agisse des équipements publics, de nos lieux d'habitation, des textiles dans lesquels nous vivons.

C'est ce que montre admirablement, tous les deux ans, la Biennale du design, qui se proclame un «révélateur du quotidien». La Biennale de Saint-Étienne est un événement de dimension internationale qui mettra cette année la Corée à l'honneur.

Dans cette grande ville du textile, il était évident que plusieurs des 55 expositions de la Biennale seraient consacrées en tout, ou en partie, au textile, à Saint-Étienne même ou dans les environs.

En voici la liste :

- «Du motif au tissu jacquard : processus de fabrication» qui, s'appuyant sur le savoir-faire régional de tissu jacquard présente les produits et recherches de la marque Tonnerre de Belt qui produit des ceintures et galons,

- «Tresses entre lacets» présente un aspect bien particulier de la passementerie : la tresse dans laquelle les fils ne sont pas croisés selon un schéma chaine/trame, ni noués comme dans le macramé mais tressés, un peu comme les cheveux. Ce type de produit tressé, par sa souplesse et sa résistance est encore utilisé dans de nombreux domaines et constitue une technique reprise par de nombreux artistes.

- «Carole, Marc et les autres» reprend des créations textiles et plastiques mêlant des vêtements issus de techniques mélangées, entre fabrication manuelle (broderie, dentelle) et fabrication «nouvelles technologies» avec des tissus «intelligents, des impressions 3D, etc. qui montre bien la multiplicité des processus mis en œuvre dans nos garde-robes.

«Véronique Vernette et Annick Picchio»

«La Femme feuille»

«Processus et expérimentations» -

Quand : du 12 mars au 12 avril 2015, avec en plus des expositions, des rencontres, des conférences.
Où : en divers endroits de Saint-Étienne (Loire)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article