Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tata-Georgette

Articles avec #films textiles tag

Confinement J+25

10 Avril 2020 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Billet du jour, #Ce que fait la main, #Films textiles

On m'a souvent demandé pourquoi je ne produis pas de tutoriels, que vous pourriez utiliser pendant le confinement, par exemple. Je ne le fais pas pour plusieurs raisons que je vais essayer de développer ici, puisque comme vous, je suis confinée et que j'ai le temps de me livrer à un peu d'introspection.  Et que vous aurez le temps de me lire. Enfin, si vous n'êtes pas en train de vous démener pour nous sortir de ce gigantesque pétrin.

Je veux parler des tutoriels orientés «techniques et savoir-faire» et non pas ceux traitant de «diy», pour beaucoup plus proches des travaux manuels en classe maternelle... car les techniques de ces derniers sont ordinairement limitées à un peu de découpe, un peu d'assemblage, un peu de mise en couleur...

Tout d'abord examinons le mot «tutoriel» et ce qu'il désigne. Au début, ce mot d'origine anglophone désignait les guides d'apprentissage pour l'informatique. Puis le sens du mot s'est élargi à toutes sortes de domaines, dont les activités manuelles. Et c'est là que le bât blesse. Car, tant que le tutoriel reste dans le domaine purement cognitif, intellectuel, c'est simple. Il suffit d'un expert qui connait bien son domaine, qui a envie de partager son savoir, qui sait faire un bon plan pour des séquences pédagogiques bien construites. Ajoutez un bon montage vidéo, le tour est quasiment joué. Et si vous avez besoin de repasser trois fois la vidéo pour bien tout comprendre, ce n'est pas un problème, vous y arriverez, à condition toutefois que vous ayez les prérequis indispensables. Id. pour les savoirs-faire procéduraux, pour lesquels des plate-forme de e-learning proposent également des enseignements tout à fait valables.

Un autre type de tutoriel est assez efficace, c'est celui qui s'apparente au «mode d'emploi» d'une machine. Par exemple, comment régler le serrage du fil sur la machine à coudre. On est là dans une approche purement instrumentale, où il s'agit de comprendre le fonctionnement d'une machine et d'amener cette machine à se plier à votre volonté pour en faciliter l'usage. Mais un savoir-faire ne se réduit pas au mode d'emploi d'une machine...

Pour l'utilisation d'un outil, c'est plus compliqué, car qui dit outil, dit main. Et là...  régulièrement des personnes qui «ont appris à tricoter avec internet» viennent à l'un de mes ateliers... elles ont en général compris le trajet du fil, compris intellectuellement la formation des mailles mais, rien ou pas grand-chose pour ce qui concerne les mouvements des doigts et des mains, ni la motricité mise an œuvre. Dans un monde où on n'éduque pas du tout les mains, cela n'a rien d'étonnant. C'est ainsi qu'on peut voir des personnes qui tricotent avec des doigts complètement raides... si, si, je vous promets, qui «bloquent» comme me l'a dit récemment une jeune femme. Et cela vaut pour tous les savoir-faire manuels : si on ne connait pas le geste, il est extrêmement difficile d'apprendre à le faire avec une formation qui s'adresse uniquement à l'intellect et à la vue, alors que le geste fait appel à la motricité, au toucher, voire à la posture corporelle. Le geste est à mettre en relation avec les autres gestes déjà maitrisés par l'apprenant et avec le rapport tactile avec la matière, avec l'outil, et cette évaluation, le tutoriel ne peut tout simplement pas la faire.

Si le tutoriel aborde le travail d'un matériau, le résultat pédagogique est encore plus aléatoire. Par exemple, comment réaliser des smocks à la machine à coudre...  ça peut être chaud, surtout si vous n'avez jamais manipulé le matériau en question, ici une étoffe. Comment sentir la tension d'un fil ? le tombé du tissu ? d'une façon virtuelle ???

