Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tata-Georgette

Résultat pour “les pieds au chaud”

Les pieds au chaud

13 Novembre 2015 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Atelier

Brouillard le matin, soleil très timide dans la journée, nuit qui arrive tôt. Tout cela déclenche une furieuse envie de garder les pieds au chaud. Dans de bons chaussons d'intérieur en laine, crochetés main, avec tout de même une semelle antidérapante... Bon weekend !

Les pieds au chaud
Les pieds au chaud
Les pieds au chaud
Les pieds au chaud
Lire la suite

Les pieds au chaud

1 Décembre 2015 , Rédigé par Tata Georgette

Voici les beaux chaussons en feutre que l'on peut apprendre à réaliser sous la conduite de Solveig. Ceux-ci ont été feutrés lors du stage du 21 novembre dernier.

Solveig viendra prochainement animer des stages à Toulouse, pensez à réserver à temps.

D'autres billets sur le feutre et les pieds au chaud.

 

Les pieds au chaud
Lire la suite

Pour bien dormir...

13 Mars 2020 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Atelier, #Billet du jour

À l'occasion de la Journée du sommeil, voici quelques propositions d'ouvrages pour mettre toutes les chances de son côté et bien dormir...

Pour un sommeil douillet, chez soi : un oreiller brodé... une housse de bouillotte tricotée pour avoir les pieds au chaud... un plaid crocheté... ou une courtepointe en patchwork...

Pour dormir partout en toute circonstance : un hamac au macramé entre deux arbres... des lunettes de sommeil en tissu en avion...

Sans oublier un doudou...

Et pour faire de beaux rêves, un attrape-rêve...

Pour apprendre les différentes techniques pour réaliser ces ouvrages : les ateliers de Tata Georgette ou d'autres ateliers à Toulouse ou dans la région... à bientôt ! 

  La suite de vos rendez-vous textiles à Toulouse
et dans ses environs...

ill. piochées ici et là sur la bien nommée «toile»,
dont auprès de nos amies La Ruche des quilteuses

Pour bien dormir...
Pour bien dormir...
Pour bien dormir...
Pour bien dormir...
Pour bien dormir...
Pour bien dormir...
Pour bien dormir...
Pour bien dormir...
Lire la suite

Saurat : J - 3

24 Octobre 2013 , Rédigé par Tata Georgette

Dans mon billet annonçant les puces des couturières de Saurat, j'avais oublié l'affiche. La voici.Vous l'aurez compris, on vous attend de pied ferme dans la montagne.

Saurat : J - 3
Lire la suite

Bas tolstoiens

19 Octobre 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Atelier, #Lectures textiles, #Billet du jour

« - C'est Anna Makharovna qui a terminé son tricot, dit la comtesse Marie.
- Oh ! j'irai voir ! fit Pierre en bondissant !
[...] Pierre entra chez les enfants, les rires et les cris augmentaient encore plus.

- Eh bien ! Anna Makharovna, disait la voix de Pierre. Venez ici, au milieu de la chambre et quand je dirai trois... Toi, ici, toi, je te prendrai dans mes bras... Eh bien, un... deux... reprit Pierre. Le silence s'établit. Trois !... les voix enthousiastes des enfants emplirent la chambre.

- Deux, il y en a deux ! criaient-ils.

C'était deux bas qu'Anna Makharovna, par un procédé connu d'elle seule, tricotait en même temps et que toujours, solennellement, elle retirait l'un de l'autre, devant les enfants, quand les bas étaient terminés

Non Anna Makharovna n'est pas une participante des ateliers de Tata Georgette ! et Tata Georgette ne sait pas non plus comment elle procède pour tricoter, si on comprend bien, un bas dans l'autre... c'est à Tolstoï que nous devons cette scène familiale, extraite de «Guerre et paix», dans une ancienne édition Marabout, pas datée, (mais au vue de l'état du papier, elle date des vertes années de Tata Georgette). En tout cas, si quelqu'un connait le procédé employé par Anna Makharovna pour tricoter deux bas  l'un dans l'autre, je suis preneuse.

