Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tata-Georgette

L'arbre de juin

17 Juin 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Le nez en l'air

Qui se promène en cette période de l'année dans le centre de Toulouse sent le parfum délicat, subtil et apaisant des nombreux tilleuls en fleurs.

Comme le tilleul pousse relativement rapidement, qu'il résiste très bien aux pollutions citadines et qu'il a fière allure avec son beau volume sous lequel on peut circuler à l'ombre, on le plante souvent sur les places ou le long des allées et avenues. D'ailleurs, ce fut très souvent le tilleul qui fut choisi pour être planté comme arbre de la liberté, en 1792, au moment de la Révolution française.

Si le tilleul est surtout réputé pour pour ses usages médicinaux, à partir des fleurs ou de l'aubier et des bourgeons, il a aussi des usages textiles. Son écorce interne est encore utilisée pour faire des cordes et des ficelles.

Les Japonais font même un tissu assez raffiné à partir de cette fibre extraite de l'écorce. «Shinafu» cela signifie «tissu de tilleul», utilisé pour les vêtements d'extérieur, des draps, des sacs et divers articles. Mais comme le traitement de cette fibre n'a pas été mécanisé, sa production a régressé, jusqu'à devenir uniquement une production domestique, à usage familial. De plus, elle a subi la très puissante concurrence du coton et des fibres synthétiques depuis un siècle. C'est une étoffe d'une belle couleur beige chaud, si on ne la colore pas, et très solide, d'une belle texture sèche. Étoffe rare, très confidentielle, en tout cas.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article