Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Tata-Georgette

Pleuvra ? pleuvra pas ?

28 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles, #Lectures textiles

Ciel nuageux. Après les déluges de ces derniers jours, on devient prudent en gardant un bon parapluie à porter de main comme celui-ci, spécialement adapté pour les couturières avec tous ses mètres-ruban, dessiné par Jean-Paul Gaultier et édité à l'occasion de l'exposition consacrée à «l'enfant terrible de la mode», un enfant qui a déjà quarante ans de carrière...

Les créations de Jean-Paul Gaultier depuis 1973 sont visibles actuellement au Grand Palais, à Paris, avec de nombreux objets, documents d'archives, films. On peut y admirer aussi les costumes de scène qu'il a créés pour le théâtre, le cinéma, mais aussi les artistes de variété, la pop music...

Si on ne va pas à Paris, il est possible de voir le tout sur le magnifique catalogue de l'exposition qui suit le parcours de l'exposition, avec en plus des focus sur les broderies, les accessoires, les dentelles, mais aussi ses sources d'inspiration et tout ce qui constitue l'univers de JPG.

Le Catalogue de l'exposition Jean-Paur Gaultier - par Nathalie Bondil et Thierry-Maxime Loriot - Réunion des Musées nationaux, 2015 - 400 ill.- 39€

Jusqu'au 3 août 2015, au Grand Palais, à Paris. Heureux Parisiens !

Pleuvra ? pleuvra pas ?
Lire la suite

Une belle journée au bord de la Garonne

26 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette

Le FIL-SUR-GARONNE, c'était hier. La météo était souriante, nos visiteuses aussi. Comme nous disposions des locaux spacieux et raffinés du «Bonheur est dans le pot», nous nous sommes installées confortablement. En terrasse pour nos ateliers respectifs à l'ombre des arbres, en salle du rez-de-chaussée pour la partie gourmande, et dans la belle salle en sous-sol pour notre exposition commune. Le but était de montrer ce qu'il est possible d'apprendre à réaliser dans nos ateliers respectifs.

C'est ainsi que les dentelles de l'atelier de Pilar (Centre Jean-Rieux) ont suscité beaucoup de questions. Quelques personnes ont pu s'essayer à la manipulation des fuseaux, sous la conduite vigilante de Simone. On a du mal à croire que la belle écharpe blanche, photographiée à côté du patchwork en écailles saumon, soit de niveau presque débutante... Il parait qu'il suffit de savoir compter jusqu'à quatre pour arriver à faire ces belles dentelles. Admettons ! Il y avait aussi de belles pièces de niveau «virtuose», comme l'éventail noir, l'ombrelle.

Les belles broderies Glazig de Mona, très discrète comme toujours, ont manifestement suscité des vocations (à noter que Mona propose depuis peu un atelier aux Douces Heures, rue des Lois, lieu déjà hanté par Tata Georgette). Les spectaculaires patchwork du club France Patchwork ont été longuement commentés et les patcheuses avaient déployé leurs ouvrages en cours, tissus découpés, roulette, planche à découpe, métier, etc. Pour finir, il y avait aussi quelques ouvrages de Tata Georgette mêlant couture et tricot, ou couture et broderie, ou crochet et couture, presque tous de niveaux débutant ou grand débutant.

Bref, vous prenez un gang de pratiquantes de fil, d'aiguille, de tissu, vous mélangez, et voilà le travail. Merci à toutes les participantes qui ont donné de leur temps pour cette sympathique réunion.

Pour finir, une question qui nous a été posée plusieurs fois : quand la prochaine fois ?

Une belle journée au bord de la GaronneUne belle journée au bord de la Garonne
Une belle journée au bord de la Garonne
Une belle journée au bord de la Garonne
Une belle journée au bord de la Garonne
Lire la suite

Petites mains du Bengladesh

26 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette

Le 25 avril 2013, l’immeuble Rana Plaza, situé à Dacca s’effondrait provoquant la mort de 1 138 ouvrières de la confection et blessant gravement 2 400 autres, ce qui en fait une des plus grandes catastrophes industrielles de l’histoire. Il s’agissait pour le plus grand nombre de jeunes ouvrières employées dans les cinq ateliers situés dans cet immeuble.