Et si on souhaite tricoter des bas et des chaussettes - à vrai dire, on ne tricote plus beaucoup de bas - le récent livre «Magnifiques chaussettes» de Merja Ojanperzä publié par les Éditions de Saxe sera très utile. On y trouve des chaussettes douillettes, avec des points ajourés, des motifs jacquard. Et un pas-à-pas très bien expliqué pour garder les pieds au chaud.

 

les prochains ateliers de Tata Georgette
et les rendez-vous textiles à Toulouse et dans ses environs...

 

Bas tolstoiens
Lire la suite

La tête au chaud

15 Novembre 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires


Chapoleone est de retour, au cœur de Toulouse, pour quelques semaines. Tout est bien expliqué ici.

 

 

source : Actu Côté Toulouse

source : Actu Côté Toulouse

Lire la suite

Découvertes estivales à Lyon

20 Août 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles

Babouches brodées, sandales tressées, chaussons en velours, patik turc tricoté, et bien d'autres encore,  les liens entre chaussures et textiles sont nombreux. Selon ce que nous portons aux pieds, notre démarche a telle ou telle caractéristique et dit beaucoup sur la personne ainsi chaussée. C'est ce que montre la très belle exposition «À vos pieds».

Jusqu'au 30 avril 2017 au Musée des Confluences de Lyon.

Découvertes estivales à Lyon
Lire la suite

Cadeau !

12 Décembre 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ça n'a rien à voir quoique...

Quel cadeau offrir à une amie qui «a déjà tout» ? Pourquoi pas un ou plusieurs ateliers avec Tata Georgette ! pour faire cela, c'est simple, il suffit de me contacter, de me dire combien d'ateliers vous souhaitez offrir. Je vous prépare une jolie pochette avec un «bon pour x ateliers». Vous n'avez plus qu'à déposer votre cadeau au pied du sapin.
Date limite de commande de votre pochette cadeau : le 21 décembre...

Lire la suite

Printemps créatif

4 Avril 2016 , Rédigé par Tata Georgette

Printemps créatif

Un atelier «pied de biche», vous n'osiez pas en rêver... c'est pourtant un des nombreux ateliers qui vous sera proposé la semaine prochaine par Quilt and patch. Il y aura aussi d'autres ateliers consacrés à nos chères machines : atelier consacré à l'«entretien courant de la machine à coudre», un atelier «surjeteuse», un atelier «logiciels de broderie» mais aussi une belle exposition de patchwork, un concours.

Pour en savoir plus : le planning des ateliers
Quilt and patch - 87 avenue de Fronton - 31200 Toulouse - tel 05 62 14 13 07

Lire la suite

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

16 Septembre 2014 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Lectures textiles

Nos chers petits ont repris le chemin de l'école. Il est grand temps de se préoccuper de les soutenir, de les encourager dans l'apprentissage de la lecture en leur brodant un abécédaire. En s'aidant par exemple avec un de ceux proposé par Monique Lyonnet dans son ouvrage «Grandes lettres au point de croix» qui reprennent les grands motifs du tissage ou de l'impression sur étoffes : vichy, pied-de-poule, bayadère, rayures, carreaux... etc. On le trouve dans toutes les bonnes librairies.

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
Lire la suite

Chapeaux

11 Juillet 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Ça n'a rien à voir quoique..., #Billet du jour

Pour beaucoup, le port du chapeau est limité au grand soleil ou pour aller à un mariage. Sans parler des personnes qui soutiennent mordicus qu'elles n'ont pas une tête à chapeau. Diraient-elles qu'elles n'ont pas des pieds à chaussures ? Bref, pour trouver chapeaux à sa tête, pour tous les temps et toutes les circonstances, il est plus que grand temps d'aller faire un tour à Caussade pour y découvrir ce que proposent les nombreux exposants venus parfois de très loin.

26e édition des Estivales du chapeau
Où : 82100 Caussade (où trois entreprises de chapellerie emploient encore 120 personnes).

Chapeaux
Lire la suite

Confinement J+53

8 Mai 2020 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Billet du jour, #Ça n'a rien à voir quoique...

La fin du confinement approche. Faut-il pour autant crier victoire ?  si on anticipait plutôt la troisième pénurie ?

