Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tata-Georgette

Les nouvelles adresses

31 Mai 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires

Voici les derniers venus que j'ai récemment inscrits dans le carnet d'adresses.

Tout d'abord, des magiciens de la couleur, car le monde confidentiel des teinturiers à base de plantes est en pleine effervescence et organise de nombreux stages, ateliers, expos.

  • Paysan des couleurs - Frédéric Boyer - Fabre de la Grange - 81140 Penne-du-Tarn - tel 05 63 56 36 14 jardinier teinturier - organise également des stages.
  • Couleurs en herbe - - à Castanet-Tolosan - propose des ateliers de teinture végétale.
  • Terre de pastel - c'est une boutique, un petit musée, un lieu de stages, pour découvrir les multiples facettes du pastel - 629, rue Max-Planck - 31670 Toulouse-Labège - tel 08 00 94 01 67.

Deux nouvelles merceries, en Ariège et dans le Tarn,si vous allez par là-bas. Cela fait vraiment plaisir d'annoncer ces nouvelles boutiques, alors que tout le monde croyait la mercerie de ville moribonde.

  • Un Instant chez moi - 3, rue de la République - 0400 Tarascon-sur-Ariège - tel 09 84 15 32 92.
  • Au comptoir créatif - 62, rue Joseph Rigal - 81600 Gaillac - mercerie en boutique et vente en ligne -

Une boutique de chapeaux que j'avais oublié de mentionner et qui pourtant mérite le détour. Où avais-je donc la tête ?

Un atelier pour apprendre les travaux d'aiguilles.

  • Temps libre - association de travaux d'aiguilles (patchwork, dentelle, broderie) - 31 Saint-Léon - tel 06 07 36 19 31.

Des adresses et contacts qui n'ont rien à voir, quoique...

  • RueCup - une appli intelligente pour la récup', qui géolocalise pour objets abandonnés sur le trottoir, à Toulouse et ailleurs - C'est tout nouveau, c'est une création toulousaine et cela deviendra ce que nous en ferons au fil de nos déambulations citadines.
  • 1001 Papiers - 19, rue Bouquières - Toulouse - boutique et atelier de reliure - Bon, d'accord, c'est du papier, pas du tissu, mais globalement on est toujours dans le monde de la fibre. Et les passerelles sont nombreuses du monde du textile au monde du papier.
  • My visa city - tel 06 09 85 33 74 - pour apprendre à faire des produits d'entretien écologiques - à Toulouse, notamment pour l'entretien du linge. Intéressant à expérimenter en tout cas.

Bonnes découvertes à vous !

Lire la suite

In the mood for blue

27 Mai 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles

C'est avec les grandes découvertes des XVe et XVIe siècles que l'indigo asiatique est venu détrôner le pastel européen car il est trente fois plus concentré en pigment colorant, l'indigotine, le colorant naturel le plus largement répandu, utilisé depuis des millénaires, inaltérable.

L'exposition «In the mood for blue» présentée par l'Espace Asia résulte de la rencontre entre la couleur indigo et un collectionneur passionné de textiles, Guy Jacqmin, qui dit être tombé dans le textile dès sa plus tendre enfance.

C'est à un vaste périple asiatique qu'il nous convie par la  grande variété de textiles asiatiques teints à l'indigo qu'il a rassemblés,  du châle indien du Punjab, aux vestes paysannes de Thaïlande ou de Chine, aux porte-bébé de Laos, aux ikats de Timor, des manteaux et kimonos japonais. C'est tout un savoir-faire d'artisans anonymes qui nous est ainsi montré, dans de multiples techniques (tissage, broderie, teinture, peinture sur tissu, couture).

J'ai particulièrement admiré une petite veste chinoise d'enfant en dix épaisseurs assemblées, véritable prouesse, quand on sait la difficulté à assembler correctement une seule doublure.

Il ne faut surtout pas craindre de pousser la porte d'Espace Asia où on est fort bien accueilli. D'ailleurs l'Espace Asia nous avait déjà régalées avec une belle exposition consacrée aux ikats. Seule restriction : ne touchez pas...

Et pour prolonger ce voyage dans le bleu, le livre de Catherine Legrand «Indigo» édité par La Martinière sera une ressource précieuse.

