Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tata-Georgette

Textiles médiévaux

6 Mars 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Fibres à la folie, #Billet du jour

«Près de quatre-vint fragments de textiles de l’époque médiévale sont aujourd’hui conservés dans différents lieux (monuments historiques, musées, dépôts archéologiques) de l’ancienne région Midi-Pyrénées, dont les plus anciens sont datables du IXe siècle. L’essentiel provenant de trésors d’église – seuls quelques-uns d’entre eux ont été découverts en contexte archéologique – le vêtement religieux est mieux connu que le vêtement civil. De plus, l’essentiel est conservé à l’état de fragment, ne laissant plus d’espoir de reconstituer la forme originale du vêtement. Néanmoins, leur répartition et la nature de leurs fibres ou décor donnent de précieuses indications sur la consommation des textiles au Moyen Age dans le Sud-Ouest.»

Tel sera le propos d'Ariane Dor, conservatrice du patrimoine à la DRAC-Toulouse, lors de la conférence «Vêtements et textiles médiévaux conservés en Midi-Pyrénées : bilan et perspective» qu'elle donnera le 13 mars prochain au Musée Saint-Raymond. Cette conférence est organisée en partenariat avec le laboratoire Traces, dans le cadre des Mercredis de l'archéologie. Il est à noter que les textiles anciens étaient jusqu'à récemment très méconnus en raison de la difficulté de la conservation de ces matériaux. Il faut en effet un climat très sec, comme pour les textiles coptes, ou très humide comme pour cette robe pêchée au fond de la mer... dans le premier cas, les textiles sont protégés des moisissures, champignons et autres parasites, dans le second ils sont protégés de l'oxygène et de son action oxydante, et le mieux est aussi de les protéger de la lumière. Voilà des conditions rarement réunies sous nos climats... et cela explique la rareté du textile dans les collections antiques et médiévales, contrairement au métal ou d'autres matériaux plus pérennes. Toutes ces raisons expliquent aussi pourquoi le fragment de vêtement d'évêque (ill. jointe), provenant de la cathédrale de Tarbes, ressemble à un petit détritus... ce qui est bien dommage.

Quand : à 18h30 le mercredi 13 mars 2019
Où : Musée Saint-Raymond - Place Saint-Sernin - 31000 Toulouse
Réservation conseillée ici.

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda...

 
Textiles médiévaux

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article