Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tata-Georgette

Vite, une machine à coudre !

25 Février 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Lectures textiles

Vite, une machine à coudre !

Une façon idéale de s'équiper pour une débutante : en ce moment et jusqu'au sur le site «Vente privée» des machines à coudre de la marque Singer. À vos fils, à vos aiguilles, cousez !

Pour apprendre à s'en servir, on peut s'aider par exemple avec le livre de Marie Clayton «Comment utiliser sa machine à coudre : manuel de base», publié par l'Inédite ou encore mieux venir à un prochain atelier...

Vite, une machine à coudre !
Lire la suite

Boudoir

24 Février 2016 , Rédigé par Tata Georgette

Depuis un peu plus d’un an, on peut prendre le temps d’essayer de nouveaux vêtements et/ou de siroter une boisson dans l’ambiance cosy du Boudoir de Brigitte, qui joint une boutique de friperie à un café. Il y a de belles trouvailles à y faire, pas seulement des vêtements mais aussi des sacs, des chaussures, des accessoires, tous soigneusement choisis par Brigitte.

Boudoir de Brigitte - 161, rue du Férétra - tel 09 83 93 41 23 - M° Saint-Michel-Marcel-Langer

Lire la suite

Costumes au Bazacle

22 Février 2016 , Rédigé par Tata Georgette

Je pensais rédiger un billet à propos de l'exposition consacrée aux costumes de l'Opéra et du Théâtre du Capitole actuellement visible au Bazacle, mais Geneviève Herrgott qui anime les ateliers de «Tapisserie à l'aiguille nomade» m'a devancée et comme elle a fait un très beau reportage photo, je ne peux que vous conseiller d'aller voir son blog qui reflète très bien la qualité des costumes exposés, avant d'aller voir l'exposition  car elle vaut vraiment le détour. Merci Geneviève !

Voir aussi  : ici.

 

 

Costumes au Bazacle
Lire la suite

Tissage sur tablettes

18 Février 2016 , Rédigé par Tata Georgette

Tissage sur tablettes

«Le tissage aux tablettes permet de réaliser des bandes de tissu très solides, pour faire des ceintures, des galons, des bandoulières de sac ou même des brides pour chevaux. La particularité de ce tissage réside dans le fait que les tablettes, en tournant, produisent des torsions de fils qui se retrouvent intégrés dans le tissage final.» nous dit Anaïs Duplan qui animera un atelier prochainement à Toulouse (voir agenda)

Au cours de cet atelier, Anaïs nous apprendra à confectionner des cartons percés, à préparer les fils de chaine, à tisser... bref, les bases de ce qu’il faut savoir pour réaliser de belles bandes tissées.

Pour avoir plus de précisions sur le matériel, le tarif, et pour s’inscrire : duplana@hotmail.com

Lire la suite

Trois dictons

13 Février 2016 , Rédigé par Tata Georgette

On m'avait toujours dit «À la Sainte-Martine, l'hiver se mutine». Donc j'attendais avec impatience le 31 janvier. Rien. Aucune mutinerie en vue dans notre météo. Des températures clémentes, à tel point que les jonquilles sont en fleur, même les ours ne sont pas vraiment entrés en hibernation.

L'autre dicton sur lequel je comptais : «À la Chandeleur, l'hiver se meurt ou prend vigueur... Le 2 février est passé lui aussi et l'hiver n'en fut pas plus vigoureux. Pas la moindre gelée, blizzard, tempête de neige, rien qui fasse un peu hiver, quelque chose qui nous incite à tricoter dare-dare de beaux pulls à torsades dans la grande tradition nordique.

Donc, découragée par la clémence des températures, vous n'avez pas fini de tricoter LE pull destiné à votre chéri pour la Saint-Valentin. La seule solution : lui en trouver un beau dans une boutique ; voici quelques conseils pour choisir le pull qui lui ira bien, (comme le billet est bien rédigé, les pulls bien choisis et les mannequins très présentables, je n'ai rien à ajouter). 