Où : Espace Asia - 5, rue Croix Baragnon - Toulouse
Jusqu'au 12 novembre 2016 - Gratuit

«Indigo» de Catherine Legrand - impression japonaise - veste chinoise - porte-bébé chinois avec franges
«Indigo» de Catherine Legrand - impression japonaise - veste chinoise - porte-bébé chinois avec franges
«Indigo» de Catherine Legrand - impression japonaise - veste chinoise - porte-bébé chinois avec franges
«Indigo» de Catherine Legrand - impression japonaise - veste chinoise - porte-bébé chinois avec franges

«Indigo» de Catherine Legrand - impression japonaise - veste chinoise - porte-bébé chinois avec franges

Lire la suite

100 % de soleil

25 Mai 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires

Ça y est, le beau temps revient. C'est le moment de porter un beau chapeau sur la tête pour profiter à fond du soleil, du ciel bleu. On en trouve à la Boutique à chapeaux qui propose en ce moment jusqu'à 50% de remise.

Et si vous ne savez pas choisir car «vous n'avez pas une tête à chapeaux» - enfin c'est ce dont vous êtes persuadée, la vendeuse sait très bien guider le choix. Tout compte : le placement sur la tête (pas comme un casque de motard, de préférence), l'accord avec la forme du visage, avec la chevelure, avec la silhouette générale, le choix de la couleur, la matière. Un beau chapeau (pas forcément chichiteux) bien choisi est toujours valorisant.

Lieu : 16, rue Croix Baragnon - Toulouse - tel 05 61 53 49 55
Jusqu'à quand : juillet.

100 % de soleil
Lire la suite

Un instant chez elle

23 Mai 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires

À Tarascon-sur-Ariège, Aurélie a repris l'ancienne mercerie depuis plus d'un an maintenant et, outre l'activité de mercerie traditionnelle qui offre un très large choix de laines, de fils et de tous les articles nécessaires aux travaux d'aiguilles, elle y développe aussi des ateliers de couture, de tricot, crochet, collectifs ou individuels. Et même, chaque dernier jeudi du mois, à 18h, il y a l'apéro TCCB (tricot-couture-crochet-broderie), tout ça au bord de l'Ariège.

La boutique est spacieuse, très colorée et lumineuse, avec un coin atelier couture, au fond, équipé de machines à coudre et de tout le matériel nécessaire, et un coin cosy avec fauteuils et canapé, au milieu de la boutique pour les ateliers tricot-crochet-broderie.

Comme on le voit, les belles merceries de la région ne se contentent plus de proposer bobines et aiguilles mais s'appliquent à former de nouvelles adeptes de ces si beaux loisirs.

Lieu : Un Instant chez moi - 3, rue de la République - 09400 Tarascon-sur-Ariège -
tel 09 84 15 32 92

Un instant chez elle
Lire la suite

Industrie locale

21 Mai 2016 , Rédigé par Tata Georgette

Où ai-je donc lu que l'industrie textile est la troisième au monde ? par le nombre de personnes qu'elle fait travailler. À Toulouse, ce n'est certes pas la première industrie locale mais Tricotage Toulousain y tient une place originale, innovante avec des nouvelles productions d'une grande technicité. Comme je ne vais pas paraphraser un article fort bien écrit par G. Kervella, je vous invite à le lire ICI. La maille a du talent !

Lire la suite

Avec 100g de laine...

19 Mai 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Art textile, #Fibres à la folie

Avec 100 grammes de laine, que feriez-vous ? Voici dans cette vidéo de la Brebis Perrette quelques pistes.

Lire la suite

Texture textile

13 Mai 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Lectures textiles

On y brode, on y coud, dans notre nouvelle région qui n'a toujours pas de nom qui tienne en moins de deux lignes. C'est aux artistes régionaux qui utilisent le textile sous toutes ses formes qu'est consacré le dossier de la revue «Art dans l'air». Il y est question du travail à base de crin de cheval par Anaïs Duplan, des tentures de Hassan Musa, des installations d'Anne Sarda, des dentelles de Sandrine Ginisty, des peintures sur tissu de Vincent Deliat, des patchworks narratif d'Emma Shulman, les récupérations de Corinne Bertheas, des broderies à la machine de Francine Fardouet et de Catherine Rosselle, entre autres. Car les artistes sont nombreux et on ne souhaite qu'une chose : voir plus souvent leurs œuvres exposées.

