Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tata-Georgette

En revenant de l'expo...

6 Octobre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Au cours d'une belle après-midi au Salon Tendances créatives, j'ai revu avec plaisir plusieurs exposants.

À commencer par la librairie Bodoni, tout près de l'entrée du salon, spécialisée dans les loisirs créatifs, mais dont c'est la dernière participation à un salon de loisirs créatifs. Il faut donc en profiter pendant tout le weekend pour dévaliser son stand car c'est à ma connaissance la seule librairie vraiment spécialisée dans le domaine, mais qui va bientôt cesser son activité, après avoir fermé son site de vente en ligne.

L'association Dentellières du Sud-Ouest, plutôt située dans le fond du hall, qui chapeaute plusieurs ateliers de dentelle aux fuseaux à Toulouse et dans la région tient un stand très accueillant, avec des dentellières à leurs tambours et une exposition de quelques réalisations récentes. La dentelle aux fuseaux a complètement renouvelé, depuis quelques années déjà, sa pratique. Les points de base sont certes toujours là, mais, la couleur est désormais très présente. La dentelle sort de ses usages classiques pour se faire bijou, décoration de la maison, comme ces lanternes accrochées au-dessus du stand (dont une photographie jointe à ce billet, en dépit de mes médiocres compétences photographiques).

Et même un exposant qui propose du stringart, revenant très en vogue dans les années 70, du temps des vertes années de Tata Georgette.

Puis j'ai fait de belles découvertes aussi. Les wax proposés par Couleurs d'Afrique et d'ici accompagnent l'action militante de cette association contre l'excision et proposent de la couleur contre la douleur ! avec ces beaux tissus éclatants, on peut coudre toutes sortes de vêtements et accessoires.

Pour les amatrices de laine très fine, pour tricoter avec des points ajourés, le stand Laine Select est remarquable. On peut y acheter des pelotes ou des modèles ou des kits créés par Véronique. De subtiles couleurs et des matériaux aériens feront le bonheur des tricoteuses. Et il y a des modèles pour plusieurs niveaux de difficulté, donc pas de quoi s'effaroucher...

J'ai également admiré les œuvres de Sheila Frampton Cooper qui fait du patchwork, fortement imprégné de sa pratique de la peinture, elle crée des compositions éblouissantes et très rythmées où les couleurs le disputent au dessin, tandis que les points donnent du relief. À savourer sans restriction.

Pour finir, l'exposition Projet Patch donne carrément des fourmillements dans les doigts. Voilà un projet tout à fait remarquable de patch participatif qui se veut un hommage aux savoir-faire pour constituer une banque. Le principe en est simple : chacun peut s'inscrire et proposer un carré de 20 cm sur 20 cm (dont quelques uns photographiés accompagnent ce billet). Toutes les techniques y sont admises, on y voit du patch classique, de la broderie, de la dentelle, des jours tirés, du tricot rebrodé, du collage mix-media, du crochet... (liste non exhaustive). Sur le stand on peut voir plusieurs centaines de carrés réunis sur un vaste mur, constituant une installation en perpétuelle évolution, les carrés s'ajoutant peu à peu, certains en remplaçant d'autres, car chaque étape, chaque nouvelle exposition donne lieu à de nouvelles participations. Mais, à ce jour, le Projet Patch, parti de la Normandie, n'a pas de participantes toulousaines. Donc, l'appel est lancé et pour participer c'est ici...

Ce petit tour d'horizon est évidemment très subjectif, et ne prétend qu'à vous inciter à aller y faire un tour pour vous faire votre propre idée, vos propres trouvailles, éventuellement participer à un des nombreux ateliers. Demain samedi ou dimanche. Bon weekend !

 

En revenant de l'expo...
En revenant de l'expo...
En revenant de l'expo...
En revenant de l'expo...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article