Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tata-Georgette

Bonne résolution !

15 Janvier 2020 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main, #Billet du jour

C'est la grande ambition des débutantes au tricot : tricoter sans regarder les mains... même pas peur ! voilà une belle résolution pour l'année qui vient. D'autant que cela s'acquiert vite... mais au début, les débutantes ont tendance à fixer (férocement) leurs yeux sur leurs mains comme si celles-ci voulaient s'échapper.  Et puis l'angoisse de perdre une maille... rien que d'y penser, c'est la cata !!!

Grands dieux, que les yeux sont féroces à vouloir tout surveiller, notamment par ce qu'on appelle communément la coordination œil-main qui, pour les opérations répétitives, ralentit plutôt le mouvement, qu'elle n'y aide.  D'ailleurs, c'est si vrai que les yeux ne sont pas indispensables pour tricoter que les aveugles non-voyants y arrivent assez bien... 

On peut faire plein d'autres choses en tricotant car le tricot fait appel principalement au toucher, ensuite à la vue. Il laisse tranquilles l'ouie, l'odorat et le goût (on peut donc déguster un bon chocolat en tricotant ?)

Pour ce qui est de l'ouie, en tricotant, on peut téléphoner (pas interdit par le code du tricot), écouter un podcast, bavarder avec des amis, la famille.
Plus complexe, on utilise en même temps l'ouie et la vue : regarder un film, un reportage, une série... D'ailleurs, on peut moduler la complexité du tricot avec celle du film choisi : pour les tricots à points complexes, ou dans les étapes qui requièrent un peu plus d'attention (encolures par exemple), j'exclue les films en VOST...

Quel bonheur suprême de pouvoir tricoter le plus souvent avec juste les mains et ne faire intervenir les yeux que de temps à autre ou en cas de problème, pour les points difficiles et périlleux.

Pour arriver à tricoter sans regarder constamment (ou si peu) :

  • apprendre le bon geste avec les mains, pour bien développer le toucher et la motricité,
  • adopter la bonne posture, pour être à l'aise,
  • commencer par solliciter les oreilles, pour apprendre à utiliser son cerveau à une autre activité que le tricot,
  • puis tricoter ensuite avec le couple oreilles/yeux. Et de ce point de vue, il est vrai que les séries sont tout à fait adéquates avec leur action qui se déroule dans un univers «stable», des personnages récurrents. Et là, le choix est immense.
  • adopter quelques petits exercices pour reposer les yeux... mais si, mais si, ça aide.

Vos prochains rendez-vous textiles à Toulouse
et dans ses environs...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article