Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tata-Georgette

Le tissu qui marche

9 Mars 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Lectures textiles

Sale temps pour les vieux draps usagés qui ont été transformés le temps d'une journée en banderoles protestataires !

Les banderoles sont apparues au début du XXe siècle pour exprimer un mécontement social et elles ont été utilisées par presque tous les mouvements contestataires du XXe siècle ; il semble qu'elles vont poursuivre leur carrière au XXIe.

Véritable discours d'une foule en marche,  la banderole se déploie selon plusieurs modes : il y a les banderoles de tête de cortège qui annoncent clairement le propos général, les banderoles intermédiaires qui apportent des nuances à ce propos et segmentent les marcheurs en groupes d'affinités. Écrits éphémères, elles sont désormais souvent conçues pour être photogéniques, filmables, facebookables.

Une authentique banderole est très souvent réalisée en tissu, parfois en plastique léger bien que ce matériau soit plus fragile ; le texte peut être peint ou collé, parfois cousu ; elle peut être constituée d'un seul morceau ou de plusieurs morceaux cousus ensemble, et toujours fixés sur des manches (au moins 2, mais jusqu'à 6) afin d'être plus commodément tenue en hauteur pour être visible de loin, tenue par plusieurs personnes qui marchent de front, sur toute la largeur de la voierie, avec des trous pour laisser passer le vent en cas de besoin, le raffinement consistant dans ce cas à découper les trous  dans les lettres comme A B D O P R, dans le corps du texte. Préparer une banderole demande un réel savoir-faire pour l'assemblage du tout, pour que la banderole tienne le temps du cortège, savoir-faire qui se transmet d'une génération à l'autre. D'ailleurs, on observe souvent que les premières banderoles d'une nouvelle génération sont «techniquement» incomplètes comme sur  l'image jointe : le port en hauteur possible par la fixation sur  des manches viendra avec l'expérience.

Cet objet relativement récent s'insère par sa forme et son usage dans une longue tradition des textiles qui «disent quelque chose», comme ses plus proches parents que sont  le drapeau patriotique, l'étendard militaire, mais aussi la bannière de congrégation religieuse portée lors des processions, et même l'écharpe du supporter de foot, sorte de petite banderole personnelle.

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur les banderoles, comme le fait remarquablement Philippe Artières dans son ouvrage « La Banderole : histoire d'un objet politique»  publié par Autrement en 2011 - (Coll. Leçons de choses).

source inconnue  - 2016 03 09

source inconnue - 2016 03 09

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article