Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tata-Georgette

bonnes affaires

Revenantes...

26 Avril 2022 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Billet du jour, #Bonnes affaires

Si on trouve beaucoup d’ouvrages consacrés à l’histoire de la mode et à l’histoire du textile, je n’en ai trouvé aucun qui raconte l’histoire de la mercerie, des merceries et des mercières dont on a cru l’extinction proche, à la fin XXe... mais à partir d’articles épars dans diverses revues, voici ce que l’on peut en dire.

« Marchand de tout, faiseur de rien » disait-t’on au Moyen Âge et jusqu’à la Révolution française car les merciers avaient le droit d’acheter et de revendre toutes sortes de marchandises, y compris des porcelaines importées de Chine et d’autres articles d’importation. Ils avaient également le droit « d’enjoliver » des choses fabriquées par d’autres corporations, mais sans avoir le droit de se spécialiser dans aucune matière. C’étaient donc essentiellement des marchands qui très vite se sont orientés vers la quincaillerie, les articles de décoration intérieure et les articles de mode (mouchoirs, articles de bonneterie, garnitures, rubans, accessoires de mode et colifichets en tous genres. L’autre originalité de cette corporation, c’était qu’elle était ouverte aux femmes et aux étrangers.

Toutes ces particularités firent que la mercerie survécut très bien à l’abolition des corporations par la Révolution française. De plus, le développement des industries liées à la mode favorisa son essor tout au long du XIXe siècle  ; il n’y  avait pas de bourgade ni de petite ville qui n’eut sa mercerie. Sans compter les milliers de colporteurs qui allaient de village en village pour vendre rubans, boutons, aiguilles et autres petits articles de couture à côté de diverses gazettes et images. 

 

Le premier grand choc que subit cette profession fut la naissance des grands magasins, vers le milieu du XIXe siècle  ; ils exerçaient globalement le même métier, mais à une toute autre échelle. L’exemple type est « Au Bon Marché » créé en 1838 à Paris, qui proposait à la bourgeoisie parisienne des articles bien présentés dans un cadre grandiose par un personnel en uniforme.

D’une manière générale, les grands magasins s’adressaient au début de leur histoire à la bourgeoisie des grandes villes. Dans les quartiers populaires, les petites villes, les bourgades, les merceries prospéraient tranquillement et fournissaient les artisans locaux de la confection et les mères de famille en articles de couture, de reprisage, car on réparait beaucoup à domicile.

Après 1918, il y eu de nombreuses créations de merceries – et de commerces de détail en général – par des veuves ou orphelines de guerre qui se sont vues dans l’obligation de gagner leur vie car leur maigre pension de veuve n’y suffisait pas. Ces femmes, souvent issues de la petite bourgeoisie n’avaient bien sûr pas appris de métier mais elles étaient assez instruites pour tenir une comptabilité simple, de plus, elles disposaient d’un savoir-faire en matière de travaux d’aiguilles. On vit alors naitre de nombreuses boutiques mixant mercerie et lingerie féminine.

Je me souviens fort bien de ces commerçantes souvent assez âgées qui exerçaient encore dans le courant des années 1960, dans leurs boutiques  assez sombres à la décoration surannée d’avant-guerre (la deuxième...) comme figées dans le temps. Leurs commerces n’ont jamais attiré les repreneurs mais la fille succédait à la mère, dans un modèle alors assez commun d’entreprise familiale. Ce modèle fonctionna très bien jusqu’aux années 1960.

Contrairement à ce qu’on imagine souvent, les merceries ont été assez peu atteintes par le développement des grandes surfaces – contrairement aux commerces alimentaires – car les grandes surfaces dédaignèrent ce créneau dont la clientèle ne se renouvelait plus et qui nécessitait – et nécessite toujours – beaucoup de main-d’œuvre pour le conseil à la clientèle et pour la découpe des marchandises.

Mais deux phénomènes de grande ampleur se sont cumulés au cours des années 1960-1970. Tout d’abord, les femmes entrèrent massivement dans le monde du travail salarié et rejetèrent tout aussi massivement les travaux d’aiguilles qui avaient été jusque-là plutôt une contrainte qu’un choix personnel. Au même moment, le prêt-à-porter, né après 1950, se développe très fortement jusqu’à devenir le principal moyen de garnir sa garde-robe, au lieu du fait sur mesure par la couturière.

Le déclin des merceries fut très violent  : en 1980, il restait encore 6000 merceries en France, (soit à peine la moitié de 1960), il n’y en avait plus que quelques centaines au début du XXIe siècle   ; encore couplaient-elles souvent cette activité avec de la retouche pour survivre.

La renaissance s’est amorcée récemment, il y a une dizaine d’années, avec une nouvelle génération de mercières qui n’hésitent pas à s’installer en centre ville où elles bénéficient du rajeunissement considérable de leur clientèle pour qui les travaux d’aiguilles ne sont plus une contrainte mais un goût pour des activités textiles pratiquées à titre de loisir.

De plus, ces nouvelles merceries offrent des services nouveaux dont les très appréciés ateliers, voire un petit coin salon de thé. Les merceries naguère très présentes dans les quartiers populaires sont-elles devenues des boutiques pour bobo ? en tout cas, elles profitent à fond de la vague du DIY. Ce commerce se pratique désormais dans des boutiques lumineuses, où le mot mercerie voisine avec « créative », « dyi ».

Il n’en demeure pas moins vrai que le métier de mercière nécessite de grandes compétences très diversifiées qui s’accordent mal avec l’amateurisme. Les nouvelles mercières ont souvent fait des études de commerce ou de couture, voire les deux. Il y a aussi des reconversions professionnelles, dans ce cas avec un apport financier plus substantiel car l’autre difficulté est d’embarquer un banquier pour un business qui nécessite dès l’ouverture une grande immobilisation de stock et donc de trésorerie, mot bien fâcheux même s’il rime avec mercerie... Dans tous les cas, les débuts sont ingrats et il est rare de dégager tout de suite un revenu correct. Malgré tout cela, il y a de très beaux exemples de ces nouvelles merceries à Toulouse et dans la région.

En un mot comme en mille   : chapeau Mesdames les mercières qui nous fournissez toujours de si beaux articles pour nos loisirs textiles   !

 

Vos prochains rendez-vous textiles
à Toulouse et dans la région...

Lire la suite

Le grand retour des Puces...

25 Mars 2022 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

N’oubliez pas, la semaine prochaine  :

 

 

Et vos prochains rendez-vous textiles
à Toulouse et dans la région...

 

Lire la suite

Puces varilhoises...

16 Mars 2022 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Billet du jour, #Bonnes affaires

Après moult hésitations (virus  ? sans virus ? pass sanitaire ? sans pass ?) les membres du club l’Art en tête ont enfin organisé les Puces des couturières pour 2022.

Vos prochains rendez-vous textiles
à Toulouse et dans la région...

