Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Tata-Georgette

Articles avec #ce que fait la main tag

Remake it !

12 Octobre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Lectures textiles, #Ce que fait la main

Si vous avez envie de voir ce qu'on peut faire avec du papier bulle, avec de la bâche de camion, sans parler des vieux tee-shirts, des bouchons de stylo Bic et de plein d'autres matériaux et autres résidus que nous jetons ordinairement, même si les «suggestions et conseils qui figurent dans cet ouvrage sont destinés à vous donner des idées, [...] les résultats obtenus varieront en fonction de votre dextérité et des matériaux et outils dont vous disposerez»  le livre «Remake it» d'Henrietta Thompson est à mettre entre toutes les mains car il allie une mise en page artistique avec de très belles photographies des réalisations de customisation et de recyclage de matériaux par des stylistes et couturiers à des croquis très lisibles.

Voilà un livre très utile, en plus d'être agréable à feuilleter, pour se fabriquer une mode durable et éco-responsable, si possible faite maison (do it yourself en anglais) ; il a, de plus, toutes les qualités de la bonne édition anglo-saxonne, avec une bibliographie fournie, un index détaillé - et petit détail qui finit de nous convaincre, il est imprimé sur un papier recyclé.

Remake it Mode : 500 trucs et astuces pour faire du neuf avec du vieux - d'Henrietta Thompson - trad de l'anglais par Lydie Échasseriaud - Thames & Hudson, 2012 - 270 p.

 

Remake it !
Lire la suite

Journée des gauchers

13 Août 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main

C'est aujourd'hui la journée internationale des gauchers.

Combien de gauchères renoncent à la couture, au tricot, parce qu'elles n'ont trouvé personne qui sache leur apprendre. Et on ne dira jamais assez qu'il leur faut des outils adaptés. En dépit du fait que les gauchers sont actuellement 15% de la population, il leur est encore difficile de trouver des apprentissages manuels ET des outils adaptés.

Or si on les laisse désormais utiliser leur main gauche, on leur apprend à s'en servir comme d'une main droite, que ce soit pour écrire ou pour toute autre activité, ce qui les oblige à des contorsions du poignet et du dos. Les plus chanceux se tiennent d'une façon bancale, les autres attrapent une scoliose, se blessent. Pensez à un simple ouvre-boîte...  si vous êtes droitier, cela vaut le coup d'essayer d'ouvrir avec la main droite une boite de conserve avec un ouvre-boite pour gaucher... rien que pour comprendre l'extrême difficulté de la chose.

Et si pour les travaux d'aiguilles, nous ne risquons pas de mourir de faim devant notre boîte de petits pois, ni d'être aveuglé par la sciure  éjectée du mauvais côté par une tronçonneuse (conçue pour des droitiers), il est tout de même préférable d'utiliser les bons outils bien adaptés, en particulier des ciseaux, dont on trouve un bon choix ici. Sans compter qu'apprendre les travaux d'aiguilles avec la main gauche, c'est possible avec Tata Georgette, droitière involontaire.

À ce propos, on peut lire aussi : Coudre à gauche - Le genre des boutons - Visite chez un coutelier - Heureux ciseaux béarnais - Sans oublier les Gauchers.com

 

gauche contre droite - ciseaux de couture pour gaucher - Monica Seles
gauche contre droite - ciseaux de couture pour gaucher - Monica Seles
gauche contre droite - ciseaux de couture pour gaucher - Monica Seles

gauche contre droite - ciseaux de couture pour gaucher - Monica Seles

Lire la suite

Broderie artistique et participative

12 Juin 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main, #Atelier

C'est maintenant que se prépare le projet interbiennal  du printemps de septembre  «etcetera : un rituel civique» - l'édition suivante du festival étant prévue pour 2018 ; toutes ces manifestations sont dédiées à l'art contemporain. Pour cette année (donc l'interbiennal) , des tableaux vivants se déploieront dans différents lieux publics de Toulouse, sous la conduite de l'artiste Mohamed Bourouissa.

