Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Tata-Georgette

Articles avec #couleurs tag

Bain de forêt

21 Juillet 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Art textile, #Couleurs

Plus exactement, il s'agira d'un bain de bambous avec Mapie des Vignes qui expose ses travaux de teintures végétales en collaboration avec Helena Sellergren.

C'est la suite de leur exposition toulousaine de cet hiver mais cette fois en plein air dans le merveilleux Parc des Bambous de Lapenne où l'on peut si bien se dépayser. Et comme chaque fois que Mapie des Vignes expose, elle propose des ateliers, en particulier le 27 août (voir agenda).

Lieu : Parc des Bambous de Lapenne, en Ariège
Jusqu'au 27 août 2017

Bain de forêt
Bain de forêt
Lire la suite

Céladon et queue de dragon

30 Juin 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Couleurs, #Atelier

Céladon était le personnage d'un roman* paru en 1610 dont le costume portait des rubans verts. Dans ces années-là, arrivaient de Chine des porcelaines des ateliers de Longguan, à la glaçure vert-bleu-grisé légèrement translucide. Cette technique de coloration et de glaçage, était particulièrement appréciée en Chine car elle est très proche de la couleur du jade ; elle s'était d'ailleurs répandue en Corée puis dans toute l'Asie entre le Xe siècle et le XVIIe, date du début d'exportation de poteries chinoises en Europe où elle connut aussitôt un très grand succès.

En tout cas, le rapprochement fut vite fait par les contemporains entre les rubans de Céladon et cette couleur subtile encore jamais vue dans la poterie occidentale. Depuis cette période, céladon désigne un coloris et un type de céramique chinoise, la plupart du temps monochrome.

Est-ce parce que les fours des potiers chinois, construits très souvent à flanc de colline étaient nommés des «fours dragons» ?

Est-ce parce que des potiers et céramistes remettent cette couleur à l'honneur dans leurs créations contemporaines et les exposent cet été dans deux belles expositions ?

•   Céladon, la lumière captive – collection de Stéphane Caillat céramiques contemporaines - du 2 avril au 27 août - Musée de la Poterie méditerranéenne – 4, rue de la Fontaine – 30700 Saint-Quentin-la-Poterie - exposition collective regroupant plusieurs dizaines d'artistes qui explorent les infinies nuances de cette couleur calme mais jamais monotone.

•   Céladon, céramiques de Claude Champy et Jean-François Fouilhoux - du 21 mai au 1er octobre – Musée Bernard Palissy – Saint-Avit – 47150 Lacapelle-Biron

Est-ce parce que cette couleur d'embrun océanique, est rafraichissante et apaisante ? est-ce tout bêtement parce que cette couleur me plait que j'ai commencé à tricoter un châle  «queue de dragon» pour cet hiver. Pour cela j'utilise une belle laine «Baby Alpaca Silk» de Drops qui contient 70% d'alpaca et 30% de soie pour apporter de la douceur et de la chaleur.  J'utilise des aiguilles circulaires même si je tricote en ligne car, d'après mes calculs, la largeur totale devrait dépasser  les 60 cm et la conduite de l'ouvrage sera plus aisée dans cette grande largeur avec ces aiguilles. Outre la couleur,  il y a tout pour faire mon bonheur dans la réalisation de ce châle : une laine fine qui «court» bien, des points variés, le plaisir de créer un modèle. Bref, rien que du bonheur.

*  - L'Astrée d'Honoré d'Urfé

Céladon et queue de dragon
Céladon et queue de dragon
Céladon et queue de dragon
Lire la suite

C'est le printemps qui revient...

17 Mars 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Couleurs

C'est le printemps qui revient et Couleurs en herbe ressort ses chaudrons pour proposer des ateliers d'encres et de teintures végétales. Même si en hiver, au cours de ses ateliers, Couleurs en herbes a proposé de teindre avec du chou, entre autres plantes d'hiver. J'y penserai lorsque je cuisinerai ma prochaine potée.

L'association propose également des sorties pour aller herboriser dans la nature et leur calendrier est consultable ici.