Lire la suite
Lire la suite

Les nouveaux du carnet d’adresses

30 Décembre 2021 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Voici les derniers arrivés dans le carnet d’adresses, pour bien commencer la nouvelle année, à Toulouse, dans la grande région Occitanie, et même un peu au-delà s’ils proposent des articles ou des services originaux. Bonnes découvertes  !

du matériel pour coudre  :

  • Patrons et patronage11, rue Anatole-France – 33140 Villenave d’Ornon – tel 05 56 87 65 30 – création de patrons sur mesure, gabarits, possibilité d’envoyer des croquis, cours de patronage
  • Feuillet Thierry32600 L’Isle Jourdain - tel 06 30 02 47 71 - réparation et vente de machines à coudre, toutes marques
  • Mercerie Floriane – 20 rue Victor Hugo – 81100 Castres
  • Clinique  et musée de la machine à coudre - Le Longbas- 86480 Rouille - tel 05 4943 99 25 - tout pour restaurer et réparer les machines à coudre anciennes, et un charmant musée rassemblant plusieurs centaines de machines, depuis 1839, animé par un réparateur passionné

des cours  :

  • Magali Couture Conseils – La Villanelle – 2, route de Toulouse – 31770 Cornebarrieu – tel 06 27 30 78 78 - magali.coutureconseils@gmail.com – atelier de cours de couture
  • FJEPS Blagnac - 6, rue Pasteur - 31700 - propose des ateliers de patchwork et de travaux d’aiguilles
  • Atelier de Thiyya - 47, rue Saint-Guilhem - 34000 Montpellier - tel 06 02 68 0418 - école de couture animée par Marielle Jeszissi - CAP métiers de la mode - vêtement flou. Tissage manuel
  • Filature de Belvès - Centre d’interprétation de la laine - Fongauffier - 24170 Monplaisant - tel 05.53.31.83.05 - organise de très nombreux stages  : tissage, tissage aux cartons, tricot, filage, couture couverture piquée, création de chapeaux, crochet freeform, feutre, patchwork, retouches et réparations de vêtements, tressage, etc. + une boutique spécialisée
  • Soie, d’Or et d’Argent (SOA) - 11270 Fanjeaux - organise des ateliers et des stages de broderie, dentelle - contact de l’association soieorargent11@orange.fr  ou 06.33.37.73.80

des boutiques  :

  • Ressourcerie Au Recycle-tout - propose divers ateliers dont des ateliers de recyclage des textiles, du cuir, de la laine – 584 avenue de la Rovere – 47340 Hautefage-la-Tour – tel 05 53 01 22 58
  • BKO Maroquinerie - 11420 Belpech - Florence Bazan produit des articles de maroquinerie à partir de liège et de pinatex – on trouve ses articles en ligne ou dans les salons, chez des revendeurs - Tel 06 50 21 73 22
  • La Carde - 36, avenue du Barège - 65120 Esquièze-Sère - tel 05 62 92 81 95 - fabrique de couvertures et articles en laine des Pyrénées
  • Galerie des Métiers d’art- 2, rue Ninau - 31000 Toulouse
    Expose les travaux de nombreux métiers d’art, en particulier ceux du textile (broderie, ennoblissement textile, passementerie, costume, tapisserie, etc.)
  • Aide vestimentaire de la Croix-Rouge - dans toute la France, des vestiaires où trouver des vêtements en cas de besoin, où on peut aussi déposer des dons - les adresses sont ici...

du feutre  :

  • Cantilana – 5, chemin de Laumet – 09350 Danmazan-sur-Arize – vêtements en feutre

Votre agenda textile
à Toulouse et dans la région...

 
 
Lire la suite

Maroquinerie végétale

15 Novembre 2021 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Billet du jour, #Bonnes affaires, #Fibres à la folie

Avant, pour se donner le frisson, on pouvait être adepte du « cuir & latex ». Maintenant, c’est bien plus tendance d’être « liège & pinatex »  !

Liège  : c’est l’écorce du chêne-liège, ultra légère que l’on travaille désormais en fines couches, comme un textile pour en faire des accessoires de mode.

Piñatex  : un cuir à base de feuilles d’ananas, mis au point par Carmen Hijosa, une créatrice textile espagnole qui avait été intriguée par l’habit de cérémonie que portent les hommes aux Philippines : le Barong Tagalog, une tunique blanche très fine, souvent brodée.

Le Piñatex est un feutre réalisé avec les fibres longues des feuilles d’ananas qui sont jetées après la récolte des ananas, soit plus de 40 000 tonnes de déchets par an  ! ! !  De ce déchet,  il suffit de faire un feutrage plus ou moins épais selon l’usage auquel on le destine, sacs, chaussures, chapeaux, etc. Le Piñatex est surtout utilisé pour des accessoires mais rien n’empêche d’en faire des vêtements comme on a pu le voir lors de défilés de mode. Ou encore des éléments textiles pour le mobilier d’intérieur.

Excellente alternative végétale au cuir, le Piñatex a l’aspect du cuir, un toucher doux, il résiste à l’abrasion, à la crevaison, à la traction et à la rupture des fibres. Le Piñatex peut être teint, imprimé, brodé. Il est probable, qu’avec tant de qualités, le nom de marque Piñatex deviendra un nom commun, pour désigner toute fibre à base de feuille d’ananas. Cela avait le cas pour le Nylon, le fermeture Éclair, etc.

Outre quelques grandes marques qui ont déjà adopté le Piñatex, Nike par exemple, une maroquinière régionale en a fait son matériau fétiche. Florence Bazan, établie à Belpech, produit des sacs, des porte-monnaie, des accessoires de mode. Elle a viré vers la maroquinerie végétale après une solide formation en couture, à Bordeaux. On peut trouver ses produits sur son site BKO Maroquinerie, dans des salons, chez des revendeurs et sur les marchés artisanaux, comme celui de Blagnac, du mercredi 24 au dimanche 28 novembre 2021, et à Pamiers du vendredi 10 au vendredi 24 décembre, où vous pourrez tâter du piñatex et du liège, puisqu’elle travaille également cette écorce.

Et tous vos rendez-vous textiles
à Toulouse et dans la région...

Lire la suite

Fées en détresse

18 Octobre 2021 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Billet du jour, #Bonnes affaires

Les membres hyper-actives de l’Association « Les Fées des aiguilles » de Trèbes ont grillé tout leur stock de laine et de tissus. Elles ont cousu des masques, crocheté des chaussons pour les petits pensionnaires d’une crèche, et tant d’autres ouvrages... elles ont de prochaines commandes à honorer, mais…  mais… elles n’ont plus de matière première.
Elles lancent un appel au secours car il leur faut de la laine, des bouts de tissus, tous ceux qu’on garde dans une boite en ce disant qu’un jour, on en fera quelque chose…

Donc, si vous voulez donner un petit coup de baguette magique à ces fées trébéennes, vous pouvez les contacter ici ou ici  : 06 66 89 16 21. 

www.disney.fr

Ce n’est sans doute pas la seule association qui ait besoin de votre aide, et il y en a peut-être une près de chez vous qui apprécierait également ce genre de don.

 La suite de vos rendez-vous textiles
à Toulouse et dans la région...

Lire la suite

Pâques dans la laine

24 Mars 2021 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Est-ce le retour de nos chers loisirs textiles  ? en tout cas, pour le prochain weekend pascal, on peut tenter une escapade champêtre à Montbrun.

Journées de la laine - fête, foire, marché, expositions, démonstrations, tonte, cardage, filage, rencontres professionnelles, etc. - organisées par Atout Laine
Lieu  : 31310 Montbrun-Bocage
Pour tout renseignement  : cliquez ici.

