Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tata-Georgette

Erreurs (humaines) des débutantes

29 Septembre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Atelier, #Billet du jour

L'erreur est souvent un moyen de progresser. Certes ! mais si on peut en éviter quelques unes quand on débute en couture, pourquoi s'en priver ?

Voici une petite liste de quelques erreurs que je rencontre fréquemment chez les débutantes :

1 - Acheter tout de suite tout le matériel au grand complet, avant même d'avoir enfilé la première aiguille et de savoir si on aimera coudre... cela me rappelle quelqu'un qui a une cave entière remplie de tout l'attirail des quarante-huit sports qu'il a «pratiqués» quelques semaines avant de passer au suivant, du ping-pong (matériel léger) au hockey sur glace (matériel nettement plus encombrant)...

2 - Confondre «apprendre à coudre» avec «apprendre à coudre à la machine» : ce dernier savoir-faire est une petite partie seulement d'un ensemble bien plus vaste.

3 - Utiliser une vieille machine à coudre héritée Grand-Maman ou acheter une machine low-cost - toutes les grandes marques ont désormais une entrée de gamme de bonne qualité pour les débutantes.

4 - Se lancer dans la confection d'un premier ouvrage trop difficile ; et la plupart du temps, les novices ne connaissent pas les critères de difficulté qui peuvent tenir à la coupe du vêtement, au tissu choisi, au niveau de compétence manuelle, etc.

5 - Considérer qu'il est plus facile de customiser, modifier, réparer un vêtement que d'en faire un nouveau en entier. La mode actuelle du DIY peut être trompeuse car toutes ces modifications de vêtements nécessitent assez souvent un très bon savoir-faire.

6 - Négliger de prendre ses mesures exactes et se contenter des tailles «industrielles». De mémoire de Tata Georgette, personne n'a jamais eu pile une taille de l'industrie (38 - 40 - 42 - etc.).

7 - Acheter des tissus difficiles à travailler ou inadaptés pour le modèle choisi, comme par exemple de la maille pour un modèle en toile ou vice-versa, ou trop fin, trop épais, trop élastique ou pas assez, avec sens du motif, ou des carreaux... etc...

8 - Commencer à apprendre avec des tutoriels sur internet : on ne le dira jamais assez, la plupart des tutoriels ne sont utilisables que par les personnes qui se débrouillent déjà passablement bien (c'est également valable pour le tricot, le crochet).

9 - Ne pas lire les instructions qui accompagnent les patrons, sauter des étapes pour aller plus vite, comme par exemple ne pas repasser les coutures, négliger l'entoilage, ne pas faire d'essayage... et autres horreurs !

J'arrête là cette liste cauchemardesque bien qu'elle soit loin d'être exhaustive...

Vous l'avez compris, apprendre à coudre peut être un parcours semé d'embuches. C'est pourquoi il est primordial de bénéficier d'un bon accompagnement dans votre découverte de la couture qui vous fera progresser en respectant des étapes, de commencer par un premier modèle simple dans une étoffe simple à travailler, de s'équiper simplement avec une trousse de couture de base, de travailler dans le calme. Pour toutes ces raisons, vous êtes bienvenues dans le monde merveilleux de la couture.

 

Erreurs (humaines) des débutantes
Lire la suite

Virée tarasconnaise

26 Septembre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Il est temps de s'organiser pour aller à Tarascon-sur-Ariège. Covoiturage entre copines ? Virée en solitaire ? Il est grand temps de se décider.

Mais s'il vous plait, ne dérangez pas votre homme pour qu'il vous accompagne ! vous ferez deux bonnes actions : il pourra vaquer tranquillement à ses occupations (pas de match ce jour-là - ou une sortie cyclo avec les copains ?) et vous pourrez farfouiller à la folie dans l'antre tarasconnaise du diable ! Je suis toujours peinée de voir des vieux maris essayer de prendre un air à peu près intéressé dans les magasins de tissus et autres merceries ou boutiques de ce style. Les pauvres, on se demande vraiment quelles fautes ils doivent ainsi expier.

Donc venez plutôt avec les copines car les organisatrices ariégeoises ont certes prévu un accueil soigné, y compris avec un grand parking pour se garer à proximité mais elles n'ont pas encore mis sur pied un «coin pour les maris» comme certains magasins ou restaurants qui proposent un «coin pour les enfants». En plus de chiner, vous pourrez admirer une exposition de patchwork et broderies et participer à des ateliers de broderie et de couture et même faire une pause à la buvette-salon de thé. Bon dimanche aux puces !

Virée tarasconnaise
Lire la suite

Bienvenue à bord !!!

25 Septembre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Billet du jour, #Sur la toile

Comme vous pouvez le constater, la page Agenda de ce blog est très largement ouverte à tous les événements ayant trait aux loisirs textiles dans la grande région toulousaine, et même un peu au-delà, qu'il s'agisse d'expositions, de stages, de puces, etc. Encore faut-il que je dispose d'informations précises et complètes ; or régulièrement, je reçois des courriels ainsi rédigés : «à telle date, tel événement à la salle des fêtes»... moui... mais encore ? Un peu de sérieux, s'il vous plait mesdames les organisatrices !