À cela s'ajoutent des caractéristiques formelles. Filmer une séquence de gestes des mains pour bien montrer toutes les facettes du geste est extrêmement difficile. Et faire un montage vidéo regardable demande des compétences spécifiques. Bref, il faut quasiment être cinéaste pour produire une vidéo youtubable et pour répondre à la question initiale de ce billet, voilà quelque chose que je ne sais pas faire.

Mais ce qui me semble le plus important c'est que tutoriel est un faux-ami de tuteur-tutrice, de tutorat qui désignent une relation entre deux personnes impliquant une interaction très forte entre un tuteur et son élève.  Cette interaction mêle questionnement et correction,  reprise et  encouragement entre les deux partenaires. Or, dans le cas du tutoriel, bernique de cette relation interpersonnelle. On est plutôt dans l'impersonnel. Un tutoriel est incapable de corriger un geste fautif... ni d'encourager chaleureusement pile au bon moment, et ce moment est extrêmement variable d'une personne à l'autre. Cette insuffisance fondamentale et structurelle explique en partie le grand succès des cours et ateliers en présentiel, à Toulouse et ailleurs, qui savent construire une progression dans les apprentissages.

Entendons-nous bien. Il ne s'agit pas de dénigrer ici les créateurs de tutoriels, même si dans un certain nombre de cas, on ne peut qu'être agacé par l'absence de pédagogie, le manque de clarté des images et des explications, la pauvreté des savoir-faire transmis, voire l'incompétence manifeste d'amateurs autodidactes qui ont eux-mêmes appris hier matin... car tous sont animés par le désir de partager une compétence. Et rien que ça, c'est louable.

Donc, est-ce stupide d'utiliser un tutoriel ? Et bien, après ce dézingage en règle auquel je viens de me livrer, la réponse est non. Utiliser un tutoriel peut même être une excellente ressource en gardant bien à l'esprit que, d'une manière général, pour démarrer dans une technique textile (tricot, crochet, broderie, couture, etc.) il vaut nettement mieux commencer avec un cours en présentiel. Les tutoriels sont très utiles aux personnes qui savent déjà coudre, tricoter, crocheter, broder, etc... car elles trouveront matière à compléter leur savoir-faire initial.

Voici, avec le recul de mon expérience, les questions préalables à se poser.

  • que veut-on apprendre ?
  • que sait-on déjà faire ? par exemple, il est inutile de vouloir apprendre à tricoter des torsades si on ne sait pas ou quasiment pas tricoter... ou faire des boutonnières passepoilées si on ne sait pas faire une boutonnière simple...
  • quels sont les prérequis clairement exprimés par la créatrice ou le créateur du tutoriel ? (c'est en général assez rarement formulé, c'est donc à vous de les déduire...)
  • quels sont les objectifs clairement exprimés du tutoriel ? le mieux est de choisir un tutoriel avec UN SEUL objectif...
  • ne pas hésiter à «essayer» deux ou trois tutoriels différents sur le même sujet, en tout cas à les regarder.

Comment utiliser un tutoriel ?

  • le regarder une première fois à vide.
  • le regarder une deuxième fois avec papier et crayon pour noter les étapes, le matériel nécessaire, les questions que l'on se pose...
  • le regarder une troisième fois et autant de fois que nécessaire, en essayant de reproduire progressivement les savoir-faire transmis. On peut s'aider du réglage des paramètres de youtube pour ralentir le débit de la vidéo, même si cela déforme le son. On peut arrêter et faire repartir la vidéo à volonté, revenir en arrière, etc.
  • et dernière recommandation, travailler non pas sur un ouvrage en cours, mais sur un échantillon fait à dessein. Ça peut éviter des catastrophes...

Ci-dessous, vous trouverez deux exemples de tutoriels réussis, ÀMHA* (comme on dit sur certains forums...)