Dans ce vingtième numéro de la revue «Art dans l'air», il est aussi question du papier comme matériau artistique - le papier étant un cousin du tissu... - avec un article très intéressant sur les découpages papier de Benoit Ponsolle, qui a commencé à découpé du papier pendant les cours de philo, en terminale. Depuis, ce jeune Toulousain poursuit son parcours d'autodidacte du cutter. Et un autre article sur les pliages d'Erwan Soyer.

«Art dans l'air» : toute l'actualité des arts visuels en Midi-Pyrénés-Languedoc-Roussion.
Prix : 5€ - diffusé chez Ombres blanches, Privat et à la librairie des Abattoirs.

Texture textile
Lire la suite

De la Chine au Japon

10 Mai 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles

L'importante collection d'objets asiatiques du XIXe siècle que possède le musée d'Agen a inspiré aux lycéens du lycée Lomet la réalisation de magnifiques costumes qui seront au centre de l'exposition  «De la Chine au Japon» du Musée des Beaux-Arts (fermé le mardi).

À voir du 13 mai au 19 septembre 2016
Lieu : Musée des Beaux-Arts d’Agen - place Docteur Esquirol - 47916 Agen cedex 9
Tél : 05 53 69 47 23 / Fax : 05 53 69 47 77 - musee@agen.fr

 

De la Chine au Japon
Lire la suite

Kimono

4 Mai 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles, #Lectures textiles

Billet complété le 15 07 2020

Demain commence l'exposition consacrée aux kimonos, au Musée départemental du textile, à Labastide-Rouairoux. On pourra y apprécier «la diversité des kimonos japonais dans leurs matières (coton, soie, feuille de bananier, ananas...), leurs motifs et leurs procédés de réalisation et d’impression, notamment sur la période 18801920. Il s’agit de montrer le Japon dans sa diversité textile et culturelle à travers la fabrication et l’utilisation de ces textiles : quotidien, bain, cérémonie… L’exposition propose un voyage dans les fibres textiles utilisées dans les textiles japonais, qu’ils soient urbains ou ruraux, du nord (avec les premiers habitants du Japon, les Aïnus) au sud (avec les îles d’Okinawa) en passant par les centres urbains de Tokyo et les kimonos meisen et bingatas. Une attention particulière est réservée aux coopératives de femmes qui continuent dans certaines îles japonaises de perpétuer l’art du tissage des accessoires du kimono notamment le obi (ceinture large et très longue, faite de tissu). Les kimonos sont mis en regard de représentations de paysages et de motifs du quotidien des Japonais qui influencent la réalisation des textiles (échantillons de tissus, paravents, rouleaux, objets en laque, céramiques, livres illustrés et autres objets).»

On peut lire aussi sur le même sujet le beau livre* «Kimonos» de Sophie Milenovich, designer textile formée à l'École des Arts appliqués Duperré,  qui nous invite en quelque sorte à visiter le kimono de l'intérieur, en démontant ce vêtement en apparence si simple pour en comprendre toute la complexité, et a à examiner de plus près les adaptations européennes, chez Vionnet la couturière, ou Bonnard le peintre, le tout dans un très beau livre, parfaitement illustré.

On peut également coudre soi-même un kimono, soit en s'inspirant des proportions données par Sophie Milenovich dans son livre si on souhaite s'en tenir aux modèles traditionnels, soit en réalisant un vêtement occidental s'inspirant du kimono. À moins que vous ne souhaitiez réaliser un yukata, sorte de kimono d'intérieur, plus simple que le kimono traditionnel.

* Milenovich Sophie - Kimonos - Seuil, 2007

Autre lecture sur le kimono :
Kimono - L'art japonais des motifs et des couleurs - ouvrage collectif dirigé par Anna Jackson, conservatrice du Département des arts asiatiques au Victoria and Albert Museum à Londres - Édition Bibliothèques des arts, 2015 - Ce livre retrace trois cents ans de l'histoire du kimono grâce  à la collection Khalili.

Kimono
Lire la suite