Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tata-Georgette

Palette de peintre

31 Août 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Art textile

Je voulais vous parler de la copie tricotée du tableau de Monet, mais mon amie Katell a été plus rapide m'a devancée et vous pouvez lire son excellent billet ici. Pour trouver des fils correspondant à la palette de Monet, je verrais bien les fils de Renaissance Deying, colorées avec des teintures végétales.

Outre la reproduction stricte d'un tableau, les palettes des peintres sont des sources d'inspiration infinies pour tous nos travaux textiles. Que diriez-vous de travailler sur la palette de Soulages que l'on peut voir au Musée de Rodez ?  ou celle de Yan Pei-Ming qui expose en ce moment ses «Ruines du temps réel» au Centre régional d'art contemporain à Sète, dans une gamme aussi assez sombre. Ou de celle de Paul Sibra, exposé au Musée de Lavaur ? ou de celle d'Alexandre Hollan exposé au Musée de Lodève ?

Si vous préférez les couleurs plus douces, la palette de Joseph-Bernard Artigue actuellement exposé au Musée de Gaillac vous inspirera peut-être ? les couleurs d'Henri Cueco (à Villeneuve-sur-Lot) ou de Gérard Fromanger (à Agen) devraient réjouir celles qui aiment travailler de beaux applats de couleurs, nets et francs. J'ai un faible pour la palette de Clavé (exposé à Eymoutiers).

Bref, les artistes exposés en ce moment dans la région, artistes de renommée mondiale comme Soulages ou Clavé, plus confidentiels comme Sibra, sont tous de merveilleux inspirateurs qui ne peuvent qu'enrichir notre modeste pratique textile.

 

Palette de peintre
Lire la suite

Découvertes estivales à Bourgoin-Jallieu

30 Août 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles

Exercice de style proposé à une soixantaine d'artistes : faire des tresses. Cela donne «Avec et sans s'tresses».

Jusqu'au 4 décembre 2016 au Musée de Bourgoin-Jallieu.

Découvertes estivales à Bourgoin-Jallieu
Lire la suite

Fin des vacances

28 Août 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Lectures textiles

Rangez ce maillot que je ne saurais voir... tout ça pile pour l'année du 70e anniversaire de la création du bikini qui fut lui aussi interdit entre les années 50 et 60 sur beaucoup de plages européennes, dans de nombreuses piscines. Tropkini, pasassezkini... en fait toujours trop-ou-pas-assez-quelque-chose dès qu'il s'agit du vêtement féminin... Qui se soucierait d'interdire la barbe car cela fait «barbu» ? ou pour en rester dans le domaine du vêtement, qui se soucierait d'interdire le port de certains maillots de football, faisant pourtant explicitement référence à des pays étrangers et musulmans ?

Il n'en demeure pas moins que le maillot de bain a lui aussi une histoire comme le relate si bien mon excellent confrère le blog Nuits de satin ou dans l'ouvrage déja ancien mais qui n'a pas pris une ride d'Olivier Saillard, le très sérieux et érudit directeur du Musée Galliera  «Les maillots de bain» publié aux Éditions du Chêne en 1998.

Mais ceci dit, rangez tous les maillots, les-trop-et-les-pas-assez, fin de la récré, tout le monde se remet au boulot dès demain. Et que ça saute ! Pour ce qui est du Bikini, le nôtre à Toulouse, c'est par ici. Et aux dernières nouvelles, il n'y a pas de dress-code pour y aller.

 

source inconnue (mesure du délit) - Eugène Trutat  (Musée Paul-Dupuy à Toulouse) -
source inconnue (mesure du délit) - Eugène Trutat  (Musée Paul-Dupuy à Toulouse) -
source inconnue (mesure du délit) - Eugène Trutat  (Musée Paul-Dupuy à Toulouse) -
source inconnue (mesure du délit) - Eugène Trutat  (Musée Paul-Dupuy à Toulouse) -
source inconnue (mesure du délit) - Eugène Trutat  (Musée Paul-Dupuy à Toulouse) -
source inconnue (mesure du délit) - Eugène Trutat  (Musée Paul-Dupuy à Toulouse) -

source inconnue (mesure du délit) - Eugène Trutat (Musée Paul-Dupuy à Toulouse) -

Lire la suite

Découvertes estivales à Grasse

25 Août 2016 , Rédigé par Tata Georgette

Dans le cadre intime, presque confidentiel du Musée provençal du Costume et du bijou, on peut admirer l'exposition «Dentelles & parures, précieuses provençales» qui montre l'arrivée de la mode parisienne et bourgeoise dans le costume traditionnel, au cours du XIXe siècle.

Jusqu'au  31 décembre 2016 au Musée provençal du costume et du bijou, à Grasse.

Découvertes estivales à Grasse
Lire la suite

Bas-fonds

23 Août 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Citations textiles

«Les habits de mariage avaient été commandés à deux soeurs, tailleuses du hameau de Chikâlovo, qui étaient de la secte des flagellants. Elles vinrent à plusieurs reprises essayer, demeurant chaque fois longtemps à boire du thé. Elles firent à Varvâra une robe cannelle, ornée de dentelles noires et de jais, et à Akssînia une robe vert clair, avec un devant jaune et une traîne. Lorsqu’elles eurent fini, Tsyboûkine ne les paya pas en argent, mais en marchandises de sa boutique. Elles partirent chagrines, tenant sous le bras des paquets de bougie et des boîtes de sardines, dont elles n’avaient que faire. Sorties d’Oukléevo, et arrivées dans les champs, elles s’assirent sur une motte et se mirent à pleurer.