Vos prochains rendez-vous textiles
à Toulouse et dans la région...

Lire la suite

Click and collect

4 Novembre 2020 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Billet du jour, #Bonnes affaires

Le chef a dit : «reconfinement» et on se reconfine. Très bien ! Le chef a dit «rien que l'indispensable, pas de superflu» et donc voici les merceries fermées. Notez bien que les quincailleries restent ouvertes, car jugées indispensables... et pas seulement pour les professionnels du bâtiment ce qui se conçoit aisément, mais aussi pour les bricoleurs du dimanche. Alors que les merceries ne sont censées  satisfaire que les caprices superflus de quelques bonnes dames oisives ? et pour ne pas faire de jaloux, voici qu'en plus les rayons mercerie des grandes surfaces sont fermés...

Sans doute ai-je l'esprit spécialement vindicatif et mal tourné, mais il me semble bien qu'il y a deux poids deux mesures. Comme dans notre pays ces deux activités, les techniques du bâtiment et du bricolage et les techniques textiles, sont profondément genrées, du côté masculin de la force, vous avez le droit de satisfaire aux nécessités de la réparation et de l'entretien de votre foyer voire de vous adonner à votre loisir bricoleur. Du côté féminin de la force, ben non. Vous voilà privée de fournitures pourtant essentielles (dont les fameux élastiques pour les masques). Sans compter que la couture et les autres occupations textiles sont parfaites comme activités d'intérieur, pour bien supporter le reconfinement en gardant le moral.

Nos mercières avaient pourtant pris des mesures contraignantes dès la fin du premier confinement, en limitant le nombre de personnes admises dans leur magasin, en tenant toujours la réserve de gel hydroalcoolique prête à l'emploi dès la porte d'entrée ; dans certains magasins, il était même interdit de toucher les tissus et autres fournitures textiles - et ça, c'est carrément héroïque ! Bref, elles avaient largement participé à «l'effort de guerre». Ben non ! chères mercières, vous voilà privées de vos clientes. Pour préparer l'avenir et parer à toute éventualité, il vous faudra désormais tenir un petit rayon «visserie, plomberie, électricité» ? et aussi un petit rayon d'épicerie, pour être sûres de survivre ?

Et le «click and collect» ? voilà une méthode qui va nous sauver ! encore faut-il que la mercerie ait préparé cela bien en amont car le nombre d'items en mercerie est quasiment le même qu'en quincaillerie, c'est-à-dire des milliers d'articles différents, autant dire qu'informatiser le catalogue complet des articles d'un magasin est une belle galère qui prend beaucoup de temps. Ou alors par téléphone ? mais la désignation orale d'un certain nombre d'articles n'est pas des plus simples et est très chronophage.

Dans les différentes pages du carnet d'adresses, vous trouverez des merceries, des marchands de tissus, dont certains pratiquent le click-and-collect. Il y a probablement près de chez vous des magasins qui offrent ce genre de service pendant le reconfinement. N'hésitez pas à les appeler et à leur passer commande. Et vous, chères collègues blogueuses, faites le recensement près de chez vous des merceries  et autres fournisseurs textiles chez qui il est possible de passer commande et diffusez-le via vos blogs, tout comme il existe désormais un inventaire des libraires qui pratiquent le click-and-collect.  Il y a urgence.

Confinez-vous bien ! et ne perdez surtout pas le fil...

 

Ce qu'il reste de votre agenda des loisirs textiles à Toulouse
et dans ses environs...

Click and collect
Lire la suite

Les nouveaux du carnet d'adresses...

24 Juin 2020 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Les partenaires habituels de nos loisirs textiles ont été mis à rude épreuve ces derniers mois, qu'ils soient commerçants, associations, prestataires divers. . Ne les laissez pas tomber !

Sans cesse à l'affût de ressources nouvelles, Tata Georgette continue ses explorations pour vous. Voici donc les derniers entrés dans le Carnet d'adresses.

Tout d'abord des animateurs de stages, d'ateliers :

Tissage Babou - Isabelle Hautefeuil - 20, rue des Douves - 33800 Bordeaux - tel 06 30 53 46 73

Lainamac - 23500 Felletin - formations «laine» : filage, tissage, tapisserie, teinture, broderie, etc.

et plus près d'ici :

Graine de fil - 26, impasse En Rely - 31380 Montrastruc-la-Conseillère - stages de tissage, filage au fuseau ou au rouet, piqué-libre animés par Ingrid Jobet -

Café Couture - 14, rue Maury - 31000 Toulouse - tel 06 86 70 83 35 - M° Jaurès - avec un espace couture, un espace café, des ateliers, des machines en libre accès -

Idéalists dont stop - 120, rue Achille-Viadieu - 31400 Toulouse - Cours de couture pour enfants ou adultes par Mylène Cauchefer, professeur diplômée de l'École Esmode-Paris 

Couture en L - 36, rue Saint-Rémésy - 31000 Toulouse - tel 06 60 25 11 97 - M° Carmes ou bus 12 - cours pour enfants et adultes

des «récupérateurs», du tri sélectif, du recyclage :

Le Relais - un réseau de récupération de textile dans toute la France

La Fibre du tri - il y a certainement un point de collecte près de chez vous...

une mercerie :

Esprit créatif - 7, rue de la Liberté - 31799 Mondonville - boutique animée par Christelle Zunino (mercerie, tissus, coupons, laine Phildar, et ateliers de couture pour débutantes) - tel 06 45 27 17 65

de la laine :

Missègle - laine à tricoter - vente en ligne et quelques points de vente dont Nuage de laine, à Toulouse - 81100 Burlats - tel 05 63 51 09 86 -

et pour finir, une source de documentation :

Annuaire des métiers d'art d'Occitanie -

Retrouvez toutes les rubriques du carnet d'adresses :

Lire la suite

Farandole

25 Février 2020 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Le weekend prochain...

Farandole
Lire la suite

Annonce de dernière minute !!!

20 Décembre 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Fibres à la folie, #Bonnes affaires, #Billet du jour

Portes ouvertes exceptionnelles
de l'atelier Solveil' Créations.

On y trouvera tout l'univers de la laine feutrée, sous forme de vêtements, d'accessoires, d'objets de décoration, à glisser dans la hotte du Père Noël ! on peut aussi payer en SouRiant.

  • samedi 21 (de 14h à 16h)
    et dimanche 22 décembre (de 10h à 18h)
    Lieu : Ancienne cave coopérative - 11260 Fa
    Renseignements auprès de Sigrid-Solveig Pasquer, feutrière
    07 86 32 28 69

Vos prochains rendez-vous textiles à Toulouse
et dans ses environs...

 

Lire la suite
Lire la suite

Retraite bien méritée

11 Décembre 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Roland Besset a fermé sa boutique Atelier d'Art Gala, pour désormais s'adonner aux plaisirs d'une retraite bien méritée, depuis quelques temps déjà. Il lui reste toutefois un peu de stock pour lequel il propose des remises plus qu'intéressantes, jusqu'à 50% pour les tissus et kits patchwork, à la coupe, par coupons, ou encore par lots. La remise est de 60% pour les kits broderie. Il a certainement de quoi garnir la hotte du Père Noël pour vos amies patcheuses !

