Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tata-Georgette

Samu couture

3 Février 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ça n'a rien à voir quoique...

Toujours dans le domaine de la réparation des objets, combien de personnes ont-elles  une aiguille à coudre dans leur sac ou à portée de main ? Or l'aiguille se prête à toutes sortes de dépannages d'urgence.

À mon actif, au cours des dernières années : une robe de mariée (pas la mienne !) coincée par une porte de voiture et déchirée de bas en haut, un sac à dos fendu (par le bas évidemment et à plusieurs heures de marche de la première mercerie !), des boutons de chemises (combien ? beaucoup), un nounours (chirurgie de haut vol, puisqu'il fallait recoudre un bras au tronc), un tutu, un casque audio, et quelques autres dont je n'ai pas gardé souvenir.

C'est incroyable tous les matériaux, tous les objets, toutes les situations délicates de la vie quotidienne et moins quotidienne que l'on peut remettre d'aplomb avec ce petit outil de rien du tout qui nous rend de si grands services depuis si longtemps, moins encombrant qu'un couteau suisse, indispensable pour dépanner les gens autour de soi. C'est bizarre comme les sites qui traitent du survivalisme  oublient ce petit outil. D'ailleurs, la plupart du temps ils ne font référence qu'à des armes (surtout destinées à l'autodéfense ou à tuer des ours ou d'autres grosses bêtes), ou à de gros outils de bricolage, très faciles à transporter dans un petit sac à dos... Ces sites imaginent ordinairement la survie d'individus solitaires, adultes, plutôt masculins, en forêt ou en pleine nature. C'est oublier que plus de la moitié de la population mondiale est vit désormais en ville et qu'en cas de grabuge les humains ont de toute façon toujours eu tendance à se regrouper, à s'installer en ville pour y trouver abri secours et vivres. 

Bref, si je suis assez sceptique quant aux divers mouvements survivalistes et si je déconseille vivement à qui que ce soit de se promener rue Alsace-Lorraine avec un équipement survivaliste j'ai tout de même trouvé un blog qui allie couture et survivalisme. C'est apparemment une rareté. Et comme en plus la blogueuse donne des recettes de gâteaux, alors là, je suis carrément prête à survivre...

 

P.s. Pourquoi s'intéresser au survivalisme en partant d'une aiguille ? c'est tout le mystère d'une conversation sur les films catastrophes et des des lectures internétiques qui s'en suivirent. Seuls ceux qui n'ont jamais erré dans les tuyaux d'internet ne comprendront pas. En plus, le weekend sera pluvieux. Pluie = déluge = catastrophe = fin du monde ???  

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article