Sinon, il reste un dernier dicton dans ma besace : «Noël au balcon, Pâques au tison»... Ce qui vous donne encore le temps de finir un beau pull avant la fin de l'hiver (qui n'a pas commencé). Il n'empêche que les points à torsades, bien qu'ils aient l'air compliqués, sont particulièrement gratifiants à tricoter. Les torsades donnent tout de suite un beau volume et structurent le vêtement. De plus, une débutante qui sait compter peut assez rapidement s'y mettre. À vos aiguilles !

 

Source inconnue

Source inconnue

Lire la suite

Couleurs antiques

10 Février 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ça n'a rien à voir quoique...

Non, l'Antiquité grecque n'était pas blanche. Les flots marins y étaient pourpres, lie-de vin, noirs, mais jamais bleus. Et pourtant, on était bien en Grèce.

«Assurément, l’eau de la Méditerranée n’a pas changé de couleur au fil du temps et les capacités ophtalmiques des Grecs de l’époque archaïque n’étaient pas moins étendues que les nôtres – n’en déplaise à certains savants du XIXe siècle. Il faut plutôt admettre que ce sont les modes de perception et de dénomination des couleurs qui prennent des formes différentes d’une aire culturelle à l’autre : chaque société découpe, organise et s’approprie le réel selon des critères qui lui sont propres. S’intéresser aux représentations liées aux couleurs dans le monde grec archaïque permet ainsi de renouveler notre connaissance des spécificités de la culture hellénique et de mettre à distance nos propres a priori, liés à la tradition post-newtonienne».

Il y sera surtout question des couleurs utilisées sur les statues et les édifices, mais Adeline Grand-Clément, la conférencière donnera  sans doute quelques repères quant au textile. En tout cas, cette conférence aura lieu le vendredi 12 février, à 20h30 à la Maison de la philosophie (rue de la Digue).


 

source : www.histoire-pour-tous.fr

source : www.histoire-pour-tous.fr

Lire la suite

Savon de Marseille

9 Février 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ça n'a rien à voir quoique..., #Le nez en l'air

Le vrai savon de Marseille, est constitué à 72% d'huile d'olive, et pour le reste de soude. Il n'assèche pas la peau et peut être utilisé sans dommage pour la toilette, le linge, le ménage ; il est naturellement bactéricide, dégraissant, bref de grandes qualités hygiéniques. Il est aisément reconnaissable : un cube de 400g, portant la mention «72% d'huile d'olive» sur une de ses faces, le nom du savonnier sur une autre face. Il est économique à l'achat et dure longtemps (si on ne le laisse pas tremper dans l'eau entre chaque utilisation), n'est pas polluant.

Or, ce que l'on appelle communément «savon de Marseille» relève de la méthode de saponification dite «marseillaise», mise au point par Leblanc qui est réglementée par la directive CE 76/768 puis par le règlement (CE) 1223/2009 relatifs à la mise sur le marché des produits cosmétiques, d'hygiène et de toilette qui limite certes les additifs mais ne les interdit pas. Le résultat est qu'aujourd'hui, une bonne part du savon «dit de Marseille» est fabriquée en Asie, en Turquie, et incorpore de nombreux ingrédients tels que colorants, parfums de synthèse, conservateurs, tensio-actifs de synthèse, agents anticalcaires, huile de palme, etc. qui sont pour un grand nombre des allergènes (déclenchant des eczémas et autres irritations de la peau et des polluants pour nos cours d'eau.

Seules quelques savonneries provençales ont pu à ce jour se maintenir face à ces imitations massives, mais leur sauvegarde sera beaucoup mieux assurée par la mise en place d'une IGP (Indication géographique protégée) afin d'assurer aux consommateurs une hygiène quotidienne avec un VRAI savon de Marseille que l'on trouve à Toulouse dans toutes les bonnes drogueries, les rayons hygiène des magasins bio et quelques grandes surfaces ! C'est ce que demande la pétition ci-dessous : Sauvons le savon de Marseille !

Mise à jour du 17/01/2019 : complément sur les secrets de fabrication du savon de Marseille.

Vos prochains rendez-vous textiles ...