Et si vous souhaitez approfondir ces questions relatives aux tutoriels, aux youtubeuses, l'excellent blog de Béatrice Guillier vous y aidera.

Et si vous cherchez des tutoriels pour fabriquer des masques, c'est ici.

Bon confinement !!!

Et comme en ce moment,
l'agenda de Tata Georgette se vide, se vide...
pourquoi ne pas en profiter pour rendre visite à d'autres confinés   ? ? ?

* à mon humble avis

Un seul objectif - tout est bien visible - les explications sont claires - le glamour n'est pas le but, mais ce tutoriel est très efficace.

Un objectif précis - des explications simples, sans blabla - des images bien filmées - et en prime le bon geste pour tricoter...

Lire la suite

Made in Bangladesh

3 Décembre 2019 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Films textiles, #Billet du jour

L'action du film de Rubaiyat Hossain «Made in Bangladesh» se passe loin d'ici, quelque part en Asie et aussi tout près d'ici, dans nos armoires. Il avait déjà été présenté lors du Festival du Film de Muret, courant novembre...

 

Lire la suite

Loin d'ici...

3 Mai 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Loin d'ici..., #Films textiles, #Billet du jour

Loin d'ici... en Roumanie.

Film disponible sur Arte jusqu'au 4 septembre 2020.

Lire la suite

Dimanche pluvieux

29 Avril 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Films textiles, #Billet du jour

Pluie à Toulouse et dans ses alentours. Adieu ballade forestière, pique-nique, jogging, farniente ensoleillée dans le jardin, bref tout ce qu'on aime faire en plein-air le dimanche (liste non limitative).

Pour se consoler, voici Fashion geek, à voir ou à revoir*, proposée par Arte. Cette série en dix épisodes de 5 à 6 minutes explore l'apport de technologies contemporaines appliquées aux techniques textiles traditionnelles comme par  Clara Daguin qui trouve ses matériaux de broderie dans les magasins d'électronique. Il y est aussi question de  peau tatouée, de cuir humain... de silhouette, d'animal, de tissu connecté, ou interactif, de colorants bactériens, et même de chaussures.

Certaines de ces recherches menées par des designers, et même des hackers, font peur, d'autres font rêver, mais aucune ne laisse indifférent. Et il est rassurant de voir que la bonne vieille machine à coudre est toujours requise, et même l'aiguille.  Bon dimanche !

* disponible sur le site d'Arte jusqu'au 4 septembre 2020. Espérons que la pluie s'arrêtera avant !

Lire la suite

La Palestine de fil en aiguille - Stitching Palestine

12 Mars 2018 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Films textiles, #Billet du jour

La broderie, un art mineur qui survit en dépit de la grande histoire, celle de la politique et des conflits. Broder, raconter, c'est ce que font douze Palestiniennes filmées par Carol Mansour.

Ce film est projeté demain mardi 13 mars, à 21h, à l'American Cosmograph et sera suivi d'une rencontre avec la réalisatrice Carol Mansour.


Film de Carol Mansour en VOSTF - durée 1h18
Lieu : American Cosmograph - 24, rue Montardy - 31000 Toulouse

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda...

La Palestine de fil en aiguille - Stitching Palestine
Lire la suite

Argent amer

28 Novembre 2017 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Films textiles, #Billet du jour

Wang Bing, cinéaste chinois, nous emmène passer 2h30 dans les petits ateliers de confection de vêtements dans un bourg du delta du Yang-Tsé, à 130km de Shanghai. «Argent amer» est le résultat de deux ans de tournage dans cette galaxie d'environ 20 000 petits ateliers familiaux dans lesquels sont cousus 80% de la production chinoise de vêtements pour enfants. Pour en savoir plus sur ce film... ou encore ici...

«Argent amer», film sorti en France le 22 novembre, dans une quinzaine de salles en France, dont une salle à Pau... mais pas à Toulouse ?

 

Vos prochains rendez-vous sur l’agenda...

