Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tata-Georgette

Le temps des chiffonniers

7 Octobre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ça n'a rien à voir quoique...

Avec l'explosion de la presse et de l'édition de livres au début du XIXe siècle, la demande de chiffon explosa pour produire du papier. C'est au cours de cette période qu'une profession arpentait les rues de Paris, - et probablement des autres villes - surtout la nuit, équipé d'une hotte, d'un crochet et d'une lanterne. On les méprisait, bien qu'ils gagnaient plus qu'un ouvrier qualifié en fouillant dans les tas d'ordures abandonnées dans les rues. Pratiquant le tri sélectif avant notre merveilleux XXIe siècle, ils ont fourni un bon contingent de personnages à la littérature populaire avant d'être éliminé du paysage urbain par l'invention du papier à base de cellulose de bois en 1870 puis ensuite par le préfet Poubelle qui a créa la poubelle et réglementé le dépôt et le ramassage des ordures, en 1883.

C'est leur histoire que raconte Antoine Compagnon dans son ouvrage «Les Chiffonniers de Paris» publié aux éditions Gallimard qu'il présentera lundi 9 octobre 2017, à 16h, à la librairie Ombres blanches. Comme quoi, on peut être un brillant professeur de littérature française à la Sorbonne, à l’université Columbia de New York et depuis 2006, au Collège de France et s'intéresser au monde du chiffon... tout comme avant lui Hugo, Balzac, Baudelaire et tant d'autres écrivains du XIXe siècle.

Les Chiffonniers de Paris, d’Antoine Compagnon, Gallimard, « Bibliothèque des histoires », 512 p., 32 € -

Le temps des chiffonniers

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article