Épisodes précédents : vous vous souvenez probablement de cet effroi qui nous a pétrifiés devant les rayons des magasins vidés du moindre papier toilette ? cela n'a pas duré mais tout de même assez pour ébranler quelques fières certitudes.

Puis pour pallier le manque cruel de masques, partout on s'est mis à coudre des masques ; d'ailleurs, il n'a jamais autant été question de couture dans la presse régionale...  Mais cette ardeur couturière a déclenché une vaste pénurie d'élastiques qui a mis en ébullition toute la blogosphère. Il s'en est même causé dans des journaux autrement sérieux que ce modeste blog... Il y a bien eu le pittoresque conseil de découdre les élastiques des culottes (et après ma culotte tient comment ? avec des bretelles ?), de coudre un cordon à nouer (bonjour les cheveux coincés dans les nœuds...), bref, ce sont là des solutions de dépannage du dépannage.

En certains endroits, les prix de cet article ordinairement discret ont fortement augmenté... pendant que beaucoup de boutiques, qui font pourtant de gros efforts pour recevoir leur clientèle en mettant en œuvre toutes les règles de sécurité sanitaire, n'ont pas augmenté leurs prix d'un centime.  Les magasins de tissu ont pu ouvrir à nouveau leurs portes, les merceries aussi, donc nous allons sortir de cette impasse que ceux qui ne cousent jamais n'imaginaient pas en conseillant aux «petites mains» de coudre des masques. Un jour, promis, je ferai aussi un billet sur cette expression «petites mains» qui m'agace prodigieusement.

Bon, et la troisième pénurie ? Et bien beaucoup d'entre nous ont passé cette période de confinement en pantoufles, en chaussettes, voire même pieds nus. Beaucoup ont peu marché, se limitant au strict nécessaire pour le ravitaillement et la toute petite promenade de santé quotidienne. Adieu escarpin, derby, ballerine, richelieu, botte, sandale, mocassin, soulier, chaussure de sécurité ! pendant ce temps-là, nos pieds retrouvaient leur aisance de pied de bébé, la peau s'est un peu ramollie, les doigts de pied ont pris l'habitude de batifoler joyeusement parce que déconfinés de l'obscure promiscuité de la chaussure. Bref, vous allez vous remettre à marcher avec des chaussures aux pieds. Et alors là, attention aux ampoules. Bien sûr, si vous faites la grimace en marchant, personne ne s'en apercevra puisque vous aurez votre joli masque cousu maison sur la figure. Mais, les ampoules sont douloureuses. Donc dès demain allez acheter des sparadras, des pansements pour ampoules, sinon, en plus d'être masqués, nous allons tous boiter ! sans compter qu'il faudra bien soigner aussi ce désagrément. Bon courage, portez-vous bien !

Confinement J+53
Lire la suite

La vue et le vêtement

2 Février 2013 , Rédigé par Tata Georgette

Ce weekend, il fera gris, humide, pas froid, non, mais on aura plutôt envie de se tenir au sec. C'est le moment idéal pour écouter la conférence donnée par Michel Pastoureau, historien qui a beaucoup travaillé sur la couleur, et Jean-Charles de Castelbajac,, couturier, l'an passé à la BNF, au cours d'un cycle consacré aux cinq sens.

Cette fois, ils abordaient «la vue et le vêtement» en prenant comme point de départ les mémoires de Casanova, personnage bouillonnant du XVIIIe siècle qui décrit d'une façon presque obsessionnelle le vêtement de ses contemporains et de ses contemporaines. À écouter au chaud, en sirotant un thé.

Lire la suite

Couleur de l'été

7 Août 2015 , Rédigé par Tata Georgette

Le blanc, c'est la couleur de l’été par excellence... Sauf qu'il faut en prendre grand soin et lui préserver toute sa blancheur.

Pour cela plusieurs solutions, à associer en faisant la lessive ordinaire : versez un jus de citron dans l’eau très chaude et lavez normalement. Autre solution : placez des coquilles d’œufs écrasées dans un petit sac en toile ou dans un vieux bout de collant noué que vous placez dans le tambour de la machine.

Mais JAMAIS d’eau de Javel qui mord trop les fibres, risque de laisser des taches jaunes sur les vêtements et empoisonne les poissons de la Garonne.

