Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tata-Georgette

La fée du fil

28 Novembre 2015 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Lectures textiles, #Explorations textiles

La fée, c'est Vanaja Braibant. Sa fibre, c'est le fil de fer qu'elle arrive à faire danser comme la soie, à vriller comme un cheveu. Elle habille le vide avec le fil de fer fin, elle crée de la poésie avec du métal, matériau humble qu'elle noue, effiloche, tricote, crochète, coupe, tord, brode, courbe, tresse, reprenant nombre de techniques propres au textile pour en faire des sculptures aériennes de toutes dimensions. Les plus petites tiennent dans la main, les plus grandes s'accrochent au mur ou au plafond pour qu'on puisse tourner autour et les observer sous toutes leurs facettes. Mains, animaux, objets de la vie courante, tout lui est prétexte à créer des formes arachnéennes. Et comme en plus elle aime partager son savoir-faire, elle propose des cours et stages, ce qui peut être une très bonne idée de cadeau destiné à quelqu'un qui aurait envie d'emboîter les pas d'illustres prédécesseurs de cet art insolite, comme Calder. Pour la contacter, c'est ici.

On trouve Vanaja Braibant à la boutique Ôz'arts du jour, rue de la Colombette, qu'elle partage avec d'autres créateurs et artistes toulousains.

Voici un livre qui ne traite que du fil de fer crocheté - et qui laisse donc de côté toutes les autres techniques qu'emploie Vanaja Braibant, «Accessoires crochetés en fil métallique» par Nanae Kimura (Éditions de Saxe, 2012), même s'il est plus particulièrement orienté bijouterie fantaisie. Et il faut au préalable savoir crocheter...

La fée du fil
La fée du fil
Lire la suite

Garde-robe grecque

21 Novembre 2015 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Citations textiles

«Toutes les quatre sont vêtues simplement, de vêtements bon marché. Trois d'entre elles portent des gilets noirs en laine : dehors il bruine et il fait froid. La quatrième a mis une robe à fleurs à l'ancienne mode. Les deux femmes de la première pièce ont des bas épais et des chaussures noires à talons plats. Les deux autres, en bonnes ménagères, ont laissé leurs chaussons à côté du lit avant de s'allonger.»

On rencontre ces quatre femmes au début du polar «Le justicier d'Athènes» de Petros Markaris qui était invité à Toulouse en octobre dernier par Polar du sud. Bizarrement, Markaris ne décrit aussi précisément que les vêtements des victimes dans son roman ; les autres personnages n'ont droit à une brève annotation vestimentaire que s'ils sont journalistes et il ne nous donne aucune indication vestimentaire pour les autres personnages. Il n'en demeure pas moins que par l'entremise de ses personnages, dont Kostas Charitos, une sorte de Maigret grec, Markaris fait voir très concrètement la vie quotidienne des Grecs dans la crise.

On trouve les romans de Markaris dans toutes les bonnes librairies toulousaines, en particulier à la Librairie Série B qui a fêté très récemment son troisième anniversaire. Elle est située rue Sainte-Ursule devant la mercerie Arrow Workshop, tout près aussi de Fifi-Jolipois, bref, en terrain connu...

Garde-robe grecque
Lire la suite

Point de Paris

15 Novembre 2015 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ça n'a rien à voir quoique...

Le point de Paris est un point de broderie utilisé pour assembler plusieurs pièces de textiles. Ce point discret a la particularité d'être simple à réaliser, d'assurer un fini élégant et sobre aux pièces que l'on veut assembler, tout en étant très solide. On peut le broder en ligne droite, en ligne courbe, sur tous les textiles, du plus fin au plus épais car il permet à chaque textile d'exprimer au mieux ses qualités propres tout en s'intégrant dans un bel ensemble solidaire. Un point républicain, en quelque sorte. Marie Suarez dans son tutoriel vous explique très bien comment le réaliser. Pour le reste : fluctuat nec mergitur.