Des bannières dessinées par  Rozica Covaci, puis brodées seront déployées à cette occasion. Et pour broder ces bannières, le printemps de septembre ouvre un atelier de broderie pour toute personne qui souhaite participer à cet événement artistique. Et devinez quoi ! Tata Georgette animera plusieurs de ces ateliers. C'est l'occasion d'apprendre - gratuitement - à broder.

Ces ateliers auront lieu au centre de Toulouse, à l'Adresse du printemps de septembre (2, quai de la Daurade - 31000 Toulouse) - M°Esquirol

Lundi 12 juin : 18h00-20h00

Lundi 19 juin : 18h00-20h00

Lundi 26 juin : 18h00-20h00

Lundi 03 juillet : 18h00-20h00

Pour vous inscrire, c'est simple, il vous faut contacter L'Adresse du printemps de septembre par courriel a.ferre@printempsdeseptembre.com ou par téléphone au 05.61.14.23.51.

Ouverts à tous et gratuits, dans la limite des places disponibles.

 

Broderie artistique et participative
Lire la suite

Un sens idéalisé

30 Avril 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main, #Ça n'a rien à voir quoique...

Avec les mains, on peut faire toutes sortes de choses, pas seulement tricoter ou coudre.  Marie-Christine Hauet s'en sert pour masser et enseigner l'art du massage :  «La main et le touché sont associés à de nombreuses croyances, notamment de type «thérapeutique». La connaissance du corps humain a beaucoup évolué depuis l’antiquité surtout au cours du siècle dernier. De nos jours, certaines approches du massage continuent de véhiculer des visions du corps humain qui sont problématiques. Sortir de ces croyances et illusions, souvent utilisées par des charlatans et des profiteurs de la crédulité, exige une approche rationnelle du corps et de l’individu, et de distinguer les notions de bien-être, de thérapie et de développement personnel.»

C'est la substance de la conférence «Histoire du toucher : un sens idéalisé» qu'elle donnera mercredi 3 mai à 20h30 - à la Maison de la Philosophie - 29, rue de la Digue 31300 Toulouse - (entrée 4€)

 

Un sens idéalisé
Lire la suite

Filer en Ariège

23 Mars 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main, #Explorations textiles

Quatre vingt  pour cent de la laine produite par les moutons en France est exportée comme matière brute pour être traitée à l'étranger, notamment en Chine. Mais une petite vallée résiste encore et toujours. Cela se passe dans la vallée du Vicdessos, fortement touchée par la désindustrialisation et l'exode rural où trois jeunes fileurs ont repris la vieille filature de Niaux ; ils ont pour cela appris le métier en dépit du fait qu'il n'existe plus aucune formation au métier de fileur en France. 

Faut dire que la laine, avant d'apporter sa chaleur à votre corps, c'est gras, ça pue : il faut donc assurer toutes les étapes de traitement de la laine depuis la laine tondue jusqu'au fil prêt à être filé ou tricoté et c'est à ce jour la seule filature française qui maitrise toutes les étapes de ces divers traitements. Et ils ont la ferme intention de développer leur activité.

Voici un petit reportage bucolique fort bien fait qui vous raconte le renouveaux de la Filature de Niaux.

 

Lire la suite

Voyageuse n°7... à Bordeaux

1 Février 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main

Voilà un homme bien sympathique qui répare les machines à coudre modernes et anciennes, qui les collectionne aussi. Aujourd'hui, Jean-Loup Nonet cherche un repreneur pour continuer la belle aventure commencée par le fondateur de cette entreprise familiale fondée en 1860, à Bordeaux.