Inutile d'aller sur place (car comme tous les retraités, Roland est très très occupé), il vous suffit de visiter son site internet, et ce, jusqu'à épuisement du stock...

Pour plus de renseignements, c'est ici.
Pour passer commande : c'est ici.

Vos prochains rendez-vous textiles,
à Toulouse et dans la région...

 

Retraite bien méritée
Lire la suite

Vendredi de la retouche

28 Novembre 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Voici le retour du Black Friday. Je ne vous raconte pas de quoi il s'agit, il en est question partout : une sorte de grand-messe de l'achat «indispensable» avec des remises foudroyantes !!!!!

Et si on faisait un peu le contraire pour y voir plus clair parmi les éléments superflus de notre garde-robe, ceux que nous délaissons.
Trier, tout le monde peut : on met une musique sympa, et en avant. Une fois que c'est fait, il reste à décider de ce qu'on fera du résultat de notre tri.
Donner : il y a assez d'associations à Toulouse, comme Emmaüs, le Secours populaire, (liste non exhaustive) . On peut aussi donner à des proches, à des connaissances.
Vendre : il y a le Bon coin, les boutiques de seconde-main, les vide-greniers, par exemple.
Réparer : si on ne sait pas faire soi-même, en dépit des très nombreuses possibilités pour apprendre à Toulouse, les retoucheuses sont là pour réparer tous vos vêtements. Il y en a d'excellentes dans tous les quartiers de Toulouse. Elles savent tout faire : changer une doublure, un zip, poser des coudières, des genouillères, diminuer de taille, refaire un ourlet, modifier un vêtement démodé mais encore en bon état, réparer les accrocs, etc. De bonnes fées, vous dis-je !
Pour vos chaussures, il y a les cordonniers, à condition d'avoir acheté des chaussures réparables... Et pour le reste, il y a les Café Bricol'.

Et si vous décidez de changer de vie, en tout cas pour ce qui concerne votre rapport aux objets,  l'ouvrage un peu radical de Béa Johnson «Zéro déchet» donne des pistes dont on peut s'inspirer. Suivre à la lettre ? bref, c'est comme pour tous les livres de recettes, chacun accommode à sa façon.

Vos prochains rendez-vous textiles à Toulouse

et dans ses environs...

Vendredi de la retouche
Vendredi de la retouche
Lire la suite

Vente privée

14 Novembre 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Fibres à la folie, #Billet du jour

À l'occasion du déstockage annuel, avant de partir trouver de nouvelles merveilles en Asie, l'animatrice de  l'atelier-boutique  Neelam  organise une vente privée de tissus indiens avec notamment de nombreux cotons imprimés, cotons Khadi filés et tissés main, soies sauvages, soies Khadi... ainsi que des kits à broder, des broderies indiennes. Voilà une excellente occasion de remplir la hotte du Père Noël...

du mardi 19 au samedi 23 novembre 2019,
du 10h à 17h

MAIS ATTENTION !
SEULES LES PERSONNES AYANT PRIS RENDEZ-VOUS
POURRONT Y PARTICIPER...

Il suffit d'appeler le 06.45.12.89.21 et l'adresse précise vous sera indiquée à ce moment-là. Un indice ? près du métro Faculté de Pharmacie, ou de l'arrêt de bus Caubère de la ligne 34.

Vos prochains rendez-vous textiles ...

Vente privée
Lire la suite

Les nouveaux du carnet d'adresses

12 Novembre 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Voici les nouveaux arrivés dans le Carnet d'adresses.

Tout d'abord, de la couleur, de la couleur, et encore de la couleur.

  • Couleur Garance - La Calade - 84360 Lauris - tel 04 90 08 40 48 - Jardin conservatoire de plantes tinctoriales - organise de nombreux stages, des expositions -
  • Green'Ing - Hameau des Douze - 34600 Bédarieux - boutique en ligne d'ingrédients naturels pour la teinture textile, propose également des prestations de conseil, des stages.

Et si vous voulez tout savoir sur la physique et la chimie de la couleur, c'est à l'UTL (Université du temps libre de l'Université Paul-Sabatier) qu'il faut s'adresser.   Demandez le programme !

Un petit magasin de tissus :

  • Mode Textile - 145, Grande Rue Saint-Michel - 31400 Toulouse - tel 06 05 63 28 57 - tissus, mercerie - attention aux horaires d'ouverture : du mardi au vendredi de 15h à 19h (le matin, M. Bourial vend sur les marchés toulousains)

et un autre un peu plus grand :

Et de la laine :

  • Nuage de laine - 2, rue Saint-Rémésy - 31000 Toulouse - salon de tricot-thé - M°Carmes ou bus 12 - on y trouve de la laine et un atelier le samedi, des pâtisseries...
  • Ferme de Siran - 46130 Loubressac - tel : 05.65.38.74.40 - laine mohair (2019 05 24)
  • Bergers cathares - Ferme de Rouzaud - 09100 Saint-Victor-Rouzaud - laines et mohair - vente en ligne - et à la ferme uniquement sur rendez-vous.

Et pour finir, un atelier qui propose des cours collectifs de couture, pour adultes, mais aussi pour enfants.

  • Couture en L - 36, rue Saint-Rémésy - 31000 Toulouse - tel 06 60 25 11 97 - M° Carmes ou bus 12

Bonnes découvertes !

Vos prochains rendez-vous textiles ...

Lire la suite
Lire la suite

Rue Saint Rémésy

24 Octobre 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Petite rue calme du centre ville, on ne passe rue Saint Rémésy que si on a quelque chose à y faire. Et pourtant, elle mérite le détour.

Tout d'abord «Couture en L» au numéro 36 : derrière sa modeste vitrine de retoucheuse Nawall Berrada propose des cours collectifs de couture, pour adultes. Et des cours individuels sur rendez-vous. Pour tous renseignements : 06 60 25 11 97.

Et sa voisine, au numéro 2, «Nuage de laine», petit salon de tricot-thé qui a ouvert depuis le début mai, propose, outre un salon de thé tout simple et douillet, des cours de tricot, et un atelier collectif le samedi matin. On y trouve également de la laine de belle qualité, dont les laines Missègle de Castres et des aiguilles à tricoter. Dont des aiguilles très fines, de calibre 0,25... de quoi satisfaire les amatrices de tricot dentelle, aiguilles circulaires car Audrey Vaute ne jure que par les aiguilles circulaires. Tandis qu'Aldric Hagège s'active aux fourneaux.

Pour y aller : M° Carmes ou bus 12.

Vos prochains rendez-vous textiles à Toulouse

et dans ses environs...

 

Rue Saint Rémésy
Rue Saint Rémésy
Lire la suite

Préparer l'hiver... à Lespinasse

14 Octobre 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

La saison fraîchit. Comme les écureuils, dimanche prochain, les amatrices de loisirs textiles feront des provisions pour occuper leurs soirées d'hiver...

 

 

Lire la suite

Puces tarasconaises

28 Septembre 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Après la saison des moustiques, voici la saison de puces qui arrive et qu'ouvrent avec panache nos amies ariégeoises.