Voici la liste des informations qui me sont indispensables pour une insertion correcte dans l'Agenda   :

  • le nom exact de l'événement,
  • le nom de l'organisateur ((association, entreprise, personne physique, etc),
  • les caractères spécifiques (artistes invités, description des animations, etc.),
  • les coordonnées de la personne à qui le public peut s'adresser pour se renseigner et réserver, ou poser toute autre question (aussi complètes que possible avec un numéro de téléphone, une adresse électronique, éventuellement un site www, un blog, une page facebook, etc),
  • le nom précis du lieu et son adresse complète  - y compris le code postal - si vous saviez comme cela m'agaaaace de chercher les codes postaux...

D'autres informations complémentaires peuvent renforcer l'efficacité de l'insertion de votre annonce :

  • une affiche (au format .jpeg exclusivement) - affiche qui reprend les éléments du paragraphe ci-dessus, pas trop surchargée avec plusieurs illustrations (une affiche est faite pour donner envie, pas pour tout dire ni pour tout montrer),
  • les modalités d'inscription s'il y a lieu (dates limites et autres précisions),
  • la jauge,
  • le tarif,
  • le public visé (si spécifique : enfants, familles, etc.),
  • l'itinéraire, les moyens de transports en commun disponibles pour y aller.

Et dans tous les cas, vous précisez le nom et les coordonnées de la personne-ressource qui me sera utile en cas de besoin d'information complémentaire (avec  un numéro de téléphone,  une adresse électronique, site www, blog, page facebook, etc), (cette personne n'étant pas nécessairement la même que l'organisateur).

En clair, vous ne m'envoyez pas une dissertation, mais des éléments précis, exacts et complets. Éventuellement, si cela me semble pertinent, je rédige un billet pour le blog, mais, encore faut-il que vous ayez bien titillé ma curiosité en m'envoyant également des éléments rédigés (votre dossier de presse, une brève description, un texte publicitaire, voire des coupures de presse et autres textes afférents à l'événement, etc.) ou les liens menant à ces textes. Vous pouvez aussi m'envoyer une ou plusieurs illustrations, toujours au format .jpeg ce qui me simplifie énormément le travail. Car, mine de rien, c'est du boulot de tenir l'agenda à jour et d'y proposer un suivi assez large de l'actualité des loisirs textiles. Et vous envoyez tout cela à Tata Georgette  (ici),  de préférence plusieurs semaines à l'avance....

  

Lire la suite

Journée du costume

20 Septembre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Billet du jour

Si vous aimez vous costumer avec des costumes historiques, des costumes de théâtre, de carnaval, ou encore avec un costume folklorique, voire même de manga, le plus urgent pour vous est de vous rendre le weekend prochain à Lacaze.

À partir de 9h du matin, vous pourrez venir admirer tous ces costumes, montrer le ou les vôtres, il y aura des défilés, des concours, et plein de réjouissances.

Quand : dimanche 24 septembre 2017
Renseignements : 05 63 73 06 14

 

Lire la suite

Bientôt à Tarascon-sur-Ariège

18 Septembre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Voilà l'automne qui revient : ses feuilles mortes qui se ramassent à la pelle et les puces des couturières pour préparer un hiver d'activité fébrile, bien au chaud chez soi.

Est-il encore temps de s'inscrire comme exposante ? pour le savoir, contactez de toute urgence Claudine. Le principe de base est toujours le même : vente est exclusivement réservée aux objets ayant un lien avec la couture, le patchwork, la broderie, le tricot, mercerie, perles, revues diverses, cartonnage, scrapbooking, etc. Par exemple : tissus, boutons, laines, fils, dentelles, galons, cotons, perles, patrons, papiers, MAC, linge ancien, etc. Il sera absolument interdit de vendre tout objet fabriqué ainsi que des bijoux, des vêtements et objets de décoration. Il est très important de respecter l'esprit «puces», donc on trie dans ses armoires pour préparer une jolie table ; toutes vos chutes d'ouvrages ou de tissus, de mercerie, les revues vintage, les outils anciens feront le bonheur d'autres couturières et amatrices d'ouvrages textiles.

Bientôt à Tarascon-sur-Ariège
Lire la suite

Découvertes estivales... à Sorrèze

6 Septembre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles, #Billet du jour

Bon, d'accord, septembre est déjà là et tout le monde est rentré. Mais il y a encore de belles découvertes à faire dans la région et c'est encore l'été.

Où : à l'Abbaye de Sorrèze - jusqu'au 24 septembre 2017

Découvertes estivales... à Sorrèze
Lire la suite

Criard

4 Septembre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Citations textiles, #Billet du jour

«Je porte ma veste achetée spécialement pour mon entrée au lycée. Rouge et jaune criard, de marque Airness. J'étais si fier en l'achetant, ma  mère avait dit fière elle aussi
C'est ton cadeau de lycée, ça coûte cher, on fait des sacrifices pour te l'acheter
Mais aussitôt arrivé au lycée j'ai vu qu'elle ne correspondait pas aux gens d'ici, que personne ne s'habillait comme ça [...]
Ma veste faisait sourire
Trois jours plus tard je la mets dans une poubelle publique, plein de honte

 

Extrait de «En finir avec Eddy Bellegueule» d'Édouard Louis - Seuil, 2014

 

Lire la suite