Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tata-Georgette

Filer en Ariège

23 Mars 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main, #Explorations textiles

Quatre vingt  pour cent de la laine produite par les moutons en France est exportée comme matière brute pour être traitée à l'étranger, notamment en Chine. Mais une petite vallée résiste encore et toujours. Cela se passe dans la vallée du Vicdessos, fortement touchée par la désindustrialisation et l'exode rural où trois jeunes fileurs ont repris la vieille filature de Niaux ; ils ont pour cela appris le métier en dépit du fait qu'il n'existe plus aucune formation au métier de fileur en France. 

Faut dire que la laine, avant d'apporter sa chaleur à votre corps, c'est gras, ça pue : il faut donc assurer toutes les étapes de traitement de la laine depuis la laine tondue jusqu'au fil prêt à être filé ou tricoté et c'est à ce jour la seule filature française qui maitrise toutes les étapes de ces divers traitements. Et ils ont la ferme intention de développer leur activité.

Voici un petit reportage bucolique fort bien fait qui vous raconte le renouveaux de la Filature de Niaux.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article