Il y a de nombreux autres insectes qui ont un lien avec le textile : les mites, bien sûr...  Mais pourquoi cette expression «marché aux puces», devenue au fil du temps «puces» tout simplement ? car cette expression un peu pouilleuse (encore un insecte, le pou ! beurk !) et il faut bien le dire un peu crade ne convient pas du tout à ces manifestations désormais traditionnelles qui sont de grands moments de rencontres d'amatrices de loisirs textiles où chacune vient certes chiner  la bonne affaire, mais aussi rencontrer d'autres passionnées et passer un bon moment dans une ambiance joyeuse. Pucez bien !

P.s. on peut rédiger un billet sur la faune en Ariège sans parler de l'ours...

 

Vos prochains rendez-vous textiles en région toulousaine...

Lire la suite

Mi-août à Labastide-Rouairoux

6 Août 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

C'est bientôt...

 

 

 

 

Lire la suite

Au bord du lac

5 Juillet 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Fibres à la folie, #Bonnes affaires, #Billet du jour

Le «punch needle» ou en patois de chez nous, la broderie au poinçon, c'est une façon de dessiner avec de la laine pour réaliser des petits tapis (ou des plus grands), des galettes de chaises, des coussins douillets ou toutes sortes d'objets décoratifs. La technique, remise au goût du jour, est assez simple, rapidement accessible aux débutants en broderie, aux enfants. On dessine un motif au feutre sur le tissu, puis on commence à broder avec une aiguille spéciale.  Tout cela est très bien expliqué ici - merci à mes consœurs blogueuses !

On peut aussi utiliser un kit ou un modèle fourni par certaines boutiques, et pour la laine, on peut quasiment tout utiliser. J'aime particulièrement la laine fine crewel, teinte avec des végétaux, par Renaissance Dyeing qui propose une gamme de kits punch needle ; cette gamme va d'ailleurs s'élargir dans les mois à venir. Et cet été, comble de bonheur, on peut prendre son pique-nique et s'installer sur les rives du lac de Montbel puis visiter  la boutique de Renaissance Dyeing, les mardi et mercredi après-midi de 14h30 à 17h et le samedi matin de 10h à 12h30. Il est cependant préférable d'envoyer un petit courriel car parfois, nos teinturiers ariégeois sont en vadrouille, et ils prévoient même de prendre eux aussi quelques jours de vacances... fin août, mais on ne sait pas encore exactement quand... et puis Andie et Adriaan ne sont pas non plus des accros du téléphone portable ! mais leurs laines teintes sont si belles qu'on veut bien leur pardonner.

Où : Renaissance Dyeing - Place Théophile Delcasse
09600, Montbel d'en Bas - tel 04 68 31 53 23

Vos prochains rendez-vous textiles ...

Au bord du lac
Au bord du lac
Lire la suite

Les nouveaux du carnet d'adresses

20 Mai 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Ces derniers mois,  de nouveaux venus sont venus compléter le carnet d'adresses.

Tout d'abord des clubs, des cours :

  • Atelier dentelle aux fuseaux - animée par l'association Loisir et Culture - 31180 Lapeyrouse-Fossat - tel 05 61 09 18 56 ou 06 84 86 28 03
  • La Rigole dynamique - club de couture qui se réunit deux fois par mois - Adresse : Salle des associations - 81540 Les Cammazes - tel 06 46 87 80 54 (
  • MJC de Montréjeau - Espace Pyrénées - cours de dentelle aux fuseaux - animé par Marie-Anne Babin - 9, rue du Barry - 31210 Montréjeau - tel 05 61 95 57 14 - mjc.montrejeau@wanadoo.fr
  • Elo et Flo - 5bis, avenue de l'URSS - 31400 Toulouse - M° Saint-Michel - tel  06 50 94 56 91 - deux charmantes jeunes couturières proposent couture sur mesure et cours de couture.

Une association de reconstitution historique, en particulier pour tout ce qui concerne le textile et les techniques textiles antiques et médiévales

  • Au fil de l'histoire - 63000 Clermont-Ferrand - c'est loin mais elle intervient dans tout le quart sud-ouest de la France, et même au-delà, participe à des reconstitutions, organise des stages.

Un site de passionnées de fibres textiles, même si cette association n'a pas encore de délégation en Occitaniee, jusqu'à présent...

Et deux brodeuses qui créent des pièces uniques et des petites séries  :

Du côté des boutiques, deux merceries :

  • Les Loisirs de Jeanne - 32, Grand Rue Vaysse Barthélémy - 11500 Quillan - te04 68 31 41 47 - mercerie et ateliers de travaux textiles
  • Créatissus - mercerie et tissus en ligne - rue du Tibet - 31100 Toulouse

mais aussi des boutiques de laine :

  • La Boutique de Martine - Rue Gallieni - 31440 Saint-Béat-lez -tél. 05 61 79 89 12 -  boutique de laine, ateliers de tricot, ouverte en janvier 2019
  • Objectif Laine - 3, Grand Rue - 30450 Génolhac - filière laine et teinture végétale, propose des stages
  • Artifilum -  88370 Plombières-les-Bains - boutique en ligne surtout pour le tissage, le filage, etc. - bon, d'accord, c'est une boutique en ligne (oh ! le vilain internet !) et c'est loin, mais d'un autre côté, il n'y a pas beaucoup de boutiques pour le segment tissage/filage, et qu'en plus c'est une bonne adresse...

Sans oublier une boutique qui déménage :

  • Kréatis  qui propose ses tissus d'habillement et d'ameublement, de la mercerie, dans un plus grand local : 3, impasse Ada-Lovelace - 31830 Plaisance-du-Touch.

Qui a dit que les boutiques textiles étaient en voie de disparition ? elles évoluent, tout simplement. Il semblerait même qu'une nouvelle génération se lève.

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda...

Lire la suite
Lire la suite

Printemps à Montauban

2 Avril 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

 

Lire la suite

Puces d'avril

29 Mars 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires

À noter dans votre agenda...

Vos prochains rendez-vous textiles...

Lire la suite

Farandole

11 Mars 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires

Le weekend prochain...

 

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda..

Lire la suite

Machine à tricoter cherche nouvelle tricoteuse...

20 Février 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Dans un précédent billet, j'évoquai le retour de la machine à tricoter. Il est moins coûteux d'acheter une bonne machine d'occasion, surtout si on peut la voir sur place comme la Singer à deux fontures, avec son meuble de rangement, proposée à Escalquens*.

Dans tous les cas, pour acheter une machine d'occasion, il faut vérifier son état sur place, ce qui dans ce cas présent est assez facile, plutôt que via site internet (site d'enchère, ou site d'occasion).

Les points à vérifier sont les suivants, pour être sûre d'acheter une machine en bon état de marche :

  • dispose-t-elle de toutes ses pièces et de tous ses accessoires ?
  • a-t-elle des aiguilles ou d'autres pièces tordues ? ou rouillées ? ou encrassées ?
  • le chariot glisse-t-il bien sur les fontures ?
  • a-t-elle encore son mode d'emploi complet ?

Il est important de tester une machine d'occasion à vide, avec les aiguilles au repos, et sans laine. Puis avec laine et mailles. Si la machine glisse facilement, avec un bruit de «machine heureuse», c'est OK. S'il faut forcer, ou pousser par à-coups pour que le chariot passe, si elle fait des bruits irréguliers, saccadés, c'est NIET.

