Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tata-Georgette

Musculation

9 Décembre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Atelier, #Billet du jour

La saison du tricot revient. Et avec la froidure l'envie de tricoter des laines épaisses, et même très épaisses. Certaines débutantes arrivent à l'atelier avec des aiguilles de 10, voire 15 ou 20 mm d'épaisseur, et la laine itou, s'imaginant que cela sera plus facile d'apprendre à tricoter et avec d'autres arguments tout aussi costauds : le travail avance plus vite, on voit mieux ce qu'on fait, cela fera un pull douillet...

Sauf que...
- les défauts se verront beaucoup plus facilement, parce qu'ils seront nécessairement plus gros...
- les finitions seront beaucoup plus difficiles à réaliser pour être, peut-être pas parfaites mais simplement acceptables, 
- le travail doit être très régulier sinon l'ouvrage terminé pendouille dans tous les sens,
- l'ouvrage terminé est vraiment lourd et souvent peu compatible avec le poids d'un vêtement fait pour être porté,
- la quantité de fibre nécessaire est beaucoup plus importante que pour un ouvrage tricoté avec des aiguilles comprises entre le 3 et le 5.
Et puis, on travaille lentement ; il est en effet difficile avec de telles épaisseurs de faire «voltiger» aiguilles et fils au bout des doigts. Enfin, le choix des points de tricot sur de tels ouvrages sera forcément plus limité : point mousse, jersey endroit, c'est bien monotone tout ça... torsades peut-être pour les plus hardies tricoteuses...

Et surtout, tricoter s'apparente à une sévère séance de musculation avec des aiguilles qui en plus d'être épaisses sont souvent plus longues que les aiguilles ordinaires et avec un poids de fibre tricotée qui augmente au fur et à mesure de l'avancement de l'ouvrage. Bref, c'est plutôt très athlétique ! Imaginer que l'on peut tricoter de telles épaisseurs douillettement calée dans son canapé est une douce utopie qui peut se révéler très douloureuse pour le dos et les poignets.

Bref, vous l'aurez compris, pour vous apprendre à tricoter, je vous propose de commencer avec une épaisseur 3 à 3,5mm. C'est nettement moins spectaculaire mais cela permet d'apprendre les bons gestes sans se démolir toutes les articulations. Après, libre à vous de tricoter épais... et même très très épais... il y a des tutos sur tata-internet et il y a aussi de bons kinés à Toulouse !

Sinon, il reste la possibilité de tricoter sans aiguilles, à plat sur la table. On évite au moins la manipulation des aiguilles et le poids de la fibre. Pour faire une petite couverture, un petit tapis, pourquoi pas ? Et puis c'est vrai que le résultat est bien douillet* ! 

*Bizarre comme ce mot «douillet» revient avec insistance dans ce billet ? ce doit être l'effet-hibernation-de-décembre !

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda...

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article