Les grandes marques donneuses d’ordres aux usines ont une grande part de responsabilité dans cet entassement des ouvrières et de leur déplorables conditions de travail, dans l’insalubrité des locaux. Et nous ? lisons attentivement les étiquettes avant de décider d’acheter. Et choisissons peut-être d’autres marques que celles impliquées dans cette catastrophe dont les victimes n’ont toujours pas été indemnisées, deux ans après ce drame. Ni d'ailleurs les 700 ouvriers du textile morts entre 2006 et 2013, toujours au Bengladesh qui est le deuxième pays exportateur de vêtements, après la Chine.

Au lendemain de cet homicide industriel, les promesses d’indemnisation avaient pourtant afflué. Rien ou si peu a suivi. Certes, 160 grandes entreprises clientes des usines du Bengladesh ont signé le 15 mai 2013 un accord visant à la prévention des incendies et à l’amélioration de la sécurité des bâtiments, avec par exemple l’aménagement obligatoire de portes de sorties, accord signé sous la houlette de l’OIT. Mais on est loin du compte pour assurer des conditions de travail satisfaisantes et la sécurité des petites mains de nos garde-robes.

Pour en savoir plus : l’article Rana Plaza : la communauté internationale doit maintenir la pression.

ill. : http://my24bd.com/2013/04/25/rana-plaza-our-garments-crisis/

Petites mains du Bengladesh
Lire la suite

Tirer le portrait

24 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ça n'a rien à voir quoique...

Au bar ChezL (boulevard des Récollets), mardi 28, en fin d'après-midi, Isabelle, photographe, organise une séance de shooting. Venez dans vos plus beaux atours, dites ouistiti, Isabelle s'occupe du reste, la lumière, le cadrage, le tirage, pour obtenir votre portrait, en couleur ou en noir et blanc. Au passage, vous pourrez y admirer les portraits qu'elle expose en ce moment.

Pour de plus amples renseignements : 06 31 48 03 70, il reste encore quelques places.

Lire la suite

Le monde des teintures naturelles

23 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Lectures textiles

Dominique Cardon est une archéologue du textile et de la couleur qui a parcouru le monde à la recherche de tous les colorants que l’on peut utiliser à partir de végétaux, de terre, d’insectes, de coquillages. Avec ces colorants naturels, on ne teignait pas seulement le textile, mais aussi les cheveux, les cuirs, ou encore on faisait des cosmétiques. De nos jours, toutes ces ressources naturelles redeviennent un atout économique.

Non contente de traquer les recettes anciennes au fond des bibliothèques, auprès des teinturiers traditionnels, elle les teste et nous les transmet dans son livre de 800 pages, richement illustré avec plus de 560 photos,

Elle nous emmène faire un tour d’horizon très complet, à la fois historique, culturel, scientifique et technique de la teinture naturelle. Les plantes tinctoriales sont classées par famille de colorant, avec des précisions utiles sur les modes de récolte, ou de culture, les parties utilisées dans la teinture, les composants chimiques entrant en action, les méthodes de teinture, les couleurs obtenues. Donc, il s’agit de bien plus d’un énième livre de recettes.

On peut aussi l’écouter parler dans le poste, où Fabienne Chauvière la recevait à l’antenne de France Inter ((ré)écouter cette émission disponible jusqu'au 28/09/2017 22h00 )

Le Monde des teintures naturelles par Dominique Cardon – édité par Belin – 59€

Lire la suite

LE-FIL-SUR-GARONNE

21 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette

Si vous aimez les couleurs vives, les dessins stylisés, les embruns bretons, Mona vous fera découvrir la broderie glazig.

LE-FIL-SUR-GARONNE
Lire la suite

Route de la laine

19 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette

La Route de la laine, ça y est, c’est reparti pour une quatrième édition, sous la houlette du Musée départemental du textile du Tarn. Si vous avez raté la visite des entreprises textiles du Tarn qui avait lieu le jeudi 16, il vous reste encore un vaste programme jusqu’à l'automne. Cette saison sera clôturée par Festivalaine, un weekend de folie lainière, en novembre. Vous trouverez les dates annoncées dans la page agenda, en temps voulu.