Et bien sûr, il faut s'assurer qu'elle corresponde à vos besoins :

  • quelles épaisseurs de laine tricote-t-elle ? en général du 3 au 7.
  • quels points est-il possible de tricoter ? si une seule fonture permet de tricoter du jersey et les points qui en découlent, deux fontures permettent de tricoter une vaste gamme de points fantaisie, à mailles glissées, croisées, ajourées, et côtes anglaises, perlées, etc.

Dernier conseil : comme il n'y a pas d'argus, et fort peu de modèles de machines neuves, il vaut mieux se méfier des machines bradées - en dessous de 250-300€, on a souvent de mauvaises surprises. La fourchette des bonnes affaires allant jusqu'à 600€, selon la marque, l'année de fabrication. Enfin, il vaut mieux choisir une machine qui a travaillé régulièrement toute sa vie, plutôt qu'une qui a été mise au purgatoire (grenier, ou cave) depuis les années 1970 - années fastes pour la machine à tricoter.

Ensuite, yapluka... pour démarrer, il peut être utile d'avoir un coup demain : Sylvie Claire assure toujours à Toulouse des cours de tricot machine, sinon il y a aussi le forum de Passion Tricot.

*Machine Singer d'occasion : Mme Ros - 06 31 20 27 02 - à Escalquens (31750)
 

Vos prochains rendez-vous textiles à Toulouse
et dans ses environs..

Machine à tricoter cherche nouvelle tricoteuse...
Machine à tricoter cherche nouvelle tricoteuse...
Lire la suite

Trois jours de folie à Pexiora

19 Février 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Trois jours de folie à Pexiora
Lire la suite

Les nouveaux venus dans le carnet d'adresses...

5 Février 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires

À Toulouse et dans la région, les loisirs textiles sont en perpétuel mouvement...

Tout d'abord, des ateliers en Haute-Garonne  :

MJC de Montréjeau - Espace Pyrénées - cours de dentelle aux fuseaux - animé par Marie-Anne Babin - 9, rue du Barry - 31210 Montréjeau - tel 05 61 95 57 14 - mjc.montrejeau@wanadoo.fr - (2019 01)

Atelier Brico Vêtement - Emmaüs - 60, avenue de Boulogne - 31800 Saint-Gaudens Renseignements et inscriptions : emma.mda@outlook.fr ou 07 71 69 17 12 - atelier pour apprendre à réparer ses vêtements (2019 01)

et aussi des tissus, de la laine...

Ô Coupons - 40, rue Rémusat - 31000 Toulouse - Tel 05 61 14 57 16 - (2018 11)

Laines paysannes - Ferme de Tourol - 09100 Bonnac - (2018 10)

Bon ouvrage !

Pour le Carnet d'adresses complet...

Vos prochains rendez-vous textiles à Toulouse et dans ses environs...

Lire la suite

Puces toulousaines

15 Janvier 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Maintenant que la folie des fêtes est passée, retournons à nos chers loisirs textiles. Et chinons...   C'est dimanche prochain...

Vos prochains rendez-vous textiles ...

Lire la suite

Quoi de neuf en 2019 ?

3 Janvier 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Et si en 2019, précisément, il n'y avait rien de neuf ? c'est-à-dire si on n'achetait rien de neuf...  comme le propose  l'association  Zero Waste France... ou en tout cas limiter au strict minimum les achats d'objets neufs, en privilégiant plutôt la qualité (ce qui ne signifie pas forcément la marque !), et en choisissant des articles de longue durée de vie ET réparables.

De nombreux objets peuvent mener une vie très longue en circulant de l'un à l'autre : meubles, décoration et aménagement intérieur, livres ; on peut les acheter de «seconde main», échanger, donner, emprunter, partager, louer... les solutions ne manquent pas.

Et bien sûr pour les vêtements, Toulouse propose de nombreuses ressources : boutiques de «seconde main», y compris pour la confection de luxe, friperie, associations caritatives. Pourquoi se laisser happer par les prochaines soldes aguicheuses ? Il y a aussi la solution de réparer son linge, de le modifier, de le «customiser» même si je n'aime pas trop ce dernier mot. Un petit tour à un atelier de Tata Georgette et hop ! voilà une nouvelle tenue ! Les ressources sont innombrables : vous en trouverez un certain nombre dans le Carnet d'adresses.

Il reste assez d'objets qu'on ne peut acheter que neufs...

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda...

Photo Éric Pineau - tous droits réservés

Photo Éric Pineau - tous droits réservés

Lire la suite

Quelques tiroirs à vider ?

4 Décembre 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Quelques tiroirs à vider ? Pour s'inscrire comme vendeuse aux Puces des couturières la Maison de Quartier Fontaine Lestang qui auront lieu le dimanche 20 janvier, il est temps de contacter les organisatrices maintenant, avant la période des fêtes, et avant le 13 janvier dernier délai. Chaque exposant s'engage à présenter des matières premières destinées aux travaux d'aiguilles (tissus, boutons, galons, laines, perles, dentelles, patrons, revues, etc. et un petit nombre de ses créations.

Pour vous faciliter la tâche, une chaise et une table de 75x180cm sont fournis pour chaque exposant. Le montant de l’inscription s’élève à 15 euros par table et se réduit à 10 euros si vous apportez une pâtisserie maison le jour de la manifestation pour garnir le salon de thé toujours très sympathique, dans la salle du fond.

Maison de quartier de Fontaine Lestang - 59 rue Vestrepain - 31100 Toulouse.

Voici les coordonnées utiles pour tout renseignement complémentaire et pour inscription  : puces.couturieres.flestang@gmail.com

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda...

Lire la suite

Événement toulousain !

1 Décembre 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Il s'est produit un grand événement, ces derniers jours, à Toulouse. Un projet de 4ème ligne de métro ? non ! le déménagement d'Airbus ? non ! mais c'est tout aussi important.

Un nouveau magasin de tissus... Non ???... Si, parfaitement. En tout cas, on désespérait de voir un nouveau magasin de tissus s'implanter à Toulouse-ville qui était devenu un quasi désert textile et cela fait chaud au cœur de voir la nouvelle boutique Ô Coupons.... au 40 de la rue Rémusat. Une (trop petite) boutique où M. Kouhen vend des coupons de tissus pour l'habillement, l'ameublement. Il y a déjà un beau choix de velours et de lainages. Des wax, des cotonnades aussi, des jerseys, etc. Et le choix va s'élargir grâce aux nouveaux arrivages déjà prévus. Donc, cela vaut le coup de mettre cette adresse sur nos circuits textiles, car il y a de belles trouvailles à y faire. En plus, l'accueil y est sympathique, le conseil précis. Et cerise sur le gâteau, M. Kouhen propose une remise de 10% sur tout le magasin jusqu'au 15 décembre pour les premières semaines de démarrage. 

Je vous souhaite beaucoup de belles trouvailles «Ô Coupons» !

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda...

Hélas ! mille fois hélas !
Ce magasin de tissus a fermé très rapidement, fin mars 2019.

Lire la suite

Les nouveaux dans le carnet d'adresses...

9 Octobre 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Voici quelques adresses récemment insérées dans le Carnet d'adresses.

