Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tata-Georgette

Kimono

4 Mai 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles, #Lectures textiles

Demain commence l'exposition consacrée aux kimonos, au Musée départemental du textile, à Labastide-Rouairoux. On pourra y apprécier «la diversité des kimonos japonais dans leurs matières (coton, soie, feuille de bananier, ananas...), leurs motifs et leurs procédés de réalisation et d’impression, notamment sur la période 18801920. Il s’agit de montrer le Japon dans sa diversité textile et culturelle à travers la fabrication et l’utilisation de ces textiles : quotidien, bain, cérémonie… L’exposition propose un voyage dans les fibres textiles utilisées dans les textiles japonais, qu’ils soient urbains ou ruraux, du nord (avec les premiers habitants du Japon, les Aïnus) au sud (avec les îles d’Okinawa) en passant par les centres urbains de Tokyo et les kimonos meisen et bingatas. Une attention particulière est réservée aux coopératives de femmes qui continuent dans certaines îles japonaises de perpétuer l’art du tissage des accessoires du kimono notamment le obi (ceinture large et très longue, faite de tissu). Les kimonos sont mis en regard de représentations de paysages et de motifs du quotidien des Japonais qui influencent la réalisation des textiles (échantillons de tissus, paravents, rouleaux, objets en laque, céramiques, livres illustrés et autres objets).»

On peut lire aussi sur le même sujet le beau livre* «Kimonos» de Sophie Milenovich, designer textile formée à l'École des Arts appliqués Duperré,  qui nous invite en quelque sorte à visiter le kimono de l'intérieur, en démontant ce vêtement en apparence si simple pour en comprendre toute la complexité, et a à examiner de plus près les adaptations européennes, chez Vionnet la couturière, ou Bonnard le peintre, le tout dans un très beau livre, parfaitement illustré.

On peut également coudre soi-même un kimono, soit en s'inspirant des proportions données par Sophie Milenovich dans son livre si on souhaite s'en tenir aux modèles traditionnels, soit en réalisant un vêtement occidental s'inspirant du kimono. À moins que vous ne souhaitiez réaliser un yukata, sorte de kimono d'intérieur, plus simple que le kimono traditionnel.

* Milenovich Sophie - Kimonos - Seuil, 2007

Kimono

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article