C'est le printemps qui revient...
Lire la suite

Liberty

12 Juin 2014 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Couleurs, #Fibres à la folie

Tissu estival par excellence, le liberty, revient à la mode ces dernières années. Liberty, l'authentique, pas les imitations qui fleurissent sur diverses cotonnades de qualité aléatoire. Le vrai liberty est un tissu de coton fin, au tissage serré, avec un aspect légèrement glacé et imprimé de motifs à petites fleurs inspirées du mouvement artistique anglais «Arts and craft», à la fin du XIXe siècle.

On l'emploie surtout pour les vêtements d'enfants, la décoration, mais il revient dans la garde-robe féminine. Cacharel l'avait largement utilisé dans ses collections des années 60 et 70. Qui, à l'époque n'a pas eu son chemisier en liberty, sa robe d'été en liberty ?

En tout cas, c'est un tissu facile à travailler avec lequel on peut coudre des vêtements mais aussi toutes sortes d'objets, comme un coussin, une jolie trousse de toilette, un sac, des serviettes de table, etc. Seule précaution à prendre : faire attention au sens des motifs car si les fleurs sont densément réparties sur l'étoffe, elles ont souvent un sens haut/bas. Donc, attention au moment de la coupe. L'erreur ne serait pas trop grave sur une pochette. Sur une chemise ou une robe en revanche, pas terrible le résultat !

Mais le liberty se cache bien à Toulouse. On en trouve quelques rouleaux ici ou là : chez Petite fabrique toulousaine, Trio d'aiguilles, Bobines et fanfreluches, les Doigts d'or, Petit comptoir, c'est-à-dire dans les merceries et bien sûr dans les boutiques de patchwork. Mais bizarrement, ce n'est pas dans les magasins de tissus qu'on en trouve le plus... bizarre, non ?

Liberty
Lire la suite

Trois derniers jours

13 Mai 2014 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles, #Couleurs

Les toiles indiennes imprimées par l'atelier Hastha Kala Kshetra de Kavali, sur la côte Est de l'Inde, sont exposées jusqu'au 16 mai au bord de la Garonne. L'art millénaire du Kalamkari dessine, à l'aide du kalam (une sorte de crayon feutre) sur des toiles de coton des histoires un peu comme des BD, avec des lignes noires et des aplats de couleurs, à base de garance, de grenade, de myrobalan, soit toute une gamme de rouges, ocres, bruns, avec des pointes d'indigo, de verts.

Les ouvrières de cet atelier reprennent le répertoire traditionnel indien, mais ne dédaignent pas de l'élargir, de le moderniser, par exemple une série de petites toiles semble être une propagande pour l'eau courante. Le travail artistique de ces femmes, pour la plupart intouchables et analphabètes, connaît depuis ces derniers mois un tournant important car un grand maître du kalamkari a commencé à leur dispenser une formation plus poussée. L'atelier qui fête ses sept années d'existence va ainsi pouvoir continuer à se développer.

Au fait, pourquoi exposer ces toiles dans un centre de santé ? tout simplement parce que onze des artistes sont atteintes par le sida. Ce qui veut dire, assez souvent en Inde, être rejeté par sa famille et donc l'extrême misère. Non seulement, elles ont pu éviter ce sort, se soigner, mais même faire vivre leur famille.

Outre admirer sur place, on peut acheter des toiles de toutes tailles : des plus petites qui ont environ une quinzaine de centimètres de côté pour quelques euros aux plus grandes, carrément des tentures murales, pour quelques euros de plus...

Contact : Help-Kavali Lieu : Communauté municipale de Santé - 2, rue Malbec, à Toulouse.

Trois derniers jours
Lire la suite

Les couleurs du printemps

17 Avril 2014 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Couleurs, #Fibres à la folie

C'est vraiment le printemps et on a envie d'assortir le bleu du ciel à de couleurs fraiches, douces. Les nouvelles couleurs de la gamme Natura de DMC arrivent à point. Vous les trouverez dans le nuancier sous les numéros 79 à 88, soit 9 nouvelles couleurs qui viennent compléter une palette déjà bien riche. Le plus difficile, c'est de choisir parmi tous ces fils de coton peigné d'aspect mat qui rendent très bien au tricot ou au crochet, pour réaliser des vêtements, des sacs, des accessoires. On les trouve dans quasiment toutes les merceries toulousaines.

Les couleurs du printemps
Lire la suite