Lire la suite

Entre nos mains

24 Novembre 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Films textiles

Les salariés d'une entreprise de lingerie menacée de fermeture décident de créer une coopérative. C'est toute leur aventure qu'a filmé Mariano Otera qui sera cet après-midi à la Médiathèque Cabanis, où elle présentera son film «Entre nos mains», à 15h. Après la projection, elle répondra aux questions du public.

 

Lire la suite

Carreau Vichy

1 Juin 2016 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Films textiles

Tissu traditionnellement utilisé pour les rideaux de cuisine ou les nappes de restaurant, le vichy est entré dans nos garde-robes le 18 juin 1959.

Pour en savoir plus : «La robe Vichy de Jacques Esterel» sur Arte - (durée 26 minutes et disponible sur Arte+7 jusqu'au 6 juin 2016).

Carreau Vichy
Lire la suite

Zéro

6 Novembre 2015 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Films textiles

 

Qui a dit que le textile, au cinéma, ne servait qu'à faire des costumes ? Petit film en laine à savourer... et son making off pour apprécier. Bravo aux Zealouscreative !

Un autre billet où il est question de zéro.

 

Lire la suite

Encore quelques semaines...

15 Juillet 2015 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Explorations textiles, #Films textiles

Encore quelques semaines pour aller voir l'exposition «Jean Paul Gaultier» au Grand Palais, à Paris. Sinon, il reste la possibilité de regarder le DVD qui accompagne l'exposition et qui permet de voir le couturier au travail, de la matière à la forme, du dessin au vêtement, jouer avec les trompe-l'œil, les silhouettes, inventer ou réinventer des formes qui sont devenues des «classiques» sous ses doigts. Du talent, rien que du talent et fort bien filmé.

Exposition à voir jusqu'au 3 août 2015.

Le DVD : Jean Paul Gaultier travaille - par Loïc Prigent - Diffusé par RMN-GP/Arte, 2015 - durée 52 min + bonus de 30 min.

Encore quelques semaines...
Lire la suite

Au grand auditorium

5 Février 2015 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Films textiles

La Médiathèque José-Cabanis propose tout au long du mois de février un cycle de projections de films de fiction et de documentaires consacrés à la mode, à la haute couture, aux couturiers, etc.

Pour mieux nous tenir en haleine, , le programme est top-secret car comme il est écrit dans Manifesta (la revue mensuelle des bibliothèques toulousaines), « pour des raisons de droits d'auteurs, nous ne sommes pas en mesure de fournir les titres des films projetés. Veuillez vous reporter au programme affiché à la médiathèque.» Mais le programme sera probablement très bien choisi, si l'on en juge par le choix du premier film qui était projeté dimanche dernier : «Coco avant Chanel» d'Anne Fontaine. Et pour une fois, Tata Georgette n'en sais pas plus.

Vous trouverez le calendrier de cette manifestation dans l'agenda de ce blog.

Lire la suite

Novela

2 Octobre 2014 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Films textiles

Aujourd'hui commence la Novela, la fête de la connaissance, à Toulouse.

Il y aura forcément des événements «textiles»... pensais-je naïvement, comme l'an passé où nous avions eu plusieurs conférences, dont celle sur le pastel ou l'excellente soirée passée en compagnie de M. Minovez qui nous avait parlé de l'industrie «invisible» en Languedoc au XIXe siècle, c'est-à-dire l'industrie textile en grande partie à domicile.

Cette année est un petit cru textile, me semble-t-il : on pourra tout de même se régaler avec les costumes constructivistes du film muet «Aelita», une sorte de «blockbuster soviétique» de 1924 et accompagné par le groupe toulousain Stereopop orchestra. Ce ciné-concert sera donné le samedi 18 octobre, sous le grand chapiteau au Grand Rond.

Pourquoi une telle projection pendant la Novela : c'est le premier film de SF soviétique.