Savon de Marseille
Lire la suite

Costumes en scène

8 Février 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles

Les ateliers du Théâtre et de l'Orchestre national du Capitole de Toulouse sortent de leurs réserves des costumes d'opéra, de danse, de théâtre et montrent au public leur riche collection de costumes car le Théâtre du Capitole est l'un des rares théâtres français à pouvoir produire sur place l'intégralité de ses spectacles, tant pour les décors, la machinerie et les accessoires que pour les costumes grâce au savoir-faire exceptionnel des artistes, artisans et techniciens du spectacle.

Tous les costumes des artistes se produisant sur scène sont dessinés et cousus sur mesure par deux ateliers, l'atelier du flou pour les costumes féminins et l'atelier de tailleur pour les costumes masculins. Et quand on dit costume, on ne se limite pas seulement à la partie visible, mais aussi aux corsets, jupons, et tous les accessoires vestimentaires qui contribuent au costume. Tout un monde s'agite autour de ces costumes : le costumier qui travaille étroitement avec le metteur en scène, les couturières et tailleurs, les habilleuses. Bien sûr, les 16 000 costumes réalisés puis conservés par le Théâtre du Capitole ne seront pas tous présentés, mais on pourra y voir des pièces représentatives de ce patrimoine toulousain.

Lieu : Espace EDF au Bazacle - Jusqu'au 15 mai 2016

Autres billets sur les costumes de scène : ici - ici - ici - ici - ici et ici.

 

Costumes en scène
Lire la suite

La route de la soie

6 Février 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Lectures textiles

Même si la soie n'était pas la seule marchandise échangée sur ce trajet long de près de huit mille kilomètre depuis le IIe siècle avant notre ére et jusqu'au XVe siècle, c'est néanmoins ce textile précieux et longtemps énigmatique pour les Européens qui a donné son nom à ce parcours reliant l'Asie à l'Europe. La route de la soie qui a fait la fortune de nombreuses cités et accru les échanges culturels entre toutes les populations vivant sur son itinéraire fait l'objet d'un numéro spécial de la revue «Connaissance des arts» (disponible chez votre marchand de journaux). Lecture à savourer ce weekend.

 

La route de la soie
Lire la suite

Sous les poutres

5 Février 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ça n'a rien à voir quoique...

Vous cherchiez un lieu où organiser une belle manifestation textile, voilà qui va vous réjouir : l'Espace Allegria vient d'ouvrir près du Parlement, rue Achille-Viadieu, dans une ancienne salle de sport. C'est en centre ville, pas besoin d'aller s'égarer dans une périphérie. Il y a en réalité deux grandes salles dans lesquelles les animatrices proposent des ateliers, des stages de peinture, de dessin. On pratique aussi la musique, la danse dans ce «centre artistique et curieux de création, d'expression et de développement personnel».

De plus, l'autre intérêt du lieu est qu'on peut louer les salles à durée déterminée pour y organiser des événements, des rencontres. Pourquoi pas un jour un championnat de couture ? ou un défilé de mode ? ou une exposition de patchwork ? L'avis est lancé aux animatrices de clubs et associations de loisirs textiles.

Adresse : Espace Allegria - 110, rue Achille-Viadieu

Sous les poutres
Lire la suite

Quel avenir pour le MTMAD ?

3 Février 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Musées

MTMAD : Musée des tissus et des arts décoratifs de Lyon... la question est enfin débattue, en tout cas la question est posée à la Ministre de la Culture.

Pour en savoir plus : suivez ce lien et allez à la tranche qui commence à 1h49min. Il semble qu'on soit tout de même loin d'une solution. Donc, une affaire que nous continuerons à suivre ici. Et il est encore temps de signer la pétition demandant la sauvegarde de cet exceptionnel musée.

Lire la suite

Videz leur armoire !

3 Février 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires

Les Aiguilleuses vous invitent désormais à vider leur armoire (une seulement ?) de coupons, de restes des tissus. Plein de coupons de toutes tailles et de toutes sortes de textiles : lainages de costumes d'homme, doublures imprimées, velours imprimés ou côtelé, ameublement et coton vintage...

Lieu : leur boutique au 77, rue de la Colombette -

Lire la suite