Lire la suite

Les pieds au chaud

13 Novembre 2015 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Atelier

Brouillard le matin, soleil très timide dans la journée, nuit qui arrive tôt. Tout cela déclenche une furieuse envie de garder les pieds au chaud. Dans de bons chaussons d'intérieur en laine, crochetés main, avec tout de même une semelle antidérapante... Bon weekend !

Les pieds au chaud
Les pieds au chaud
Les pieds au chaud
Les pieds au chaud
Lire la suite

le mouton dans tous ses états

11 Novembre 2015 , Rédigé par Tata Georgette

À noter pour le weekend prochain :

le mouton dans tous ses états
Lire la suite

Zéro

6 Novembre 2015 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Films textiles

 

Qui a dit que le textile, au cinéma, ne servait qu'à faire des costumes ? Petit film en laine à savourer... et son making off pour apprécier. Bravo aux Zealouscreative !

Un autre billet où il est question de zéro.

 

Lire la suite

Singer au coin de la rue

3 Novembre 2015 , Rédigé par Tata Georgette

Un nouveau magasin Singer a ouvert ses portes aujourd'hui à l'angle Récollets / Viadieu, dans le quartier Saint-Michel, tout près de ChezL (qui reçoit régulièrement les ateliers nomades de Tata Georgette). Si pour beaucoup de personnes, Singer est déjà synonyme de machine à coudre, ce nouveau magasin va les conforter dans cette idée car il sera centré sur la couture, uniquement la couture.

Ce matin, il y avait encore quelques caisses à déballer dans la boutique mais Florence et ses collègues peuvent d'ores et déjà accueillir les clientes et les conseiller pour leur présenter une belle gamme de machines à coudre. Cette marque déjà ancienne, implantée en France depuis 1855, a su s'adapter aux nouveaux besoins des couturières amateures, par exemple en cousant des textiles comme les jerseys (fort peu utilisés dans la confection au milieu du XIXe siècle) qui constituent désormais une bonne part de nos garde-robes. On peut avec l'increvable Futura 4060 monter un beau col sur un sweet sans s'arracher les cheveux ni avaler trois pelotes d'épingles.

On y trouvera aussi un rayon de mercerie pour la couture, un service de réparation pour les MàC toutes marques : le technicien vient tous les samedis, ce qui fait un délai maximal de 15 jours d'attente pour le retour de votre chère compagne de labeur en pleine forme après nettoyage du moteur, changement éventuel de pièces usées, graissage, etc. bref un vrai traitement de Formule1. D'ailleurs, du 17 au 21 novembre, une opération promotionnelle «Révision générale gratuite» sera organisée (destinée aux MàC toutes marques). Il est également question d'y organiser des ateliers de couture dans quelques temps.

Et le détail qui tue : des places de stationnement juste devant le magasin...

Lieu : 39, boulevard des Récollets - tel 05 61 21 22 61

Mise à jour du 23/08/2018 : la boutique a malheureusement fermé ses portes, début 2017... il y a d'autres boutiques de machines à coudre à Toulouse.

Singer au coin de la rue
Singer au coin de la rue
Singer au coin de la rue
Lire la suite

Compresse chirurgicale toulousaine

2 Novembre 2015 , Rédigé par Tata Georgette

Voici une compresse hémostatique et s'auto-élimine dans le corps. En clair, on ouvre, on opère, on referme en laissant la compresse dedans, on recoud. Si ça vous gratouille après une intervention chirurgicale, ce sera que le chirurgien aura laissé les ciseaux en plus de la compresse présentée ICI, mise au point par l'INP (Institut national polytechnique de Toulouse).

© Julie Valin/France 3 Midi-Pyrénées

 

En tout cas, cela résoudra aussi en partie le gros problème d'élimination des déchets textiles médicaux puisque c'est l'opéré qui s'en chargera lui-même.

 

D'autres billets sur les pansements...

 

Lire la suite