Lire la suite

Revue de presse du dimanche 27 octobre 2019

27 Octobre 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Revue de presse, #Billet du jour

Le costume pour homme, qui a une longue histoire, serait-il devenu ringard ? et comment choisir le bon costume ? et pourquoi pas un costume très très vintage ?  plutôt Peaky Blinders ou Gatsby ?

Qu'est-ce qui tient dans la poche quand il n'est pas à sa place et sera tricoté avant Noël ? un petit bonnet bien chaud !

Vos prochains rendez-vous textiles à Toulouse

et dans ses environs...

Lire la suite

Cousu d'art

18 Janvier 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Art textile, #Billet du jour, #Lectures textiles

Ça fait chaud au cœur des trois millions de personnes qui brodent en France (sans parler des nombreuses autres personnes qui pratiquent les autres techniques textiles, comme la couture, le crochet, le tissage) de voir qu'une revue d'art contemporain consacre un gros numéro spécial aux arts textiles... et essaie de faire un tour assez complet des pratiques, des artistes (237 artistes sont présentés), des collections, des collectifs et groupes, des festivals et expositions. «Cousu d'art !», c'est le dernier numéro spécial de la revue Artension.

9,90€ dans toutes les bonnes maisons de presse, sinon ici...

Vos prochains rendez-vous textiles ...

Cousu d'art
Lire la suite

Watana

12 Décembre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Citations textiles, #Ce que fait la main, #Billet du jour

«Watana n'est pas une exception mais elle est particulièrement douée. [...] Le dispositif expérimental consiste à lui offrir [...] du matériel de nouage et de bricolage : [...] des ficelles, des cordes, des lacets, des tuteurs de jardinage et des morceaux de tissus. Aussitôt le matériel apporté, Watana se met à nouer, utilisant ses mains, ses pieds et sa bouche. Elle assemble deux bouts de ficelle, les noue puis fabrique une série de nœuds et de boucles, repasse les boucles les unes autour des autres, [...]. Elle s'en fait un collier, à deux rangées, le met autour de son cou, puis le lance en l'air plusieurs fois. Elle le ramasse enfin, et le dénoue soigneusement. [...] Dans presque tous les cas, elle défait le travail effectué. Dénouer importe autant que nouer - et, si tant est que quelqu'un en ait un jour l'idée, une archéologie des nœuds s'avère bien compromise pour les orangs-outans ; mais n'est-ce pas le problème de l'archéologie des animaux ? À l'instar du problème que rencontre l'archéologie des inventions féminines [...] Il vaut mieux inventer des armes.»

Cette citation est extraite du passionnant livre de Vinciane Despret : «Que diraient les animaux, si... on leur posait les bonnes questions ?» (publié par La Découverte/Poche, en 2014). À lire de toute urgence pour ne plus regarder les animaux du même œil. Ou se mettre au macramé comme Watana, belle orang-outan arrivée à Paris en 1998 où elle rencontra Dominique Lestel, et Chris Herzfeld qui furent intrigués pas ses talents textiles, y compris avec les pieds...

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda...

Lire la suite

Hatnut pyrénéen ?

27 Novembre 2013 , Rédigé par Tata Georgette

Ces jours-ci, les stations de ski des Pyrénées démarrent leur saison. Vous avez déjà pris l'abonnement pour les remonte-pente, le ski-rail éventuellement. Mais il vous manque le Hatnut !

Hatnut, c'est un bonnet parti d'Allemagne et qui depuis quelques temps se montre sur les pistes de ski d'Europe, et d'une manière générale pour la pratique de sports de glisse, sur neige, glace ou eau, c'est-à-dire partout où il est important de ne pas être gêné par ses cheveux, d'avoir la tête au chaud, et d'être en plus élégant-e avec des belles couleurs bien joyeuses.

Hatnut, le vrai, l'authentique, c'est celui que l'on crochète soi-même. Les modèles ont été créés par des étudiants amateurs de glisse, c'est du crochet pas chichiteux, du crochet pour sportifs, avec un fil qui avance vite, qui glisse bien. On choisit une ou deux couleurs, plus si on a envie et en un peu plus de deux heures le tour est joué. Pour le premier bonnet... car pour le suivant, on va plus vite. Sans compter qu'en peut aussi crocheter un bandeau, des mitaines, bref tout le nécessaire pour se tenir au chaud.