Novela
Lire la suite

La nuit qu'on suppose

9 Avril 2014 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Films textiles

« Le monde de l'aveugle n'est pas la nuit qu'on suppose» (Jorge Luis Borges).
C'est le titre retenu par Benjamin d'Aoust pour son film consacré à ceux qui sont devenus aveugles à différents stades de leur vie. Au-delà du handicap, ces personnes «non-voyantes» nous guiderons dans leur perception du monde. Comment vivre dans un monde où le sens dominant est la vue ? Par exemple, entendre des aveugles employer les verbes liés à la vision : «j'ai regardé tel film», «je vois ce que tu veux dire», «j'ai aperçu Untel hier», etc.

Quel lien y-a-t-il entre la vision et nos autres sens, comment «voit-on» le monde des autres ? être aveugle, est-ce seulement ne pas voir, est-ce vivre dans une nuit sans fond que l'on imagine tous, un peu comme s'il y avait eu une panne d'électricité et qu'on ne trouve pas de bougie ?

Ce film sera projeté à l'ABC le mercredi 16 avril, à 21h et sera suivi d'un débat avec le réalisateur et deux des participants au film (récompensé par le Prix Magritte 2014 qui récompense d'excellents documentaires).

Pourquoi ce billet dans ce blog ? tout d'abord par amitié envers une des protagonistes du film. Ensuite parce que c'est très impressionnant de voir une personne aveugle tricoter, coudre, choisir un vêtement dans une boutique de mode. Car on peut être aveugle et habile de ses dix doigts, élégante, coquette, voire fashionista-victime.

Lire la suite

Soirée télé

20 Juin 2013 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Films textiles

Ce soir, les habiles couturières auront le choix entre deux programmes textiles.

Sur France2, Envoyé spécial consacre un reportage à la «mode toxique» : 70 % des vêtements vendus en Europe viennent d'Asie. Leur fabrication, loin des normes européennes qui ont pour mission de protéger les consommateurs et les producteurs, a souvent recours à des produits toxiques, qui se révèlent être cancérigènes ou perturbateurs endocriniens, mais couramment employés pour la teinture ou l'apprêt. La longue enquête des journalistes les a menés chez les sous-traitants, dans différents pays, dont le Bengladesh, où les ouvrières du textile sont particulièrement malmenées.

Plus réjouissant, la série Odysseus sur Arte, qui reprend le thème du retour d'Ulysse chez lui, plus exactement son arrivée sur l'île d'Itaque, nous permet d'apprécier les beaux costumes de Catherine Rigault qui interprète les costumes de la Grèce antique sans les lourdeurs du péplum traditionnel.

Et si choisir vous est trop cruel de choisir entre l'un ou l'autre, il est possible de regarder en «replay».

Lire la suite

L'impressionnisme, éloge de la mode

12 Mars 2013 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Films textiles

  • L'Impressionnisme, éloge de la mode - Film de Anne Andreu et Émérance Dubas - Film réalisé à l'occasion de l'exposition «Impressionnisme» du Musée d'Orsay - Éditions Montparnasse, 2012 - Durée 52mn - couleur

De la fin du Second Empire au début de la IIIe République, les impressionnistes traduisent les métamorphoses de la mode, dans la vie quotidienne.

Lire la suite

Tous les habits du monde

6 Juin 2011 , Rédigé par Tata Georgette Publié dans #Films textiles

Arte propose un tour du monde des vêtements et de la façon de les porter avec sa très intéressante série "Tous les habits du monde" diffusée le samedi. Le prochain épisode, le 11 juin, sera consacré à l'Inde.

Celui du 4 juin était consacré au Népal, où l'on découvre que les couturiers ne peuvent être que de basse caste... ce qui est profondément choquant pour un si beau métier. Et puis que viennent faire les castes dans la couture, on se le demande.

.

Suivez le fil : http://videos.arte.tv/fr/videos#/tv/coverflow///1/100/

Lire la suite