Certaines sont des boutiques connues des Toulousaines, comme Petit Pan (11, rue Temponières) qui propose des jolis tissus de coton imprimés de motifs joyeux et de la toile enduite assortie, très pratique pour faire des jolies trousses, des petits équipements pour enfants (et plus grands), ou dans la même rue Temponières la boutique Stones qui a un très bel assortiment de perles et pierres fines pour confectionner bijoux fantaisie et petits accessoires de mode (14, rue Temponières). Pourquoi ne les avais-je pas insérées plus tôt ? peut-être tout bêtement parce que je passe plusieurs fois par semaine devant !

Mais il y a aussi le Chas de l'atelier  (5, rue François Magendie - 31400 Toulouse, près du M°Saint-Michel) qui propose des cours de broderie japonaise.

Et enfin  Artilect - autrement dit le Fablab (27bis allée Maurice Sarraut - 31300 Toulouse - près des M° Patte d'oie ou Arènes). Les adhérents y trouvent sur place des machines à coudre en libre service au LabTextile et surtout une table de découpe laser... là, on entre dans la couture high tech ! c'est en tout cas une façon de couper très proprement différents matériaux comme les plastiques, les cuirs, et différents textiles «ingrats». Sinon, on peut y fabriquer toutes sortes de choses, mais c'est une autre histoire.

 

Pour le Carnet d'adresses complet...

Vos prochains rendez-vous textiles à Toulouse et dans ses environs...

 

 

 

 

Lire la suite

Il est encore temps...

30 Septembre 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Si vous voulez jouer à la vendeuse et vider votre armoire à couture, il est encore temps de vous inscrire... il reste quelques places !

Il est encore temps...
Lire la suite

Chapeaux

11 Juillet 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Ça n'a rien à voir quoique..., #Billet du jour

Pour beaucoup, le port du chapeau est limité au grand soleil ou pour aller à un mariage. Sans parler des personnes qui soutiennent mordicus qu'elles n'ont pas une tête à chapeau. Diraient-elles qu'elles n'ont pas des pieds à chaussures ? Bref, pour trouver chapeaux à sa tête, pour tous les temps et toutes les circonstances, il est plus que grand temps d'aller faire un tour à Caussade pour y découvrir ce que proposent les nombreux exposants venus parfois de très loin.

26e édition des Estivales du chapeau
Où : 82100 Caussade (où trois entreprises de chapellerie emploient encore 120 personnes).

Chapeaux
Lire la suite

Puces à Venerque

31 Mai 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Et même si le soleil finit par pointer le bout de son nez...

Puces à Venerque
Lire la suite

Vide-dressing

5 Mai 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Aujourd'hui et demain, le Théâtre du Capitole vide ses armoires en mettant aux enchères 300 lots de costumes d'opéras et d'opérettes (catalogue disponible ici). Dans cette vente, on trouvera aussi bien des costumes portés par les stars de la scène que par les figurants, du velours précieux, des costumes brodés que des simples chemises, des costumes «historiques» que des vêtements contemporains, qui ont tous ceci de particulier : ils ont été conçus et cousus par l'atelier de couture du Théâtre du Capitole (qui nous avait proposé il y a quelques années une exposition au Bazacle), il s'agit donc de pièces remarquables.

Cette vente, l'une des nombreuses animations organisées dans le cadre de l'opération «Tous à l'opéra», a pour but de désencombrer les armoires du Théâtre et de contribuer au financement des activités pédagogiques destinées aux jeunes publics. Pour en savoir plus sur cette vente qui se déroule au Théâtre du Capitole et qui continue demain, cliquez ici...

Et déjà la saison 2018-2019 se prépare dans les coulisses.

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda...

Vide-dressing
Lire la suite

Fashion victims

25 Avril 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

«Les Damnées du low-cost», court-métrage de Franck Vrignon, sera projeté vendredi 27 avril, à l'occasion de la FashionRevolutionWeek.

Ressources Humaines Sans Frontières - RHSF et le Collectif Ethique Sur l'Etiquette - Toulouse et Artisans Du Monde Toulouse, et la marque Bhallot animeront le débat à la suite de la projection.

Rappelons juste que le 24 avril 2013, plus de 1 000 victimes trouvaient la mort lors de l'effondrement de l'immeuble-usine du Rana Plaza, à Dacca. Mais depuis cet accident catastrophique,  juste le plus grand accident industriel depuis un siècle, peut-on dire que les conditions de travail de celles et ceux qui fabriquent nos vêtemenst ont évolué ? et dans quel sens ? Que peut faire le consommateur pour contribuer à une mode plus positive et éthique ?

Pour participer : entrée gratuite, mais inscription obligatoire ici
Quand : le vendredi 27 avril à 20h -
Où : Espace des diversités et de la laïcité - 38, rue d'Aubuisson - 31000 Toulouse - M° François-Verdier ou Jean-Jaurès

Fashion victims
Lire la suite

À Montauban, on y couds...

12 Avril 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires

Notez cette prochaine date, à Montauban.

À Montauban, on y couds...
Lire la suite

Coup de balai

23 Janvier 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Lire la suite

Puces du dimanche

15 Janvier 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Lire la suite

Puces toulousaines

11 Janvier 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires

Voici la 5e édition des Puces de Fontaine Lestang !

 

 

 

 

Puces toulousaines
Lire la suite

Puces toulousaines

1 Décembre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

C'est déjà la cinquième édition des Puces des couturières qu'organise le Foyer d'Éducation populaire Étienne Billières le 21 janvier prochain.

Il est encore temps pour présenter directement un dossier d'inscription en contactant  cette adresse puces.couturieres.flestang@gmail.com. C'est l'occasion pour chaque exposant de proposer toutes les matières premières qui peu à peu s’amoncèlent dans nos armoires (tissus, galons, laines, perles, revues, dentelles et petits chichis) - et pour les exposant qui le désirent un petit nombre de leurs créations. Attention : chaque exposant est invité à apporter une pâtisserie maison pour alimenter le petit salon de thé ouvert pour la circonstance et dans lequel les chineuses peuvent faire une agréable halte.

Où : Maison de quartier Fontaipe Lestang - 59, rue Vestrepain - 31100 Toulouse - M° Fontaine Lestang.

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda...

Puces toulousaines
Lire la suite

Les détectives de la mode éthique

26 Novembre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

1 - Quelle est l'industrie la plus polluante après le pétrole ?
2 - Quelle consommation a quadruplé en 20 ans ?
3 - Quelle proportion de nos garde-robes n'est pas portée ?
4 - Quelle industrie a tué le plus de personnes lors d'une seule catastrophe industrielle, ces dernières années ?

«Beaucoup d'entre nous aiment faire du shopping, essayer et acheter de nouveaux vêtements. Mais nous savons de plus en plus que les vraies "fashion-victims" sont ces enfants et ces adultes exploités dans des champs et des usines à l'autre bout du monde, et que la "fast-fashion" (ou "mode jetable") est un fléau pour l'environnement.

Doit-on pour autant renoncer à la mode ? Non ! Des solutions existent - heureusement pour tous les amateurs de beaux vêtements et de styles. Enquêtons donc sur ce que nous propose la mode éthique !
Pour en apprendre plus sur les manières de consommer autrement, pour se repérer dans les labels et pour reconnaître les acteurs qui mettent en œuvre des engagements réels et ne se limitent pas à de beaux discours, pour échanger avec des marques, des boutiques et des experts de la mode éthique, rendez-vous le 28 novembre pour une soirée d'ateliers sous la forme d'enquête, débat, exposition
.» (Source : https://www.facebook.com/events/1350682739256...)