Reste à savoir crocheter: il suffit d'organiser une partie «crochet»... ? c'est possible même si on ne sait pas crocheter. Il suffit de rejoindre Tata Georgette, le jeudi de 16h à 18h, chez Bobines & Fanfreluches, en décembre et janvier (voir agenda).

ÀMHA (celui de Tata Georgette) : c'est plus facile que d'apprendre à skier...

Lire la suite

Fibre estivale

10 Juillet 2013 , Rédigé par Tata Georgette

La ramie est une des plus anciennes plantes textiles connues. Originaire de Chine, elle est désormais cultivée en Inde, en Thaïlande, au Brésil.

Elle fait partie de la famille des orties, mais elle est très agréable à porter, spécialement par temps chaud. Elle se froisse facilement, un peu comme le lin ; son toucher est sec. C'est une fibre végétale idéale pour faire des chemises et des vêtements d'été. On s'en sert aussi pour fabriquer du fil de couture industriel, des filets de pêche car c'est une fibre très résistante et imputrescible. La ramie est aussi utilisée dans les papiers peints, dans le tissu d'ameublement. Seul bémol, on la trouve encore trop rarement à la coupe, dans les trop rares magasins de tissus.

En cette période de soldes, vous en aurez tous les jours en main car la ramie entre dans la composition des billets de banque (mais pas des cartes bancaires).

Lire la suite

Hiver ? pas hiver ???

2 Janvier 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Billet du jour, #Lectures textiles

2019 commencera-t-elle par un vrai hiver ou pas ? Parce que nous sommes plusieurs à apprécier le petit froid piquant, quand le simple fait de respirer le nez au vent dégage un nuage de vapeur. Sans compter que l'hiver est le moment de porter nos pulls soigneusement tricotés le soir devant nos séries préférées (la cheminée pour les bienheureuses qui en sont pourvues). Si toutes les saisons ont suscité des travaux érudits - on se souvient des travaux de Le Roy Ladurie dans les années 70 - l'hiver  a également inspiré des travaux d'historiens comme François Walter qui a écrit un pavé à déguster au chaud, à l'heure du thé. Qui a dit que la mauvaise saison était si mauvaise que ça ?

Walter François - Hiver histoire d'une saison - Payot, 2014 - 453p.

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda...

Hiver ? pas hiver ???
Lire la suite

Là-bas dans la vallée de Saurat...

8 Octobre 2014 , Rédigé par Tata Georgette

on vous attend de pied ferme.

Madame la Maire a mis à disposition des barnums pour recevoir tous les exposants qui ne tiendront pas tous dans la grande salle de la Maïsou d'Amount. Car il y aura plus d'exposants que l'an passé.

L'Adavs, association organisatrice, a prévu des animations tout au long de la journée. Maryse proposera des démo de scrapbooking et Marie-Françoise une initiation au cartonnage.

Un affuteur, Rolando Bonaventura, sera à votre service pour redonner un coup de jeunesse à vos ciseaux de couture. D'ailleurs, on peut aussi en profiter pour les autres objets coupants (couteaux de cuisine, cisailles, sécateurs). Cherchez bien dans votre boîte à couture, vous avez probablement une chaîne de tronçonneuse qui aurait besoin d'un lifting...

Et puis bien sûr, les Sauratois ne font jamais rien avec le gosier sec ni le ventre vide : vous trouverez sur place une buvette, des crêpes, des gaufres (je préfère les gaufres, car la confiture reste bien en place dans les alvéoles et ne risque pas de venir tâcher les tissus) et de la petite restauration.

Là-bas dans la vallée de Saurat...
Lire la suite

Coushumains

18 Mai 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Art textile, #Billet du jour

Cousu main, voilà bien une expression galvaudée. Mais qu'Anne Bothuon et Michel Roty reprennent au pied de la lettre en exposant leurs œuvres textiles dans le Gers.