En tout cas, sachez que si vous trouvez dans les greniers de vos grands-mères des vieilles machines, il y a encore des réparateurs comme M. Nonet qui savent leur redonner vie. Pour les machines à coudre familiales, cela peut sembler peu intéressant d'utiliser des modèles anciens car elles n'offrent pas toutes les possibilités des machines modernes, mais pour les machines à coudre le cuir  ou à usage spécifique, pour certains modèles de machines industrielles, les vieilles machines sont encore très performantes. On en trouve régulièrement sur ebay, sur priceminister, ou sur d'autres sites.

Le mieux est d'écouter Jean-Loup Nonet parler de ses machines dont certaines ont des noms poétiques comme la Voyageuse n°7. En tout cas, sa boutique mérite le détour.

Où :  Ets Nonet - 29, rue Montmejean - 33100 Bordeaux - tel 05 56 86 18 15

Lire la suite

Jésus, le retour !

23 Décembre 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main

Jésus revient ! Juste pour un million trois cent mille et quelques pratiquantes et amatrices de couture, Jésus, qui avait enflammé l'audimat de la couture lors de la première saison de Cousu Main, revient le 24 décembre. Il sera accompagné par Édith, Jocelyn, Roderick, Oriane et Nadia, quelques uns des autres participants de Cousu Main des saisons précédentes qui avaient tous déployé de très belles qualités de savoir-faire et aussi d'improvisation. Le jury sera  toujours aussi impitoyable, en partie renouvelé avec l'arrivée de Tanya Sayer qui a commencé son parcours dans la couture au London College of Fashion, puis à la St Martins School de Londres, puis première main chez plusieurs grands couturiers, excusez du peu...  Mais Jésus sera parmi nous, donc si quelque chose va de travers, il sortira son marteau... et sa bonne humeur.

Cette fois, ce sera pour deux épisodes, mais bizarrement placés, le 24 et le 31 décembre, à 18h, c'est-à-dire à des moments où beaucoup d'entre nous auront beaucoup d'autres choses à faire. Mais on pourra regarder l'émission dans les jours qui suivront sur M6. En attendant de retrouver Cousu Main-3e saison qui est en cours de préparation.

Jésus, le retour !
Jésus, le retour !
Lire la suite

Tricoter avec Thérèse ?

6 Décembre 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main

Si vous tenez vraiment à tricoter comme Thérèse, voici les explications de son gilet. Sinon, pourquoi ne pas profiter des derniers ateliers de 2016 pour perfectionner votre technique ? ou pour apprendre à tricoter si vous êtes débutante ?

 

 

Lire la suite

Fragments de vie - dernier jour

7 Août 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main, #Ça n'a rien à voir quoique...

On voit d'abord les personnages avant de voir les outils agricoles anciens dont ils sont constitués, en métal ou en bois. Puis on oublie à nouveau les outils pour ne voir que les personnages extraits du spectacle «Fragments de vie» de la Compagnie Tête de pioche, théâtre d'objets comme d'autres spectacles récemment présentés au Mima de Mirepoix, festival dont Christine Saint-André a d'ailleurs été directrice artistique il y a quelques années.

Ces personnages noirs ne sont pas sinistres ni cafardeux, loin s'en faut, on les soupçonne même d'avoir une vie de lutins enjoués très affairés dans leurs nombreuses activités ; ils jouent, vont à l'école, travaillent, dansent, lavent, cuisinent, discutent entre eux et racontent toute une vie d'avant internet, du temps où les outils étaient faits pour tenir dans la main entière, ainsi qu'on peut le voir dans le «Dictionnaire des outils» de Daniel Boucard (publié par Cyrille Godefroy en 2006). Gestes oubliés des outils anciens que l'on trouve parfois dans les vide-greniers, outils patinés par une main, tout au long d'une vie, gestes perdus, outils rouillés et cassés, puis réinventés pour «Fragments de vie», que l'on a hâte de découvrir. En attendant, il est encore temps de déambuler dans le jardin magique de l'Ancienne pharmacie, où l'on est très aimablement accueilli par les maîtres de céans.

