Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tata-Georgette

Coiffure d'automne

22 Septembre 2012 , Rédigé par Tata Georgette

Souple, sans façon, peu fragile, pas besoin d'avoir «une tête à chapeau» pour le porter... (même si l'expression «tête à chapeau» ne veut rien dire), on peut l'accessoiriser avec des perles, des breloques, des rubans : c'est le béret.

Or depuis peu, Toulouse est devenue la capitale française du béret basque car la société toulousaise Cargo-Promodis a acheté au cours du printemps dernier Béatex, dernier fabricant français de bérets basques situé à Oloron-Sainte-Marie. Cette entreprise, créée en 1840, compte aujourd'hui une trentaine de salariés et fournissait depuis plus d'un siècle l'armée. Hélas, depuis la suppression du service militaire, le carnet de commandes de Béatex s'était sensiblement aminci. C'est vers d'autres horizons que cette entreprise s'est tournée, vers la mode, la haute couture.

On peut le porter de mille manières, de mille couleurs. C'est un basique indispensable dans toute garde-robe d'automne, il garde la tête au chaud, sans écraser les cheveux. Et quand on ne l'a pas sur la tête, il est facile à ranger. Petit chapeau sans prétention, il s'accommode de mille façons, on peut en avoir de toutes les couleurs sans plomber son budget. Bref, rien que des avantages... et on peut même le porter sans baguette sous le bras !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article