Anne Bothuon pratique la «sculpture molle», comprenez de la sculpture à base de tissus. Le fil et l'aiguille lui servent de crayon. Il en ressort des personnages très humains, très troublants, aidée dans son art de façonner des corps humains par sa pratique du beau métier de costumière. Quant à lui, Michel Roty est travaille à Muret où il dirige une école d'art et il enseigne également à Toulouse. Et il brode. De leur rencontre est née une belle exposition d'art textile à aller voir impérativement.

Se sont jointes à eux vingt classes du département qui ont participé à un travail consacré au fil et dont les travaux sont exposés dans plusieurs salles de Gondrin.

Où : Galerie de l'artothèque ADPL - 4, rue Rodolphe Molère - 32330 Gondrin
Quand : du 19 mai au 25 juin 2017

Coushumains
Coushumains
Lire la suite

Expédition géographique dans nos armoires

23 Mars 2014 , Rédigé par Tata Georgette

Les géographes ont longtemps affirmé que notre vêture n’était qu’affaire de climat. C’était aller un peu vite en besogne, comme si le Puy-en-Velay (un exemple parmi d'autres), ville renommée pour sa dentelle aérienne, bénéficiait d’un climat tropical chaud, sec, ensoleillé !

Il faut aussi prendre en compte le désir de se différencier et l’envie de s’identifier à un groupe, deux tendances contradictoires sur lesquelles repose la mode.

Mais, la mode n'est pas le seul moteur en cause, les flux de matières premières, de savoir-faire, d’acheteurs, de vendeurs, tout cela fait la géographie de nos vêtements mondialisés. Voilà comment de doctes géographes en viennent à faire le tour du monde dans nos armoires.

On trouvera leurs réflexions dans la revue «La Géographie – Terre des hommes» qui consacre le n°1151 aux «Vêtements : comment s’habille l’humanité ?»

Cela me rappelle l'excellente série de reportages qu'Arte avait diffusé l'an passé sur les habits du monde. Peut-être sera-t-elle à nouveau diffusée ?

Lire la suite

Sweatshop

26 Février 2015 , Rédigé par Tata Georgette

«Sweatshop» est une téléréalité norvégienne qui envoie trois jeunes gens nés et grandis dans le confort nordique et tous fadas de mode travailler dans un atelier cambodgien.

Bien que «Sweathop» ne nous apprenne rien de nouveau sur l'origine d'une bonne part des vêtements proposés dans les boutiques de mode, ni sur les conditions de fabrication et de travail des ouvrières et des ouvriers asiatiques, bien qu’il y ait à mon goût beaucoup de larmoiements (et pas assez d’analyse), et bien que le tournage n’ait sans doute pas eu lieu dans l’atelier le plus infect, et que le tout soit savamment scénarisé selon les canons désormais bien rodés du style télé-réalité, la démonstration est éloquente si vous avez raté un épisode du Kapital de KMarx.

En cinq épisodes, voici le premier, avec l’arrivée sur place, il fait chaud, promenade au marché, on commence en douceur. Ça se corse avec les épisodes suivants. En norvégien, sous-titré en anglais.

Lire la suite

Bientôt à Tarascon-sur-Ariège

18 Septembre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Voilà l'automne qui revient : ses feuilles mortes qui se ramassent à la pelle et les puces des couturières pour préparer un hiver d'activité fébrile, bien au chaud chez soi.

Est-il encore temps de s'inscrire comme exposante ? pour le savoir, contactez de toute urgence Claudine. Le principe de base est toujours le même : vente est exclusivement réservée aux objets ayant un lien avec la couture, le patchwork, la broderie, le tricot, mercerie, perles, revues diverses, cartonnage, scrapbooking, etc. Par exemple : tissus, boutons, laines, fils, dentelles, galons, cotons, perles, patrons, papiers, MAC, linge ancien, etc. Il sera absolument interdit de vendre tout objet fabriqué ainsi que des bijoux, des vêtements et objets de décoration. Il est très important de respecter l'esprit «puces», donc on trie dans ses armoires pour préparer une jolie table ; toutes vos chutes d'ouvrages ou de tissus, de mercerie, les revues vintage, les outils anciens feront le bonheur d'autres couturières et amatrices d'ouvrages textiles.

Bientôt à Tarascon-sur-Ariège
Lire la suite
1 2 > >>