  • Jusqu'à mercredi 10 août 2016
    Ancienne Pharmacie - place Conti - 09400 Saurat
Fragments de vie - dernier jour
Fragments de vie - dernier jour
Fragments de vie - dernier jour
Lire la suite

Danse avec les doigts

30 Juin 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main, #Ça n'a rien à voir quoique...

La dextérité s'améliore ordinairement en faisant travailler ses doigts. En voici un bel exemple.

Lire la suite

Raconter la vie des mains

14 Mars 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main

Les mains au travail, il en est aussi question dans la collection «Raconter la vie» qui raconte la vie des invisibles, la main qui prépare vos pizzas, la main qui tape dans le caillou, la main qui a vu la fin du textile, et tant d'autres.

Et vous, que raconteriez-vos à propos de vos mains ?

Pour en savoir plus : Ce que fait la main où il sera aussi un peu question des métiers exercés par les mains.
Conférence, lundi 14 mars, à 19h.

Lire la suite

Main bionique

13 Mars 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main

Perdre une main ? un cauchemar inimaginable, en dépit des progrès des prothèses. Mais tout de même, il y a la belle aventure de Fabrice Bares qui retrouve une nouvelle main et qui explique remarquablement bien sa démarche, l'apprentissage que suppose l'installation de cette prothèse main bionique. Bref un beau film très intéressant et émouvant sur la main «prolongement de l'âme». Merci Fabrice !

Pour en savoir plus : Ce que fait la main où il sera aussi un peu question des mains artificielles, des robots et de quelques autres choses.
Conférence, lundi 14 mars, à 19h.

Lire la suite

Jeu de ficelle

12 Mars 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main

Comment peut-on jouer avec les mains, sans se livrer à des jeux de vilains ? En jouant à un jeu de ficelle par exemple... jeu un peu désuet chez nous mais très poétique qui suppose une excellente mémoire et une très bonne agilité.

Dans diverses contrées, les jeux de ficelles sont encore des supports de narration de contes, des chants traditionnels, auxquels ils servent de support visuel et de moyen mnémotechnique, notamment dans le grand nord canadien, chez les Inuits, où on les appelle des «string stories», chez diverses populations indiennes américaines, au Japon aussi ou encore en Australie, avec des enchainements de figures et de rythmes très éloignés des pauvres figures résiduelles encore pratiquées du temps des vertes années de Tata Georgette.

Mais gare, si on fait un nœud, c'est raté !

Pour en savoir plus : Ce que fait la main où il sera aussi un peu question des jeux de mains.
Conférence, lundi 14 mars, à 19h.

Lire la suite

Ce que fait la main

10 Mars 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Ce que fait la main

Travailler avec ses mains permet de réaliser de belles choses, d'agir concrètement sur le monde qui nous entoure.

Mais qu'est-ce qu'un travail manuel ?
Qu'est-ce qu'être «manuel» ?
Que font vos mains ? Comment le font-elles ?
Que signifie l'expression «fait main» ?
Comment sont éduquées les mains ?
Au fait comment vont vos mains ?
vont-elles muter peu à peu dans un monde
où seuls l'index et le pouce semblent être utiles ?

Voilà quelques unes des questions qui se posent
dès que l'on s'intéresse aux mains, à leur vie, à leurs œuvres,
que l'on pratique ou non des «travaux manuels».

La conférence animée par Tata Georgette dépassera toutefois le domaine des loisirs textiles et essayera de comprendre quelle place occupe la main dans le monde actuel. De plus, cette conférence sera plutôt participative, alors, venez avec vos deux mains ! Vous avez sans doute de belles expériences à partager. Vous pouvez aussi apporter de quoi grignoter sur place pour le plaisir de partager ensemble ce bon moment. (Il y aura des boissons à disposition).

Quand : lundi 14 mars, à 19h - Tarif : 5€
Lieu : École de massorelaxation Esthética - 93, rue Saint-Roch - Toulouse - M° Saint-Agne

Lire la suite