Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tata-Georgette

Bas tolstoiens

19 Octobre 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Atelier, #Lectures textiles, #Billet du jour

« - C'est Anna Makharovna qui a terminé son tricot, dit la comtesse Marie.
- Oh ! j'irai voir ! fit Pierre en bondissant !
[...] Pierre entra chez les enfants, les rires et les cris augmentaient encore plus.

- Eh bien ! Anna Makharovna, disait la voix de Pierre. Venez ici, au milieu de la chambre et quand je dirai trois... Toi, ici, toi, je te prendrai dans mes bras... Eh bien, un... deux... reprit Pierre. Le silence s'établit. Trois !... les voix enthousiastes des enfants emplirent la chambre.

- Deux, il y en a deux ! criaient-ils.

C'était deux bas qu'Anna Makharovna, par un procédé connu d'elle seule, tricotait en même temps et que toujours, solennellement, elle retirait l'un de l'autre, devant les enfants, quand les bas étaient terminés

Non Anna Makharovna n'est pas une participante des ateliers de Tata Georgette ! et Tata Georgette ne sait pas non plus comment elle procède pour tricoter, si on comprend bien, un bas dans l'autre... c'est à Tolstoï que nous devons cette scène familiale, extraite de «Guerre et paix», dans une ancienne édition Marabout, pas datée, (mais au vue de l'état du papier, elle date des vertes années de Tata Georgette). En tout cas, si quelqu'un connait le procédé employé par Anna Makharovna pour tricoter deux bas  l'un dans l'autre, je suis preneuse.

Et si on souhaite tricoter des bas et des chaussettes - à vrai dire, on ne tricote plus beaucoup de bas - le récent livre «Magnifiques chaussettes» de Merja Ojanperzä publié par les Éditions de Saxe sera très utile. On y trouve des chaussettes douillettes, avec des points ajourés, des motifs jacquard. Et un pas-à-pas très bien expliqué pour garder les pieds au chaud.

 

les prochains ateliers de Tata Georgette
et les rendez-vous textiles à Toulouse et dans ses environs...

 

Bas tolstoiens

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article