Route de la laine
Lire la suite

LE-FIL-SUR-GARONNE

18 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette

Si vous aimez les textiles aériens, les dentellières au fuseau vous initieront à leur art subtil du fil.

LE-FIL-SUR-GARONNE
Lire la suite

Le Printemps de la robe

17 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette

Pour choisir une petite robe de printemps toute cousue, c'est chez nos amies les Aiguilleuses que cela va se passer.

Le Printemps de la robe
Lire la suite

LE-FIL-SUR-GARONNE

16 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette

Si vous aimez la laine, les beaux ouvrages tricotés ou crochetés, Tata Georgette y sera aussi pour vous présenter ses ateliers.

LE-FIL-SUR-GARONNE
Lire la suite

LE-FIL-SUR-GARONNE

14 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette

Si vous avez un stock de petits bouts de tissus, France Patchwork sera là pour vous aider à en faire des merveilles.

LE-FIL-SUR-GARONNE
Lire la suite

Le grand bleu

13 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette

Assister à la magie de la teinture au pastel sera à nouveau possible prochainement à la Fleurée de pastel (rue de la Bourse), dans le cadre somptueux de la cour de l’hôtel Delfau datant de 1495, avec sa belle architecture gothique.

Les opérations sont fort bien expliquées et le démonstrateur répond très précisément aux questions que pose le public.

Pour de plus amples renseignements : 05 61 12 05 94

(Photo J. Dufour)

Le grand bleu
Lire la suite

LE-FIL-SUR-GARONNE

11 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette

À noter sur vos agendas : le samedi 25 avril, pour rencontrer des passionnées de loisirs textiles, au bord de la Garonne.

LE-FIL-SUR-GARONNE
Lire la suite

Fleurs bleues ?

2 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Fibres à la folie

En ce début de printemps, la revue de botanique «La Garance voyageuse» publie un très intéressant article sur le lin. En fait, il faut dire LES lins car on y apprend de belles à propos de cette plante. D'une part, c'est une plante cosmopolite que l'on trouve en de nombreux endroits de la planète même si en France, nous connaissons surtout le lin qui bleuit nos champs, cultivé pour produire du textile, car la France produit à elle seule 75% du lin à usage textile produit dans le monde.

En effet, il y a des lins à fleurs blanches, roses et même jaunes qui poussent spontanément dans toutes sortes d'environnements naturels, en montagne, au bord de la mer Méditerranée (Linum maritimum L.). D'autres préfèrent des zones plutôt humides comme le Linum catharticum L. Il y a même un lin poilu (en botanique, on dit velu, s'il-vous-plait), avec des fleurs violacées, présente dans les Pyrénées. Bref, les lins, c'est beaucoup plus que la plante textile que nous utilisons habituellement pour nos travaux d'aiguille.

La Garance voyageuse - voir aussi www.facebook.com/rubiaperegrina48

Lire la suite

Fleurs bleues ?

2 Avril 2015 , Rédigé par Tata Georgette

En ce début de printemps, la revue de botanique «La Garance voyageuse» publie un très intéressant article sur le lin. En fait, il faut dire LES lins car on y apprend de belles à propos de cette plante. D'une part, c'est une plante cosmopolite que l'on trouve en de nombreux endroits de la planète même si en France, nous connaissons surtout le lin qui bleuit nos champs, cultivé pour produire du textile, car la France produit à elle seule 75% du lin à usage textile produit dans le monde.

De plus, il y a des lins à fleurs blanches, roses et même jaunes qui poussent spontanément dans toutes sortes d'environnements naturels, en montagne, au bord de la mer Méditerranée (Linum maritimum L.). D'autres préfèrent des zones plutôt humides comme le Linum catharticum L. Il y a même un lin poilu (en botanique, on dit velu), avec des fleurs violacées, présente dans les Pyrénées.

La Garance voyageuse - voir aussi www.facebook.com/rubiaperegrina.fr

Fleurs bleues ?
Lire la suite