Avec de nombreux intervenants: Collectif Ethique sur l'étiquette, Artisans Du Monde Toulouse, ETHIC & CHIC, Hopaal, le Relais (Blagnac), La Révolution textile, Slo We Are, Vide dressing des Toulousaines, Yamana et Yikes.
En partenariat avec le Festival des Solidarités, l'Espace diversités laïcité et la Maison écocitoyenne de Bordeaux.

Cet événement s'inscrit dans le cadre du projet européen de promotion de l'économie sociale et solidaire SUSY - SUstainable and Solidarity economY.

Quand : mardi 28 novembre 2017 à 18h
: Espace des diversités et de la laïcité - 38, rue d'Aubuisson - 31000 Toulouse - M°François-Verdier ou Jean-Jaurès
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Réponses :
(1) - l'industrie textile,
(2) - l'achat de vêtements,
(3) - en moyenne les deux-tiers - en clair avec trois fois moins de vêtements, on aurait quand même largement de quoi s'habiller...
(4) - l'incendie du Rana Plaza, en Inde.

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda...

Les détectives de la mode éthique
Lire la suite

Tissus, mes beaux tissus

22 Novembre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Si ce sont des tissus imprimés qu'il vous faut, la boutique carcassonnaise Art Gala est toujours présente ici, vend en ligne également, en particulier des lots de coupons pour le patchwork.

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda...

Tissus, mes beaux tissus
Lire la suite

Les nouveaux du carnet d'adresses

16 Octobre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Voici les derniers arrivés dans le carnet d'adresses...
 

Des fournitures de mercerie :

Silicorne Vallée - Jean Mathivet - Route de Lavelanet - Ancienne Gendarmerie - 09300 Bélesta - fabrication artisanale d'objets en corne et matières naturelles dont : dés à coudre, aiguilles et alènes, boutons...

De perles et de soie - 16, rue Saint-Jean - 31340 Villemur-sur-Tarn - Tel 05 61 09 54 41 -

Purple Laines - Place James Heddleson, Le bourg - 42114 Saint Cyr de Valorges - boutique en ligne de laines

De la couleur :

Ingo Nature - Clémentine Lemaitre - Les Passadoires è 48330 Saint-Étienne-Vallée-française - fibres naturelles et teintures végétales 

Un blog de patch :

Patch d'ours - blog consacré au patchwork

De la lecture :

Fait main - magazine -

Book Brook.com - bouquiniste - 16, rue de Metz - 31000 Toulouse - avec un beau rayon de livres pratiques, livres d'art -

Des stages :

Château Dumas - 82220 Auty - stages de teinture et diverses techniques textiles

Bertheas Corinne - à Pibrac -  tel  06.61.30.56.52   - artiste plasticienne textile - propose des ateliers et des stages

Annelie Petiqueux - Chemin d'Escaunet - 32107 Aux Aussat - tel 06 11 08 43 88 - organise des stages de feutre

Centre de formation Textile, Feutre et Couleur - 31310 Montbrun-Bocage

Tricot en cours - laine filée main - et aussi des cours pour apprendre à filer et à tricoter avec Céline Clément à Toulouse

Et même des chapeaux :

Les ChapeautéesHélène Petiot - 31, avenue Henri-Marrot - 09400 Mercus - tel 06 20 61 25 47 - création de chapeaux et accessoires

Bel automne à vous !

 

Lire la suite

En revenant de l'expo...

6 Octobre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Bonnes affaires, #Billet du jour

Au cours d'une belle après-midi au Salon Tendances créatives, j'ai revu avec plaisir plusieurs exposants.

À commencer par la librairie Bodoni, tout près de l'entrée du salon, spécialisée dans les loisirs créatifs, mais dont c'est la dernière participation à un salon de loisirs créatifs. Il faut donc en profiter pendant tout le weekend pour dévaliser son stand car c'est à ma connaissance la seule librairie vraiment spécialisée dans le domaine, mais qui va bientôt cesser son activité, après avoir fermé son site de vente en ligne.

L'association Dentellières du Sud-Ouest, plutôt située dans le fond du hall, qui chapeaute plusieurs ateliers de dentelle aux fuseaux à Toulouse et dans la région tient un stand très accueillant, avec des dentellières à leurs tambours et une exposition de quelques réalisations récentes. La dentelle aux fuseaux a complètement renouvelé, depuis quelques années déjà, sa pratique. Les points de base sont certes toujours là, mais, la couleur est désormais très présente. La dentelle sort de ses usages classiques pour se faire bijou, décoration de la maison, comme ces lanternes accrochées au-dessus du stand (dont une photographie jointe à ce billet, en dépit de mes médiocres compétences photographiques).

Et même un exposant qui propose du stringart, revenant très en vogue dans les années 70, du temps des vertes années de Tata Georgette.

Puis j'ai fait de belles découvertes aussi. Les wax proposés par Couleurs d'Afrique et d'ici accompagnent l'action militante de cette association contre l'excision et proposent de la couleur contre la douleur ! avec ces beaux tissus éclatants, on peut coudre toutes sortes de vêtements et accessoires.

Pour les amatrices de laine très fine, pour tricoter avec des points ajourés, le stand Laine Select est remarquable. On peut y acheter des pelotes ou des modèles ou des kits créés par Véronique. De subtiles couleurs et des matériaux aériens feront le bonheur des tricoteuses. Et il y a des modèles pour plusieurs niveaux de difficulté, donc pas de quoi s'effaroucher...

J'ai également admiré les œuvres de Sheila Frampton Cooper qui fait du patchwork, fortement imprégné de sa pratique de la peinture, elle crée des compositions éblouissantes et très rythmées où les couleurs le disputent au dessin, tandis que les points donnent du relief. À savourer sans restriction.

Pour finir, l'exposition Projet Patch donne carrément des fourmillements dans les doigts. Voilà un projet tout à fait remarquable de patch participatif qui se veut un hommage aux savoir-faire pour constituer une banque. Le principe en est simple : chacun peut s'inscrire et proposer un carré de 20 cm sur 20 cm (dont quelques uns photographiés accompagnent ce billet). Toutes les techniques y sont admises, on y voit du patch classique, de la broderie, de la dentelle, des jours tirés, du tricot rebrodé, du collage mix-media, du crochet... (liste non exhaustive). Sur le stand on peut voir plusieurs centaines de carrés réunis sur un vaste mur, constituant une installation en perpétuelle évolution, les carrés s'ajoutant peu à peu, certains en remplaçant d'autres, car chaque étape, chaque nouvelle exposition donne lieu à de nouvelles participations. Mais, à ce jour, le Projet Patch, parti de la Normandie, n'a pas de participantes toulousaines. Donc, l'appel est lancé et pour participer c'est ici...

Ce petit tour d'horizon est évidemment très subjectif, et ne prétend qu'à vous inciter à aller y faire un tour pour vous faire votre propre idée, vos propres trouvailles, éventuellement participer à un des nombreux ateliers. Demain samedi ou dimanche. Bon weekend !

 

En revenant de l'expo...
En revenant de l'expo...
En revenant de l'expo...
En revenant de l'expo...
Lire la suite
1 2 > >>