Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tata-Georgette

Ferez-vous koromogae ?

30 Septembre 2013 , Rédigé par Tata Georgette

Nous entamons demain le mois d'octobre. En cette période de l'année, beaucoup d'entre-nous préparent leur garde-robe d'hiver.

Au Japon, c'est même un événement national. De nombreux services publics, beaucoup d'entreprises, la plupart des écoles passent aux uniformes d'hiver et quasiment tout le monde passe des manches courtes aux manches longues. Cette coutume, solidement ancrée, remonte au VIIIe siècle de notre ère. Les passants changent du jour au lendemain d'allure, même s'il y a des ajustements régionaux, du sud au nord du Japon.

lycéens en uniforme

lycéens en uniforme

Lire la suite

Glanerie d'automne

27 Septembre 2013 , Rédigé par Tata Georgette

La Glanerie organise un grand week-end de récup les 28 et 29 septembre prochain avec la participation des Aiguilleuses. Donc, on pourra s'initier à la récupération du textile, à la customisation pour rafraichir des vêtements, des accessoires.

Cela se passe dans les locaux de la Glanerie (37, impasse de la Glacière).

Lire la suite

Puces ariègeoises

26 Septembre 2013 , Rédigé par Tata Georgette

Dans un mois, l'Ariège aura ses premières Puces couturières ! Cela se passera à la Maïsou d'Amount, à Saurat.

Le principe est simple, on y vendra des articles de mercerie, du tissu, de la laine, mais pas d'articles finis. C'est le moment de vider vos armoires - et/ou de les remplir. En général, quand on participe à des puces couturières comme vendeuses, on vend, certes, mais infailliblement on craque aussi. Donc pour le CA global, ce n'est pas génial, mais qu'est-ce qu'on se régale ! Pensez donc, rien que des couturières, des amatrices de travaux d'aiguilles. D'autant qu'on dit Puces «couturières», mais les tricoteuses, crocheteuses, brodeuses, patchworkeuses, etc. sont toutes bienvenues et notre activité en général solitaire devient ainsi une joyeuse fête où on fait de très bonnes rencontres, en plus des bonnes affaires... Et comme les Sauratois ont un réel talent pour organiser des événements sympathiques, on peut déjà parier sur la qualité de cette rencontre.

Pour aller à Saurat depuis Toulouse, c'est simple : tout droit vers le Sud, autoroute jusqu'à Foix, puis direction Tarascon, et suivre le panneau qui indique Saurat. Attention, en arrivant à Saurat, à ne pas prendre la direction «Centre ville».

Pour se restaurer sur place, il y aura des pizza, un bistrot, un restaurant. Il y a aussi une auberge au Col de Port, et un café-restaurant à Bédeilhac. On pourra aussi apporter son pique-nique si le temps le permet, (c'est-à-dire grâce au micro-climat sauratois) ou se fournir chez le boulanger qui fait un pain excellent et chez l'épicier qui propose beaucoup de produits locaux, tous deux ouverts le matin et situés en centre ville.

Pour réserver un emplacement, il faut contacter l'ADAVS (tel 06 99 29 62 09).
Pour de plus amples informations : www.adavs.com

Puces ariègeoises
Lire la suite

Textile invisible ?

26 Septembre 2013 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Lectures textiles

Le sud de la France a produit du textile pendant plusieurs siècles. C'est ce dont nous parlera Jean-Michel Minovez en présentant en public « l'Industrie invisible : les draperies du Midi, XVIIe-XXe siècles. Essai sur l'originalité d'une trajectoire» dans le cadre de la Novela.

Jean-Michel Minovez est historien, spécialiste de l'industrie du XVIIe au XXe siècle. Il s'est particulièrement intéressé aux régions restées en marge de la grande révolution industrielle du XIXe siècle. L'industrie de la laine dans le Midi pyrénéen lui offrait un champ d'étude particulièrement dense, tant par son processus d'industrialisation que par la désindustrialisation qui commença dès le début du XXe siècle.

Quand : samedi 28 septembre, à 18h
Où : au Village du quai situé au Jardin du Grand Rond.
Gratuit.

Lire la suite

Tata : c'est tendance !

25 Septembre 2013 , Rédigé par Tata Georgette

Tata Georgette n'est pas la seule Tata à Toulouse... Il y a aussi Tata Bidule qui tient un petit salon de thé rue Temponières. Elle y propose des gâteaux très «couture», avec des glaçages verts, roses, oranger ponctués de points aux couleurs acidulées. Il y a aussi Tonton Casimir, Tatie Danielle, et toute la famille.

Les gâteaux, d'un prix affuté, sont de taille raisonnable, ne dégoulinent pas. Bref rien que du bonheur pour les couturières qui aiment le chocolat, l'orange, la mangue, la cannelle et autres gourmandises... mais qui ne souhaitent ni se ruiner ni se gaver.

Lire la suite

Ateliers pour enfants

20 Septembre 2013 , Rédigé par Tata Georgette

Qui a dit que les jeunes ne s'intéressent pas aux travaux d'aiguilles ? voire même les très jeunes ? En tout cas il existe plusieurs ateliers toulousains qui leur sont spécialement dédiés.

Tout d'abord chez La Petite fabrique toulousaine qui a très récemment ouvert boutique rue du Cimetière (en dépit de cette adresse, l'endroit est très sympathique). C'est le mercredi après-midi que les enfants sont accueillis dans l'atelier spacieux par Corinne.

Le samedi matin, les enfants pourront s'initier à la «couture joyeuse» au contact de belles matières chez Ithak Atelier, rue Voltaire. Valérie est costumière de théâtre depuis trente ans, elle cherche à développer une pratique artistique de la couture.

Il y a aussi les déjà «anciennes» de Double boucle, à Saint-Cyprien.

Et pour finir, les Aiguilleuses de la rue de la Colombette proposent des ateliers «ado» et «enfants» pendant les vacances scolaires, en axant leur proposition vers la récupération, le recyclage textile.

Bref, il y en a pour tous les goûts, et dans plusieurs quartiers de Toulouse même si ce tour d'horizon n'est peut-être pas exhaustif... (merci de me signaler les oublis que j'aurais pu commettre).

Lire la suite

Teintures d'automne

16 Septembre 2013 , Rédigé par Tata Georgette

Le Musée textile de Labastide-Rouairoux organise tout au long de l'année différents stages de teinture, le dernier vendredi du mois. Chaque stage dure toute la journée. Il est préférable de s'habiller avec un vieux jean et une vieille chemise qui ne craignent rien.

Le calendrier d'automne est le suivant :

vendredi 27 septembre : teintures naturelles sur laine et soie,

vendredi 25 octobre : teinture Bogolan, décor du coton en brun,

vendredi 29 novembre : teinture batik, teinture à l'indigo,

et pour finir l'année, il s'agira d'un stage de feutre pour réaliser des décorations de fêtes le vendredi 20 décembre

Réservation indispensable au Musée départemental du textile - tarif : 35€, le matériel est fourni sur place.

(tel 05 63 98 08 60)

Lire la suite