Anîssime revint trois jours avant la noce, tout habillé de neuf. Il avait des caoutchoucs luisants, une cordelière à boules en guise de cravate, et sur les épaules un pardessus jeté sans que les manches fussent passées.»

Extrait de  «Dans le bas-fonds» d'Anton Tchekhov

 

Lire la suite

Découvertes estivales à Lyon

20 Août 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles

Babouches brodées, sandales tressées, chaussons en velours, patik turc tricoté, et bien d'autres encore,  les liens entre chaussures et textiles sont nombreux. Selon ce que nous portons aux pieds, notre démarche a telle ou telle caractéristique et dit beaucoup sur la personne ainsi chaussée. C'est ce que montre la très belle exposition «À vos pieds».

Jusqu'au 30 avril 2017 au Musée des Confluences de Lyon.

Découvertes estivales à Lyon
Lire la suite

Découvertes estivales à Millau

16 Août 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles

L'exposition «Si l'amour m'était conté» propose une plongée dans le monde fabuleux des costumes et accessoires qui ont habillé les acteurs des films inspirés par des contes, comme Peau d'Âne, la Belle au bois dormant, et tant d'autres, sans oublier la Belle et la bête.

Jusqu'au 12 novembre 2016, au Musée de Millau - Place du Maréchal Foch - 12100 Millau

 

Lire la suite

Découvertes estivales à Tulle

11 Août 2016 , Rédigé par Tata Georgette

Le point de Tulle est une dentelle à l'aiguille brodée sur un réseau très fin qui a fini par donner son nom au tulle...

Si ette technique longtemps manuelle s'est mécanisée depuis la deuxième moitié du XIXe elle continue à inspirer de nombreux artistes qui présentent «Trame de soi» dans quatorze lieux d'exposition de Tulle, soit une bien agréable façon de visiter cette ville.

Jusqu'au 27 août 2016 - La Cour des arts - 2, rue des Portes Chanac - 19000 Tulle

 

Découvertes estivales à Tulle
Lire la suite

Découvertes estivales à Châtelaudren

7 Août 2016 , Rédigé par Tata Georgette

Pascal Jaouen dirige l'École de broderie de Quimper où il enseigne la broderie traditionnelle bretonne depuis 1995. Il est aussi créateur pour la haute-couture et c'est son merveilleux qui est présenté dans les locaux du Petit Écho de la mode, revue de mode qui parut de 1880 à 1983 dont vos grands-mères ont sans doute conservé de vieux numéros. Ce journal a fourni à des générations de femmes des patrons-modèles pour confectionner leur garde-robe et celle de leurs enfants.

  • Jusqu'au 31 août 2016, au Petit Écho de la mode - Place du Maillet - 22170 Châtelaudren

À noter qu'à Toulouse aussi, vous pouvez apprendre la broderie bretonne avec Gauthier Noëlle - tel 06 68 91 53 17 -

Découvertes estivales à Châtelaudren
Lire la suite

Fragments de vie - dernier jour

7 Août 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main, #Ça n'a rien à voir quoique...

On voit d'abord les personnages avant de voir les outils agricoles anciens dont ils sont constitués, en métal ou en bois. Puis on oublie à nouveau les outils pour ne voir que les personnages extraits du spectacle «Fragments de vie» de la Compagnie Tête de pioche, théâtre d'objets comme d'autres spectacles récemment présentés au Mima de Mirepoix, festival dont Christine Saint-André a d'ailleurs été directrice artistique il y a quelques années.

Ces personnages noirs ne sont pas sinistres ni cafardeux, loin s'en faut, on les soupçonne même d'avoir une vie de lutins enjoués très affairés dans leurs nombreuses activités ; ils jouent, vont à l'école, travaillent, dansent, lavent, cuisinent, discutent entre eux et racontent toute une vie d'avant internet, du temps où les outils étaient faits pour tenir dans la main entière, ainsi qu'on peut le voir dans le «Dictionnaire des outils» de Daniel Boucard (publié par Cyrille Godefroy en 2006). Gestes oubliés des outils anciens que l'on trouve parfois dans les vide-greniers, outils patinés par une main, tout au long d'une vie, gestes perdus, outils rouillés et cassés, puis réinventés pour «Fragments de vie», que l'on a hâte de découvrir. En attendant, il est encore temps de déambuler dans le jardin magique de l'Ancienne pharmacie, où l'on est très aimablement accueilli par les maîtres de céans.

  • Jusqu'à mercredi 10 août 2016
    Ancienne Pharmacie - place Conti - 09400 Saurat
Fragments de vie - dernier jour
Fragments de vie - dernier jour
Fragments de vie - dernier jour
Lire la suite

Découvertes estivales à Clermont-Ferrand

3 Août 2016 , Rédigé par Tata Georgette

Le FITE (Festival international des textiles extraordinaires) a lieu tous les deux ans à Clermont-Ferrand, en septembre, cette année pour la troisième édition. Mais à partir du printemps, on peut déjà visiter  de nombreuses expositions. C'est une sorte d'olympiade textile puisque les cinq continents y sont présentent leurs artisans, leurs designers textiles, leurs artistes, leur patrimoine textile et leur création contemporaine, artistique et industrielle.

Le plus sympathique, c'est que quasiment toutes les manifestations sont gratuites, donc une halte clermontoise s'impose. Comme il serait fastidieux de recopier le programme extrêmement riche de toute la saison, le mieux est d'aller directement sur la page fort bien faite du FITE.

  • Jusqu'au 25 septembre 2016 à Clermont-Ferrand.
Découvertes estivales à Clermont-Ferrand
Lire la suite