Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tata-Georgette

Céladon et queue de dragon

30 Juin 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Couleurs, #Atelier

Céladon était le personnage d'un roman* paru en 1610 dont le costume portait des rubans verts. Dans ces années-là, arrivaient de Chine des porcelaines des ateliers de Longguan, à la glaçure vert-bleu-grisé légèrement translucide. Cette technique de coloration et de glaçage, était particulièrement appréciée en Chine car elle est très proche de la couleur du jade ; elle s'était d'ailleurs répandue en Corée puis dans toute l'Asie entre le Xe siècle et le XVIIe, date du début d'exportation de poteries chinoises en Europe où elle connut aussitôt un très grand succès.

En tout cas, le rapprochement fut vite fait par les contemporains entre les rubans de Céladon et cette couleur subtile encore jamais vue dans la poterie occidentale. Depuis cette période, céladon désigne un coloris et un type de céramique chinoise, la plupart du temps monochrome.

Est-ce parce que les fours des potiers chinois, construits très souvent à flanc de colline étaient nommés des «fours dragons» ?

Est-ce parce que des potiers et céramistes remettent cette couleur à l'honneur dans leurs créations contemporaines et les exposent cet été dans deux belles expositions ?

•   Céladon, la lumière captive – collection de Stéphane Caillat céramiques contemporaines - du 2 avril au 27 août - Musée de la Poterie méditerranéenne – 4, rue de la Fontaine – 30700 Saint-Quentin-la-Poterie - exposition collective regroupant plusieurs dizaines d'artistes qui explorent les infinies nuances de cette couleur calme mais jamais monotone.

•   Céladon, céramiques de Claude Champy et Jean-François Fouilhoux - du 21 mai au 1er octobre – Musée Bernard Palissy – Saint-Avit – 47150 Lacapelle-Biron

Est-ce parce que cette couleur d'embrun océanique, est rafraichissante et apaisante ? est-ce tout bêtement parce que cette couleur me plait que j'ai commencé à tricoter un châle  «queue de dragon» pour cet hiver. Pour cela j'utilise une belle laine «Baby Alpaca Silk» de Drops qui contient 70% d'alpaca et 30% de soie pour apporter de la douceur et de la chaleur.  J'utilise des aiguilles circulaires même si je tricote en ligne car, d'après mes calculs, la largeur totale devrait dépasser  les 60 cm et la conduite de l'ouvrage sera plus aisée dans cette grande largeur avec ces aiguilles. Outre la couleur,  il y a tout pour faire mon bonheur dans la réalisation de ce châle : une laine fine qui «court» bien, des points variés, le plaisir de créer un modèle. Bref, rien que du bonheur.

*  - L'Astrée d'Honoré d'Urfé

Céladon et queue de dragon
Céladon et queue de dragon
Céladon et queue de dragon

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article